La vie, la mort et la conscience

Question : Si ce n’est pas l’âme, alors qu’est-ce qui entre dans un nouveau corps à la nouvelle naissance d’une réincarnation ?

Réponse : Le point dans le cœur.

Question : Qu’advient-il de notre conscience lorsque le corps biologique meurt ?

Réponse : Rien ne se passe. Le fait est que notre conscience existe afin de sauvegarder notre égoïsme. Lorsque l’égoïsme meurt, c’est-à-dire lorsqu’il se cache de nous, la conscience devient alors inutile pour nous. Par conséquent, elle disparaît.

Mais avec l’aide de notre méthode, nous développons un nouveau type de conscience et un nouveau type de désir. La nouvelle conscience sert le nouveau désir, le désir de donner. Et nous n’avons pas besoin de mourir pour cela. Nous pouvons vivre plusieurs vies et morts au cours de l’existence actuelle de notre corps.

De plus, nous ne ressentirons pas que nous mourons car nous serons déjà dans un état « au-delà du corps » complètement différent.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 07/10/2018

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent:

Article suivant: