Homme et femme, Partie n°6

Laitman_630.2Que voyons-nous chez les autres ?

Question : Aujourd’hui, de plus en plus de gens peuvent vivre sans famille. Cependant, personne n’a encore complètement annulé la famille.

Du point de vue de la perception de la réalité, les kabbalistes conseillent d’apprendre à ne pas voir chez le conjoint des qualités négatives qui, en fait, ne lui appartiennent pas mais à comprendre qu’elles sont causées par mon attitude envers lui. Comment appliquer ce principe dans la pratique ?

Réponse : Il est écrit dans de nombreuses sources qu’une personne ne voit rien en dehors d’elle-même que son reflet dans les autres. Autrement dit, je ne vois jamais les qualités d’une autre personne ou même des animaux, des plantes ou de quoi que ce soit.

Je vois toujours l’empreinte de mes qualités sur n’importe quel objet, et surtout sur celui qui est devant moi avec lequel je vis. C’est naturel. Nous devons donc en tenir compte.

Remarque : Je ne pense pas que les gens le perçoivent naturellement.

Mon Commentaire : Tout le monde peut être d’accord avec cela, mais ils ne peuvent pas vivre avec cela. Théoriquement, nous sommes tous d’accord.

Question : Et ensuite quoi ? Comment pouvons-nous vraiment aborder cela ?

Réponse : Alors, cela ne fonctionne pas. Mettons cette question de côté pour le moment et plus tard, nous verrons qu’il existe une solution à tous ces problèmes.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 31/12/2018

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: