La nature commence à nous éduquer

laitman_571.06Question : Avons-nous maintenant la possibilité de prier consciemment pour le monde entier à travers notre connexion ?

Réponse : Il semble aux gens que si nous nous adressons au Créateur en tant que personne, alors tout ira bien. Ce n’est en fait pas le cas.

Nous nous adressons au système de la nature ; nous voulons y participer avec les microsystèmes de chacun et de tous ensemble. En s’y intégrant et en s’efforçant d’être en équilibre avec lui, nous y apportons un impact positif. Cette relation positive amène tout le système à l’état d’équilibre.

Il s’agit en fait d’une prière ; c’est notre impact sur le système. C’est ainsi que nous devons prier les uns pour les autres et pour tout le monde, car dans le monde d’aujourd’hui, en raison de la violation de l’immense équilibre général, nous sommes très dépendants les uns des autres.

Les personnes qui sont plus ou moins influencées par cette perturbation appelée coronavirus devraient s’entraider.
La perturbation est commune à tous. Le système est commun à tous. Nous sommes tous dedans. Par conséquent, réalisons combien nous nous influençons les uns les autres et dépendons les uns des autres. Ce système commence à nous apprendre assez sérieusement que nous sommes un petit organisme unique sur un petit globe appelé la planète Terre, et nous devons y penser et en prendre soin.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 15/03/2020

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed