Le Créateur me voit à travers la dizaine

281.01Il est impossible de sortir seul d’une descente ; plus l’état devient avancé, plus il est difficile de comprendre, d’accepter et de s’élever. La seule façon est de demander de l’aide à vos amis. Je peux sortir de la descente avec eux uniquement si je m’incline devant eux et les implore.

Le Créateur, tout en m’alourdissant mon cœur, ne me prend pas en compte seul, mais me donne le fardeau de la dizaine à travers moi. Par conséquent, une seule personne n’est pas en mesure de faire quoi que ce soit parce que le Créateur se réfère à l’ensemble de la dizaine en général et, après la dizaine, à chacun de nous : à l’un, à l’autre, au troisième, etc.

De ce fait, n’ayez pas peur lorsqu’une lourde charge vous tombe dessus ; cela arrive afin que vous receviez de l’aide de la dizaine. Partagez cette charge avec tout le monde et vous verrez qu’elle n’est pas du tout lourde. Une seule chose est difficile : comprendre qu’à travers moi ce fardeau est donné à l’ensemble de la dizaine et que je dois rejoindre mes amis.

Si un four de 200 kg tombe sur moi, alors bien sûr, je ne pourrai pas le retenir. Si chaque ami dans la dizaine soulève 20 kg, alors c’est déjà tout à fait faisable.

Le Créateur n’envoie jamais un fardeau du cœur destiné à moi seul mais toujours à l’ensemble de la dizaine. Il ne me voit pas seul, mais ne regarde qu’à travers la dizaine, uniquement sous cette forme.

Extrait de la 2ème partie de la Leçon quotidienne de Kabbale, « Concernant au-dessus de la Raison » du 22/04/2020

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed