L’équilibre entre coopération et concurrence

595.06Question : Les scientifiques disent qu’il existe certains types de mécanismes dans la nature qui maintiennent un équilibre entre la coopération et la compétition. Cela permet d’éviter la destruction physique des adversaires et offre ainsi un niveau de diversité interne suffisamment élevé.

Pensez-vous que la même chose s’applique à la société humaine, qui a reçu le libre arbitre ? Ou pouvons-nous nous détruire mutuellement ?

Réponse : Non, la nature ne le permettra pas. Nous devons comprendre que toutes ces lois s’appliquent aussi bien au niveau des organismes les plus simples qu’à celui des plus complexes. Si parfois nous ne voyons pas quelque chose, c’est uniquement parce que nous n’avons pas la capacité de le voir. En général, la loi de la nature est universelle.

Dans la société, tout fonctionne comme dans la cellule d’un organisme ou entre ses cellules. Nous n’avons rien à craindre. Nous ne pourrons pas nous détruire car il existe un mécanisme contraignant.

Question : On dit que la société moderne a évolué jusqu’à atteindre la taille d’un système qui est similaire à une force géologique destructrice qui peut détruire l’univers entier. Ce n’était pas le cas il y a quelques milliers d’années. Qu’est-ce que cela signifie que les gens ont reçu un tel pouvoir maintenant ?

Réponse : Cette possibilité ne nous a été donnée que potentiellement, mais en aucun cas dans les faits, afin que nous comprenions à quel point nous devons encore nous développer pour équilibrer nos capacités physiques avec l’échelle morale.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Communication » du 21/08/2020

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent:

Article suivant: