Un nouveau désir pas très clair qui nous conduit à la Kabbale

Laitman_2009-08_2939Nous sentons que nous sommes dans un monde, dans lequel nous séparons le « moi » des autres gens dans mon entourage, et nous essayons de nous en servir à des fins personnnelles. Nous agissons tous conformément à notre nature intérieure.

Cependant, lorsque se réveille un nouveau désir chez une personne, elle ne peut pas le satisfaire avec ce qui existe dans ce monde. Cela engendre confusion, telle une personne voulant quelque chose mais ne sachant pas quoi.

Ce petit désir hante une personne. Il grandit et le conduit à un endroit où se trouve la réponse. C’est ainsi que les gens découvrent la sagesse de la Kabbale.

Elle ne comprend pas immédiatement de quoi il s’agit, mais un instinct l’a conduit à posséder des livres et à aller dans un nouvel environnement. Elle étudie comme un enfant qui ne fait qu’imiter les adultes.

La personne progresse jusqu’à ce que, après un certain temps, elle commence à comprendre que le but est de découvrir un nouveau monde en plus du monde qu’elle perçoit actuellement.

Dans une seconde réalité, tout est différent. La personne et le monde sont tous deux différents. Le nouveau désir qui s’éveille en elle est le début de son nouveau « moi ». Lorsque ce désir se développe, elle se découvre dans un nouveau monde.

C’est comme si vous changiez de chaine de TV. Une personne regarde une chine et voit les images du monde, et soudain elle change de chaine et se trouve en train de regarder un monde complet. Une personne change en même temps qu’elle découvre ce nouveau monde, et elle commence à comprendre ce qui est révélé par la science de la Kabbale.

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed