Les kabbalistes sur la nature de l’homme et la nature du Créateur, partie 13

Dr. Michael LaitmanChers amis, s’il vous plaît poser des questions sur ces passages des grands kabbalistes. Les commentaires entre parenthèses sont les miens.

La supériorité de l’homme sur l’animal

L’avantage de l’homme sur les animaux est qu’il peut viser un objectif très éloigné, ce qui signifie accepter une certaine quantité de douleur actuelle, sur le choix des gains futurs ou du plaisir, de les atteindre après un certain temps.
– Baal HaSoulam, « La Liberté »

Et  la prééminence de l’homme sur tous les animaux, est que nos esprits sont développés à un point tel que l’ensemble des événements sont représentés dans notre cerveau sous forme d’images que nous vivons comme des concepts et des rationalités. Ainsi, l’esprit et toutes ses déductions ne sont que des produits qui s’étendent depuis les événements du corps.
– Baal HaSoulam, « Corps et âmel »

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: