Le problème existe. Qui a une solution?

Dr. Michael LaitmanBaal HaSoulam, « Arvout (Garantie mutuelle) »: Mais le rôle d’Israël envers le monde ressemble au rôle de nos saints pères envers la nation israélienne ….

Si ce n’était pas à cause de nos ancêtres, il n’y aurait aucune nation d’Israël, ce qui signifie le groupe qui aspire au Créateur et à la correction. De la même façon, nous devons maintenant nous soucier du monde, car sans notre aide, les gens ne seront pas en mesure de se corriger. Leurs désirs ne sont pas capables de s’élever par eux-mêmes, et les gens ne peuvent même pas penser à la correction en vue du don sans réserve.

Aujourd’hui, nous voyons cela dans le travail des scientifiques et d’experts éminents dans différents domaines. Ils écrivent des choses correctes sur le monde, mais ils ne peuvent pas prononcer un mot au sujet de la solution. Ils n’ont aucune aspiration « droit au Créateur », aucune étincelle spirituelle. Ainsi, ils ne réalisent pas que c’est la seule possibilité. Ils sont impuissants devant la nécessité d’une correction, ils n’ont pas les moyens pour cela.

Par conséquent, ils évitent les réponses dans leurs recherche et discussions. Ils ne peuvent pas voir plus loin sur la route, ils ne voient que ce qui se passe. Ils comprennent la nécessité de créer un monde intégré, et ils s’arrêtent  là. Par conséquent, leur raisonnement est vague. Cela se termine en rien ou retombe sur des propositions totalement irréalistes.
Je ne leur reproche pas. Ce n’est pas un signe de leurs limites. C’est juste que, sans l’ajout d’une étincelle spirituelle aux désirs humains dans notre monde, les gens ne peuvent pas voir l’avenir, le seul développement possible.

De la 5ème partie du cours quotidien de Kabbale du 19/07/2011, «L’Arvout (Garantie mutuelle) »

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: