S’échapper à tout prix

Dr. Michael LaitmanBaal HaSoulam, « L’ Arvout (la garantie mutuelle) »: Le commandement de «aime ton ami comme toi-même» … ne peut pas être observé par un individu, mais seulement grâce au consentement d’une nation entière. Et c’est pourquoi il a fallu attendre  jusqu’à ce qu’ils soient sortis d’Egypte, quand ils sont devenus dignes de l’observer.

La pleine mesure du grand désir de l’homme ainsi que la pleine mesure de son aversion pour les autres doivent se manifester en lui. L’ampleur de son désir est Pharaon, l’étendue de son rejet est le mont Sinaï, et la mesure de son aspiration droit au Créateur est Moïse. Ainsi toute l’histoire biblique de l’exode d’Egypte est décrite dans l’âme de l’homme.

Et jusque-là il n’a pas besoin de la méthode kabbalistique, il n’a pas besoin de corrections. Il ne s’efforce pas pour l’actualisation, n’est pas prêt pour être un homme dans un seul cœur avec tout le monde, et ne demande pas l’aide du Créateur.

Ce cri est encore à émerger dans le groupe, mais nous devons venir à lui. Nous découvrons alors que nous sommes réellement  ici face à une méthode: les moyens de corriger le désir.

Et puis on leur a d’abord demandé si chacun et toute la nation acceptait de prendre ce commandement sur soi-même. Et une fois qu’ils l’ont accepté, ils ont reçu la méthode.

Quelle est cette question qui est posée à tout le monde? En effet, c’est le Créateur qui leur demande. Et que signifie leur consentement?

En d’autres termes, un désir, un manque, visant  précisément à corriger, doit se manifester dans l’homme. «Souhaitez –vous ou non corriger votre nature en celle du don sans réserve ? Etes-vous sûr que c’est ce que vous voulez? Êtes-vous prêt à  vous unir avec les amis? Vous êtes incapable de cela, mais voulez-vous l’unité ou pas? »

Ici, vous devez vouloir échapper à l’ego (Pharaon), à tout prix, même si cela signifie traverser la mer de la Fin (la Mer Rouge). « Pour échapper à tout prix», c’est ce que tout le monde doit ressentir. Si tel est le cas, alors nous sommes prêts à nous unir et à recevoir la force d’union appelée « la Lumière qui ramène vers le Bien ». Voilà ce que nous appelons le don de la méthode, le don de la Torah au Mont Sinaï.

De la 5ème partie du cours quotidien de Kabbale du 24/07/2011, «L’Arvout (Garantie mutuelle) »

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed