Il n’existe aucun moyen de sortir de cette impasse

Dr. Michael LaitmanAvis: (Мikhail Leontiev, analyste, écrivain, lauréat avec  la « Plume d’Or de la Russie », ruskline.ru): « L’algorithme de l’effondrement financier futur est évident. L’Europe va sombrer en premier puisqu’elle n’est pas préparée à gérer de tels défis, bien que la politique européenne financière soit plus responsable que celle des Américains. Pourtant, le modèle européen n’est pas conçu pour résoudre les crises. Il est destiné à rendre les gens heureux ….

«Il est impossible de synchroniser efficacement le comportement financier de ces économies diversifiées consolidé en un seul système. Elles peuvent être synchronisées uniquement par la mobilité des capitaux, et ce que nous voyons aujourd’hui est le résultat de celle-ci …. Nous pouvons conduire la Grèce à la faillite et découvrir que la France et l’Allemagne se sont effondrées parce qu’elles ont financé la Grèce. Cela concerne également l’Italie, l’Espagne, le Portugal, l’Irlande, l’Islande, la Belgique, et les autres. Et la prochaine fois, cela conduira inévitablement à l’effondrement des États-Unis. En tout cas, il est clair que le processus ne s’arrêtera pas en Europe. Ce n’est pas un secret que les Américains impriment tout simplement de l’argent aujourd’hui. En faisant cela, ils ont essentiellement transformé l’argent du monde en rien pour que finalement, tout l’argent du monde soit l’argent américain. Il n’y a pas d’autre argent dans le monde ….

« Par conséquent, il n’y a pas moyen de sortir de cette impasse. La seule question est de savoir qui va passer en premier et qui sera la deuxième. Bien que cela ne change pas vraiment grand chose. Afin de sortir de la crise, les dépenses des principaux objets du monde financier doivent être portées à l’équilibre en fonction de leurs revenus. L’équilibre macro-économique sera restauré à n’importe quel prix …. Et c’est exactement ce à quoi nous allons assister bientôt.  »

Mon commentaire: Mais l’analyste ne va pas plus loin, sur la cause et l’objectif de la crise économique. L’économie est une projection de notre nature et de nos relations égoïstes. Si nous ne les changeons pas, nous ne serons pas en mesure de former une connexion financière intégrale, globale et de synchroniser les économies de tous les pays du monde. Pour cela, nous devons d’abord nous synchroniser, ce qui signifie que nous devons atteindre une compréhension mutuelle de notre objectif commun.

En d’autres termes, seulement en s’unissant dans le Créateur nous comprendrons comment construire une économie intégrée. Jusque-là, notre esprit et nos qualités seront incapables de créer un tel système.

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed