Il n’y a pas de discrimination dans le travail spirituel

Dr. Michael LaitmanQuestion: Nous voyons nos amis de Los Angeles et des représentants de différentes nations à l’écran. Comment font-ils pour comprendre notre langage biblique?

Réponse: Tous les deux, nous et eux interprétons ce langage dans la terminologie de désirs et le comprenons en fonction de la voie intérieure de la lecture.

J’ai ma vérité intérieure. Par exemple, dans ce monde, je suis d’origine juive, et assis à côté de moi il y a un ami chinois. Je suis séparé de ma vérité par la confusion de premier ordre, et lui par la confusion du second ordre.

Détachons-nous de ce monde matériel. Nous avons tous deux un désir égoïste spécifique. Selon son niveau de désir, il est appelé un « Chinois » et en fonction de mon niveau de désir, je suis appelé un «Juif».

 

There’s No Discrimination In The Spiritual Work

Il n’y a pas de discrimination dans le travail spirituel

Ainsi, lui et moi, ensemble nous devons effectuer certains travaux en vue d’obtenir la vérité. C’est ce que la notion de «70 nations» montre. Chacun d’eux a ses propres travaux, mais c’est absolument la même chose pour tout le monde selon une mesure spécifique. Nous pensons que ce n’est pas le cas, mais en réalité, le travail ne diffère que légèrement par son style extérieur, bien qu’il soit totalement identique dans ses spécificités intérieures, par la profondeur relative et les phases de la trajectoire. Nous avons tous le même travail.

Il me semble que c’est très difficile pour une autre personne, qu’une tierce personne ne le fasse pas tout à fait, et une quatrième était déjà né ange et a atteint l’objectif avec insouciance. Mais en réalité, rien n’est connu de moi et je ne vois pas le tableau général dans lequel tout fonctionne aussi.

Ainsi, le grand désir égoïste est divisé en « 70 nations du monde» et en Israël. Ne pensez pas qu’Israël a un temps plus facile que d’autres. C’est juste que chaque personne fait des efforts à partir de sa propre nature du désir commun.

Le véritable travail d’Israël réside dans la sortie de toutes les «70 nations» vers la vérité. Après tout, c’est incorporé à l’intérieur d’eux par le biais de la rupture. Il est écrit à ce sujet, «Vous serez un royaume de prêtres et une nation sainte pour Moi. » C’est pourquoi les représentants des différentes nations viennent à nous-les désirs qui aspirent droit au Créateur du désir commun de réception. Ils s’expriment en Israël et sont maintenant appelés justement.

Tous les autres qui ne sont pas éveillés sont appelés «les 70 nations du monde » et devront se corriger par la suite. Mais d’une manière ou d’une autre, toutes les qualités et les possibilités de chaque personne sont précisément «optimisées». Pas un seul pays n’a de priorité dans la spiritualité.

Vous pourriez objecter: «Mais le « corps » commun d’Adam HaRishon contient certains organes qui sont plus importantes et d’autres qui le sont moins? » C’est vrai, mais cela se rapporte à l’ordre de correction: Au début, les désirs purs démarrent la correction, et ensuite les plus épais. Cependant la perfection efface toutes les disproportions.

Par conséquent, il suffit d’avoir une petite plaie, l’absence d’une seule cellule, et le corps tout entier est dépourvu de la perfection. En ce sens, tout le monde est égal, par le principe de l’égalité du général et du particulier.
De la 5ème partie de la leçon quotidienne Kabbale 24/07/11, « Arvout »

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed