Les banques américano-européennes amènent le monde au bord de la guerre

Dr. Michael LaitmanEditorial aux nouvelles : «Pour les peuples occidentaux, qui ont échoué à tenir compte du plus grand avertissement de notre civilisation qui est que « ceux qui échoué à tenir compte de l’histoire et de ses leçons sont condamnés à la répéter », se trouvent les plus grands dangers tels que le seul moyen pour les systèmes capitalistes d’être capables de survivre réside à travers la guerre, et selon les experts, désormais cela viendra beaucoup plus tôt que plus tard.

« Les prémices de la  Guerre mondiale totale pour protéger les économies américaines et occidentales ont d’abord sonné au printemps dernier par la voix du Haut conseiller d’Obama, Paul Krugman, prix Nobel d’économie, qui a dit:« D’un point de vue économique la Seconde Guerre mondiale a été, avant tout, une explosion  de dépenses publiques financées par le déficit, sur une échelle qui n’aurait jamais été approuvée autrement. Au cours de la guerre, le gouvernement fédéral a emprunté un montant égal à environ le double de la valeur du PIB en 1940, l’équivalent d’environ 30 $ milliards de dollars aujourd’hui. … Cet effondrement peut être guéri. Tout ce qu’il faudra c’est un peu de clarté intellectuelle, et beaucoup de volonté politique. »

« Krugman a été rejoint dans sa« logique de guerre »par ses camarades économiques« intellectuels » et l’analyste du  CNBC, Marc Faber, qui a averti de« se préparer à une « remise à zéro » globale et à une guerre. »

«Et cette guerre est à tel point proche que nous pouvons la déterminer à partir de l’ émissaire de la Russie à l’OTAN, Dmitry Rogozin, qui a averti que les Etats-Unis et ses alliés occidentaux étaient en train de planifier une campagne militaire contre la Syrie pour aider à renverser le régime du président Bachar al-Assad avec l’objectif plus lointain de préparer une tête de pont pour une attaque sur l’Iran, et qui, bien sûr, commencerait une troisième guerre mondiale car ni Moscou ni Pékin ne permettrait que cela arrive. »

Commentaire: La Kabbale affirme également que le monde atteindra la guerre au bout du désespoir. Mais si nous montrons aux gens la possibilité d’une autre voie , que la nature nous offre, à savoir l’unité entre nous et la nature, alors l’humanité sera en mesure d’atteindre sa forme finale parfaite et le fera sans guerre.

La Kabbale souligne que la deuxième voie est réaliste et  que nous pouvons la réaliser. Tout ne dépend que de l’explication de comment nous devrions agir pour accomplir cette ascension vers la prochaine étape de notre évolution où nous atteindrons la similitude avec la nature intégrale et globale.

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: