Tempête sur la Toile

Dr. Michael LaitmanAux nouvelles: « Les médias sociaux ont été une force puissante en alimentant les émeutes qui ont commencé samedi [6 août 2001] dans les arrondissements de Londres et s’est ensuite étendue à d’autres villes telles que Birmingham, Liverpool, Leeds et Bristol. Des messages ont également été envoyés par des textes réguliers et sur ​​Facebook.

«Le système de messagerie BlackBerry était populaire chez les jeunes parce que c’est gratuit, compatible avec les multimédia et privé, par rapport à Facebook et Twitter. Ses messages chiffrés donnent un avantage supplémentaire aux fauteurs de trouble: la police n’est pas immédiatement en mesure de suivre le trafic des messages comme ils peuvent le faire avec des téléphones cellulaires ordinaires » (Source:huffingtonpost.com )

«Ils [le collectif Hacktiviste] se joignent à d’autres hacktivistes dans le but de faire tomber le géant des réseaux sociaux, et que l’action soit  mise en scène« pour le bien de la vie privée »- et ceci afin de protéger la liberté d’information» (Source : b92.net )

« Le groupe de hackers connu sous le nom « Anonymes » a promis de« détruire » Facebook le 5 Novembre  …. Les «hacktivistes»  rendus infâmes de s’être mêlés au gouvernement américain et pour leur soutien à Wikileaks, ont annoncé qu’ils se concentreront sur la casse du site de réseautage social en raison de sa politique de confidentialité.

«Facebook a vendu des informations aux organismes gouvernementaux et a donné  accès à des entreprises clandestines de sécurité de l’information afin qu’ils puissent espionner les gens de partout dans le monde. »

«Les émeutes sont en cours. Ce n’est pas une bataille sur l’avenir de la vie privée et de  la publicité. C’est une bataille pour le choix et le consentement éclairé ». (Source:dailymail.co.uk )

Mon commentaire: Toutes les révolutions, les courants et ce qui s’est passé dans les siècles derniers, vont sombrer dans l’histoire. Tous se sont passés sous la pression d’un force rigide, irrésistible. Toutefois, récemment, nous avons été sous l’influence d’une nouvelle force, la force intégrante de la nature, qui nous pousse vers l’unité, soit par la souffrance ou par la réalisation de la nécessité, et cela constitue notre seul choix.

Ainsi, aucune révolution ne nous apportera un résultat positif. L’ancien Premier ministre britannique Gordon Brown a écrit que tout ce qui se passait était en train d’arriver seulement pour nous forcer à nous unir, pour nous égaliser avec le monde global de la nature. Mais il ne pouvait rien entreprendre parce que l’unité ne peut être atteinte qu’en attirant cette force sur soi-même. Et la Kabbale, la science de la correction de notre égoïsme et l’unification au-dessus, décrit comment le faire.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed