La crise de la civilisation européenne

Opinion : (Veniamin Popov, Directeur de l’Institut d’État des Affaires étrangères, de ng.ru): «Le 21e siècle est marqué par l’accélération des processus socio-économiques et politiques dans le monde, leur diversité et complexité croissantes. Les cataclysmes sont devenues si fréquents que nous sommes incapables d’évaluer l’essence des phénomènes et d’en tirer des conclusions.

«La crise de la civilisation occidentale est évidente. Deux processus historiques arrivent à leur fin :

–        Le monde euro centrique tombe en morceaux, les civilisations de l’Est progressent ;

–        les 200 ans d’une vieille civilisation industrielle touche à leur fin, et une civilisation intégrale est en train de naître.

« Le besoin d’un renouvellement systématique de la stratégie mondiale est irréversible. Son but est la formation d’une nouvelle manière de produire et de consommer, assurant l’équilibre entre la nature et la société, surmontant l’abîme entre les riches et les pauvres, et formant une véritable structure multipolaire mondiale, fondée sur le dialogue et le partenariat des pays et des civilisations.
 

« L’Europe a donné au monde la science, la technologie, la culture, le progrès, la puissance, la liberté et le confort. Mais l’Europe d’aujourd’hui dégénère. Pour maintenir leurs moyens de subsistance, les Européens sont obligés d’accepter une force de travail étrangère, ce qui provoque des conflits interethniques. L’UE n’a pas été capable d’élaborer une politique efficace pour intégrer les immigrants dans la société moderne.

« Les problèmes financiers-économiques sont devenues l’autre face de la crise sur le système de la civilisation occidentale. Ils ont été causés par la cupidité imparable des banques et des corporations, qui continuaient à pousser les pays à vivre au-delà de leurs moyens. Des flux de capitaux virtuels rapidement croissants sortirent du contrôle de la société et furent séparés du mouvement de l’économie réelle.

« L’écart entre les très riches et les très pauvres est devenu incommensurablement grand. L’aspiration à atteindre un maximum de profits augmente l’agressivité, la cupidité et le désir de manipuler. Face à un manque croissant de ressources, les cercles dirigeants des nations européennes sont de plus en plus agressifs.

«Une révolution informationnelle globale menace la culture et  la moralité. La dégradation morale, l’effondrement de l’unité familiale, les mariages de même sexe, la toxicomanie, l’alcoolisme, la prostitution et la pédophilie sont en hausse.

« La distance entre le gouvernement et le public en général, ainsi que la baisse de confiance dans la politique sont en augmentation croissante dans les pays européens.

« Comme la domination de la civilisation occidentale arrive à sa fin, un nouveau géant apparaît sur la scène mondiale: les civilisations asiatiques, où plus de la moitié de la population sont des jeunes gens avec un grand potentiel de ressources humaines et naturelles, qui préfèrent un autoritarisme « bienveillant » à un pragmatisme moral ».

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed