Où est notre liberté?

Dr. Michael LaitmanNous comprenons déjà que le libre arbitre n’est pas un terme simple. Nous sommes nés avec des attributs que nous n’avons pas choisis, dans une famille et des conditions que nous n’avons pas choisies, nous obtenons une éducation que nous n’avons pas choisie  … bref, nous sommes élevés et moulés sans aucun libre arbitre.

En conséquence, une personne dans ce monde est «cuite» par ses parents, l’environnement et la société … donc elle n’a aucune liberté, et nous ne pouvons rien exiger d’elle, après tout, c’est un robot. Il lui semble qu’elle a ses propres pensées, ses propres désirs, ses propres actes, mais en réalité ils sont inévitables et elle est obligée d’agir de cette façon.

Alors, quel est le point de la création? Nous parlons ici d’une pensée de la nature, de son désir, son intention, sa grande sagesse. En fait, le Créateur, ou la Force Supérieure, par définition, a une grande sagesse, beaucoup plus que toute la création qui est en dessous de lui.

Quand nous étudions le monde, on découvre en lui une sagesse inconcevable. Nous avons seulement réussi à « gratter » la surface et toute notre science est basée sur cela. En fait, nous n’avons pas commencé à découvrir les forces réelles, les relations réelles, les formes réelles et de connexion qui existent dans cette réalité.

Alors, pourquoi le Créateur a-t-il crée le monde?- De sorte que les êtres créés suivent un plan préétabli? Après tout, le début et la fin sont déjà connus, et tout est prédéterminé et nous n’avons aucun mot à dire et pas de libre arbitre. Tout notre développement est prédéterminé. Et pour le Créateur le concept de temps n’existe pas.

Donc tout cela est inutile.  Les créatures ne peuvent-elles rien faire de façon indépendante, d’une manière ou jusqu’à un certain point?- quelque chose pour laquelle cela valait la peine de les créer, de concert avec cette réalité tout entière?

La question fondamentale est: où est notre libre arbitre pour lequel le Créateur a tout créé? Les mondes spirituels, les innombrables formes et phénomènes et l’univers matériel dans lequel nous vivons, est-ce que tout cela est uniquement pour que la personne effectue une action indépendante à un bref moment de sa vie? Le seul moment qui donne un sens à tout le reste.

A l’heure actuelle ce moment est évasif, nous laissant avec une question sans réponse. Mais si nous trouvons le point dans lequel nous pouvons ajouter un gramme par nous-mêmes, alors toute la réalité s’allume et vous la découvrirez  avec un sentiment merveilleux et infini ….

Nous devons donc savoir où réside notre libre arbitre. Si nous vérifions cela en toute logique, la réalité ne peut exister sans cette option. Après tout, il n’y aurait aucune raison pour que la sage nature ait créé quelque chose autrement. Dans un tel cas, il n’y aurait aucun sens à ses actions.

Nous devons rechercher notre liberté. Sans elle, notre vie restera programmée, planifiée, et nous allons continuer à être dirigés comme des marionnettes par un fil. Nous devons chercher le point du libre arbitre et le réaliser. Ceci est la désignation entière de l’homme.

Qu’est-ce que cette liberté? Liberté de qui? Venant du  Créateur et sous Ses ordres? Bien sûr ;  tant que je suis attaché à Lui, je ne suis pas moi. Il me fait bouger. Alors je ne dois pas être libre grâce à d’autres personnes et même pas grâce à moi, mais d’abord et avant tout grâce à Lui. Le Créateur a créé un certain état dans lequel je peux être détaché de Lui, de son contrôle. Ensuite, je serai libre.

La question est: que dois-je faire avec cette liberté? Quelles nouvelles aptitudes dois-je acquérir? Avec quelle pensée, quel sentiment, et avec quelle action dois-je remplir le vide qui soudain se révèle à moi?

Nous en reparlerons une autre fois. 

 De la  4 ème partie du cours quotidien de Kabbale du 28/12/2011, Baal HaSoulam, « La Liberté »

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: