Vivre les préoccupations des autres

Dr. Michael LaitmanQuestion : Qu’entendez-vous par la notion d’«amour» ?

Réponse : Je veux dire que chacun de nous vit constamment les préoccupations des autres.

Cela fonctionne de la même façon dans le groupe, où nous commençons à travailler en pratique, afin que chacun de nous souhaite créer l’état le plus confortable pour les autres. C’est-à-dire, je dois comprendre et ressentir les autres. Je dois sans cesse leur envoyer des signaux correspondants – verbaux, physiques, des pensées, etc.

Je dois être dans une relation de garantie mutuelle avec les autres, dans un état où chacun d’entre donne à tous les autres une telle attitude ou la sensation parmi nous d’être sûr que si je les influence, je reçois la même influence de leur part. Par conséquent, nous devons constamment monter ensemble au-dessus de notre égoïsme pour atteindre des qualités opposées à celui-ci. Ce genre de travail mutuel est le travail le plus important dans le groupe.

Après l’adoption de cette méthode, nous sentons constamment des descentes répétées dans l’égoïsme, la «gravité», et l’émergence de divers obstacles. Cela continuera, jusqu’à ce que la correction soit complète, jusqu’à ce que nous ayons atteint notre pleine ascension au-dessus de l’égoïsme.

Toutefois, dans n’importe quel état au sein du groupe et même en dehors – à la maison, et avec les autres, je vais immédiatement mettre l’accent sur la même idée, la même pratique. Et comme résultat, je serai en mesure d’interagir correctement avec le monde entier.

Du discours sur l’éducation intégrale du 27/02/12

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed