Surgir des faux vêtements

Dr. Michael LaitmanC’est un principe très simple, mais il est très difficile de le garder en tête car il disparaît sans cesse. Il est dit: « Il n’y a rien hormis Lui» et «Sa gloire remplit la terre», mais en même temps chacun se pose la question: «Où est le Créateur? Où peut-on Le voir, Le sentir, et Le découvrir? »

Sa révélation est le but réel de notre vie, même si nous ne le comprenons pas ou nous ne le sentons pas. Il semble qu’il y ait des objectifs différents le long du chemin, mais ce n’est pas vrai. Derrière tout ce que nous voulons, (la nourriture, le sexe, la famille, l’argent, le respect, le contrôle, la connaissance, la réalisation spirituelle, et, éventuellement, tout ce par quoi une personne est attirée) il y a un désir caché de la Lumière, pour le Créateur, qui inclue et apporte à une personne toutes les satisfactions .

Ainsi, même le plus petit désir qui est évoquée dans une personne, est finalement pour le Créateur, mais il nous est caché. Je ne perçois pas ou je ne sens pas ce à quoi j’aspire vraiment. Je veux demeurer, je veux profiter de la vie avec la famille et les amis, mais derrière tout cela il y a toujours le Créateur.

Nous poursuivons des images différentes et leurs vêtements, mais notre véritable but aspiration est en fait vrai que pour lui. Que devrions-nous faire pour que nous ne nous laissions pas berner par tous ces faux vêtements et pour que nous ne passions pas notre vie à chercher dans les coins vides, se cassant la tête contre le mur, et perdant notre temps? Après tout ce qui peut prendre une éternité et ne mène à rien.

Le processus par lequel nous passons, nous enseigne que nous ne serons jamais en mesure de nous satisfaire égoïstement! Tous les vêtements séduisants sont faux et factices. Comment puis-je découvrir que derrière tous les vêtements, même quand je veux profiter des enfants et de la famille, de la nourriture savoureuse ou du repos, je profite du Créateur? La différence se fera sentir immédiatement.

Si, en recevant le plaisir d’un remplissage ordinaire, je suis conscient que je suis en train de faire plaisir au Créateur, mon plaisir sera tout. C’est possible, mais nous devons avoir du plaisirde la même manière, qu’Il le fait, pour neutraliser les vêtements extérieurs et se réjouir dans le but de Lui donner sans réserve, de Lui rendre par ce plaisir, de sorte que nous puissions nous réjouir mutuellement. Alors les vêtements disparaitront et au contraire, vous verrez le plaisir lui-même dans sa forme révélée que sera révélé dans vos vêtements.

Donc, nous devons constamment évoquer la vérité dans le groupe en rappelant les uns aux autres que nous aspirons à la révélation du Créateur, la révélation de l’attribut du don sans réserve, et c’est ce dont nous voulons nous réjouir en fait et non pas ses vêtements. La chose principale, c’est la gloire du Créateur, ce qui signifie Sa grandeur, la grandeur de l’attribut du don sans réserve qui prend constamment soin de nous.

Le Créateur a créé différents objectifs et vêtements faux qui ne cesseront de nous tirer jusqu’à ce que nous L’atteignions. Ces faux vêtements nous attirent sur la voie de la souffrance. Si ces vêtements nous aident à recevoir les vêtements du don sans réserve, la Lumière de Hassadim, nous avançons par la voie de la Torah, le chemin de la Lumière.

Nous travaillons toujours en fonction du Créateur et nous devrions essayer de changer les vêtements: prendre sur nous-mêmes les vêtements du Créateur dans lesquels Il se dissimule Lui-même et cacher notre désir de recevoir en vertu de ce vêtement. Alors, nous respecterons le Créateur, ce qui signifie que nous franchir par-dessus les faux vêtements. J’annule les vêtements avec lesquels Il se dissimule Lui-même, et c’est comme si je me rapprochais de Lui et non pas de ce vêtement en habillant mon désir de recevoir avec ce vêtement. Puis mon intention, mon âme, adhère au Créateur.

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 08/07/12, Les Écrits du Rabash

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed