D’où commence la prière ?

Il y a une prière et il y a une requête. Une prière est quand l’homme aborde le Créateur avec son intention, qui est déjà préparée. Une requête est quand il demande d’abord au Créateur de former une prière pour lui.

Environ deux mille cinq cents ans, le roi David a écrit dans ses Psaumes, «Le Maan Achai vereai. « Cela signifie que, «pour mes frères et e mes amis, je te demande, et pour le bien de l’ensemble de votre création » « elle est appelée la «maison du Créateur», car il remplit par la suite). Pour des raisons de votre maison, je te demande  de nous rassembler tous ensemble, parce que votre maison doit accueillir toutes les nations du monde, comme il est dit: « Car ma maison sera appelée une maison de prière pour toutes les nations. »

Nous avons cherché les mots pour aborder le Créateur. Cependant, dans la réalité, nous devons recevoir ces paroles du ciel. La lumière doit nous enseigner sa langue, qui est appelée «la langue sainte» qui repose sur la qualité du don et de l’amour, contrairement à nos perceptions et leurs expressions d’aujourd’hui. Donc, en réalité, notre appel commence par l’appel à la correction, une demande de modification.

Dans notre mouvement vers le Créateur, il est très important de trouver et sentir la réciprocité. Il n’existe pas de Créateur sans la création, et il n’y a pas de création sans Créateur. Le Créateur c’est ce qui est formée à l’intérieur de nous, la qualité du don, qui se manifeste en nous. C’est un domaine qui est perçu comme une affaire à la cette question qui est en nous. C’est pourquoi nous préparons la bonne « base », un lieu, où commence à se manifester, de révéler et de percevoir ce que nous appellerons le«Créateur. » Nous ne parlons que de la perception de Lui en nous. C’est pourquoi le Créateur est appelé « Boré » en hébreu, à partir des mots«Bo» et «», qui signifie «viens» et «vois».
L’homme doit contrôler son aspiration au Créateur. Si elle est correcte, alors l’homme sent l’aspiration du Créateur envers lui. La réciprocité est toujours là, si cette intention est correcte, la lumière commence à se manifester en lui immédiatement. Parfois, il arrive à l’opposé, lorsque le Créateur nous corrige, en montrant que nous n’avons pas aspirés à Lui à juste titre, il est nécessaire de le faire à partir d’un point plus profond dans le cœur. Mais nous devons toujours aspirer à ressentir avec réciprocité.

Toute exception, toute approche correcte, si nous voulons que ce soit dans la qualité du don, il faut nécessairement commencer par la reconnaissance. Sinon, c’est tout simplement un appel égoïste. Même si nous pensons à la réception de la prière de lui, ou même si on aurait aimé s’approcher de Lui pour le bien de nos amis, indépendamment du fait que le présent appel est correct, il doit commencer par la reconnaissance. Alors seulement, la hauteur de cette reconnaissance peut-on demander et en suite cette requête sera dirigée davantage vers l’élargissement de l’effusion. Je me suis souvent demandé, «Que faire si je ne trouve rien en moi si je veux être reconnaissant? » Depuis, en règle générale, dans l’état où l’homme veut vraiment demander, il se sent mal et lourd.

Vous avez besoin de vous comparer aux autres et de voir que vous êtes spécial, vous avez été choisi par le Créateur. Vous voyez ce qui se passe avec le reste du peuple à qui Il n’a pas donné la perception de lui-même petit, appelé le point dans le cœur.

Il s’agit simplement d’un point parce que nous ne sommes pas encore capables de sentir quoi que ce soit à l’intérieur de celui-ci autre, c’est quelque chose qui appartientau supérieur. C’est pourquoi il nous dirige quelque part vers l’avant. Si elle se creuse, alors la perception, l’atteinte et la révélation seront formées à l’intérieur de celui-ci. Pour l’instant c’est juste un point, mais il nous conduit vers l’avant. Alors que pour les personnes qui ne l’ont pas, malheureusement, c’est bien pire.

Cela signifie que la gratitude est possible ici. Pas par celui qui est égoïste mais le fait que le Créateur a fait de moi quelqu’un de spécial, mais par ces moyens, Il  me confie de penser aux autres. Lui-même, se trouve dans sa qualité du don et ne peut pas obtenir plus près de ces créatures, car alors elles auraient tout simplement obtenu d’être «liées» à Lui, elles seraient liées à la Lumière, au plaisir, et ne serait pas en mesure de passer dans la qualité du don. C’est pourquoi, grâce à des gens comme nous, Il nous donne la possibilité de se rapprocher des autres et peu à peu leur expliquer à propos de contact avec la force supérieure.

Cependant, peu importe ce qui peut arriver, il est très difficile pour nous d’aller de l’avant, même si nous savons que tout vient du Créateur et tout est corrigé par le Créateur, la Lumière. Pourtant, notre approche de Dieu doit être formulée par nous, mais il est également en cours d’élaboration sous l’influence de notre appel à Lui. C’est ce qu’on appelle une prière, ou la préparation d’une prière: «Donnez-nous la possibilité de répondre correctement et demandez-vous correctement. Donnez-nous la possibilité de demander non pas pour nous-mêmes autant que cela est possible, mais de se sentir d’autres, afin de demander en leur nom.  »

Du congrès de Kharkov « S’unir pour s’élever » 19/08/12, Leçon 6

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent:

Article suivant: