Renaître encore et encore

Dr. Michael LaitmanLorsque nous nous élevons sur les 125 degrés spirituels, nous revenons à un état «embryonnaire» encore et encore, à des niveaux plus profonds et plus élevés. C’est l’échelle spéciale sur laquelle chaque niveau d’auto-annulation prend sa propre forme, avec ses caractéristiques uniques.

Et c’est pourquoi l’embryon se soumet à des changements constants tout au long de sa croissance, jusqu’à ce qu’il devienne semblable au Supérieur dans son auto-annulation, complétant ainsi la première étape. A ce stade, l’inférieur effectue seulement sa première auto-annulation: Il accepte tout ce que le Supérieur lui fait, envoie, ou dit comme quelque chose de parfait, même si cela peut sembler à l’inférieur comme contraire, que c’est répugnant à son esprit et son sentiment.

Puis, quand il achève la phase de conception, il commence réellement à se réduire à néant par la construction de la tête de son Partsouf. Il est né avec la tête tournée vers le bas, c’est-à-dire dans l’auto-annulation, et il commence à la relever, ce qui signifie à accepter l’esprit du Supérieur au lieu du sien. En d’autres termes, maintenant il travaille activement contre son propre esprit et son sentiment, et non seulement s’annule, mais vérifie avec le supérieur à chaque étape.

Et même s’il n’est pas d’accord avec le Supérieur, dont les paroles lui semblent tout à fait illogiques, contradictoires et insuffisantes, il les accepte quand même, et c’est déjà la réelle auto-annulation. Avant, au stade de la conception, il a agi sans réfléchir, et maintenant il accepte l’esprit et le sentiment du Supérieur, au mépris de siens.

De cette façon, peu à peu, il construit la tête du Partsouf et devient semblable au Supérieur en termes de son programme interne, ses récipients (désirs). Par la suite, à une certaine étape, il est en mesure de remplacer le Supérieur dans tous les actes de ce dernier.

C’est l’ordre des degrés, et nous nous élevons en eux par le pouvoir de la résistance. Baal HaSoulam raconte une parabole sur un serviteur et les ministres, quand le roi voulait placer le serviteur en tant que chef des ministres. Pour ce faire, il dit à l’un d’eux qui était doué comme bouffon, de prétendre qu’il était le chef des ennemis et des bandits de sorte que par la lutte avec eux la personne puisse savoir à quel point elle pourrait «protéger le Roi », ce qui signifie adhérer à l’esprit du Supérieur. Après tout, quand l’adjoint du  roi se déguise en criminel, il n’est pas facile de le reconnaître. Au contraire, une personne pense toujours qu’elle a raison, et elle a besoin d’un fort pouvoir de surmonter pour s’élever au-dessus de la raison, et pas comme c’était à la première étape.

Et c’est l’état que nous appelons la «deuxième conception ». Après tout, même si la personne a mûri, est sortie de l’embryon et la petite enfance, la conception se poursuit même ici: les actions sont les mêmes, mais seulement à un nouveau niveau. Maintenant,elle s’annule réellement pour être similaire au supérieur dans la pratique.

Du Congrès des hommes  “Le prochain pas” 26/04/13, Cours 2 

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: