Va chez l’artisan qui m’a crée!

Dr. Michael LaitmanParce que toutes les bonnes qualités spirituelles sont tombées dans le désir égoïste, elles commencent à le cultiver et à le rendre habile, corrompu et cruel. Une personne corrompue qui peut se corriger à l’avenir est ainsi faite.

Un animal n’a pas besoin de correction car il n’a aucun désir de donner sans réserve dans le but de recevoir, il n’est pas malin. Par conséquent, il est appelé un animal non rusé. Un bébé n’est pas rusé non plus jusqu’à ce qu’il se développe. Quand il grandit, il devient un être humain et apprend à tricher. Jusqu’à l’âge de deux ou trois ans, il se comporte comme un animal et ne sait pas comment « mettre dans sa poche » les autres pour le moment.

Nous aimons la forme animée car elle est simple et innocente, et nous aimerions voir tous les gens de cette façon. Mais nous devons comprendre que nous sommes censés être humain et, par conséquent « celui qui est plus grand que son ami, son désir est encore plus grand que lui. » Nous n’avons qu’à corriger l’ego et ainsi tout s’arrangera.

Tout attribut négatif ou trompeur qui est typique de l’homme nous montre seulement que la force nuisible doit être retournée en force bénéfique. Que peut faire une personne naïve, sous-développée, primitive ? Elle ne peut pas s’élever et atteindre la hauteur désirée. Les grandes personnes ne sont généralement pas très agréables, jusqu’à ce qu’elles se corrigent.

Donc, nous devrions aimer l’ami dans le groupe (dans son « dix ») avec tous ses attributs corrigés et non corrigés. C’est parce qu’il les a reçus du Créateur et il veut les corriger, et tout le monde devrait l’aider à le faire. Critiquer les attributs de l’ami, c’est critiquer le Créateur qui l’a fait de cette façon. « Va voir l’artisan qui m’a fait » mais nous devons nous aider mutuellement à atteindre la correction. Le Baal HaSoulam disait souvent : « Je suis heureux que les méchants se révèlent. »

De la 3ème partie du cours quotidien de Kabbale du 27/05/13, TES (Talmud Esser haSefirot)

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed