Category Archives: Correction

Se préparer à la nouvelle année

congrès, groupeLa première chose que vous devez bien comprendre, c’est que tout le mal de l’égoïsme ne se révèle que contre l’unité. C’est uniquement cela qui est appelé le mauvais penchant dans l’homme.

Deuxièmement, tout ce mal est déjà en nous et ne fait que sortir. Donc, ne vous inquiétez pas, d’énormes gisements d’égoïsme sont encore cachés en nous.

D’autre part, nous devons bénir toutes les mauvaises révélations, comme pour les bonnes. Après tout, cela signifie que ce mal était d’abord caché en nous et nous devons être heureux qu’il soit apparu parce que dans ce cas, il peut être corrigé. Comme il est dit, « Regardez-les et les transformer en un tas d’os. »

Si nous pleurons ensemble sur notre mal, alors il est bénéfique. Si nous demandons correctement « pardon » pour cela, nous arrivons alors à sa correction, qui est, de s’élever au prochain degré nous allons chez , le début de la nouvelle année. Nous proclamons le Créateur comme le plus élevé, comme le champion, comme la cause de tout ce qui se passe dans le monde.

De la 2ème partie du cours quotidien de Kabbale 07/09/14, Shamati 23

Corrigez l’erreur pour réduire la souffrance

Dr. Michael LaitmanNous existons dans un champ de pensée. Lorsque ce champ fonctionne dans une direction tandis que j’opère dans une autre direction, la différence entre les voies, mon erreur et son degré, sont perçus comme le degré de ma souffrance.

To-Correct-the-Error-Is-to-Decrease-Suffering

Plus l’erreur est grande, plus la souffrance l’est. Tout dépend du degré d’opposition entre la direction de mes désirs et le programme de la création.

Comment puis-je me tester par rapport au programme de la création ? J’ai le groupe pour cela. Quand je m’annule par rapport au groupe, en d’autres termes, quand je rapproche mon désir du programme de la création, je commence à bouger en fonction de ce programme et ainsi je me sens bien, la souffrance ne peut pas m’affecter parce que la source de toutes les souffrances est notre manque de correspondance avec le programme de la création.

Beaucoup d’instructions, une seule direction

Dr. Michael LaitmanLa Torah, « Lévitique » (Metzora), 15:3 : Voici quand aura lieu cette souillure de l’écoulement : si sa chair laisse distiller le flux, ou si elle est engorgée par le flux, sa souillure aura lieu.

Question : Comment peut-on caractériser le terme « écoulement », qui signifie un désir brut qui reste à l’intérieur ou qui sort ?

Réponse : Les sécrétions du corps sont des désirs au niveau de la nature minérale. Si elles sortent, elles peuvent aussi être pures, mais si elles restent à l’intérieur il est impossible de travailler avec elles.

Dans ce cas, vous ne pouvez pas séparer les désirs purs des impurs et ainsi vous ne pouvez pas les élever et travailler avec eux dans le but de donner sans réserve, dans la connexion avec les autres.

« Son écoulement » est les désirs qui ne peuvent pas être corrigés. Qui plus est, ils sont à des niveaux différents : solide, liquide, gazeux, etc. Tous les quatre attributs sont mélangés et sont parallèles les uns aux autres.

C’est très important à quel niveau et quel attribut vous corrigez, selon quelle Aviout (épaisseur) et en fonction de qui ou de quoi la correction s’effectue.

Cela peut être notre attitude envers la terre, les plantes, les animaux ou l’homme. Il s’avère qu’il y a beaucoup instructions ici, mais une seule direction, et c’est en fait ce sur quoi vous devriez travailler maintenant, bien que ceci appartienne toujours à l’immense désir multi-couche dans lequel vous vous trouvez.

De KabTV, « Les Secrets du Livre Éternel » du 05/03/14

Un schéma très simple

Dr. Michael LaitmanQuestion : Si seule une personne qui a le point dans le cœur possède le libre choix, que signifie qu’il ne faut pas demander aux autres de changer ? Cela veut dire que tout dépend de nous ?

Réponse : Nous ne demandons rien ! Je répète toujours que la Kabbale doit être diffusée de manière très discrète. C’est seulement pour ceux qui la souhaitent.

Nous ne devrions pas solliciter ceux qui ne sont pas intéressés : « Il n’y a pas de contrainte dans la  spiritualité ! » Nous devons seulement montrer à ces gens qui ont déjà acquis le désir pour la spiritualité, « le point dans le cœur », qu’ils ont un endroit où aller avec ce désir et le développer.

Après tout, cette personne se sent mal. Elle ne comprend pas pourquoi elle ne sait pas où réaliser un désir qu’elle ressent. Alors, laissez-la découvrir où elle peut le réaliser, et nous n’abordons pas le reste. Qu’ils restent comme ils étaient.

Cependant, dans notre monde, il y a une nation appelée Israël. Ce sont des âmes qui étaient autrefois au niveau spirituel, mais elles sont tombées de là à l’intérieur du désir corporel.

Ils doivent tous étudier la Kabbale et se corriger. C’est ainsi parce qu’ils ont vécu la rupture ; à un moment donné, ils avaient déjà atteint le spirituel et ils sont tombés.

Même si le point dans le cœur n’est pas éveillé en eux en ce moment, ils l’ont toujours et nous devons leur amener cette connaissance, et en particulier à ceux qui étudient la « Torah externe » au lieu de la « Torah intérieure ». Ils doivent absolument étudier la Kabbale, et c’est la seule façon dont le monde peut être corrigé.

Il n’y a pas d’autre possibilité de l’améliorer et de le libérer de tous les malheurs. Tous les problèmes dans le monde se produisent en raison du manque de Lumière !

La seule façon d’attirer la Lumière sur le monde est d’étudier la Kabbale, qui attire la Lumière Environnante. Il n’y a pas d’autres façons de le faire.

La Kabbale est le moyen de connexion avec la Lumière Supérieure, la révélation du Créateur aux créatures, la révélation de la Lumière au désir de recevoir. Elle nous connecte à la Lumière. Elle vous apprend à construire un écran anti-égoïste.

Ce sont les trois seules composantes : le désir, la Lumière et l’écran au milieu. Toute l’Humanité se trouve au fond, le Créateur est au sommet, et la Kabbale est entre eux comme le moyen d’atteindre l’écran.

C’est pourquoi quiconque souhaite se débarrasser de tous les malheurs doit essayer de s’y rapprocher le plus possible, car il attire la Lumière en faisant cela. Et la façon dont nous ressentirons dans nos désirs ne dépend que de la Lumière.

De la 4ème partie du cours quotidien de Kabbale du 05/12/10, « Introduction au Livre du Zohar« 

Qu’est-ce qui nous arrive ?

Dr. Michael LaitmanDe nos jours, les gens ont besoin de savoir ce qui leur arrive, pour quelle raison cela se passe, et comment ils peuvent changer la situation.

Nous voyons de jour en jour l’accélération des événements qui nous rapprochent plus rapidement vers de nouveaux états. Nous pouvons seulement détecter cette séquence dans laquelle un impératif punitif est apparemment inhérent.

Partout dans le monde, nous assistons à l’accroissement de l’antisémitisme, aux flambées de haine envers les Juifs, à l’antagonisme contre l’État d’Israël, et à toutes sortes de manifestations. Divers médias essaient de déformer les faits, fabriquant les nouvelles et les analyses quotidiennes dans une lumière anti-Israël.

Nous voyons le monde entier comme s’il découvrait en cela une force commune, un esprit qui imprègne l’atmosphère de haine envers les Juifs et Israël.

Lorsque l’être humain reconnaît cette tendance générale qui déferle sur le monde en quelques semaines, on se demande naturellement : comment est-ce possible qu’il y ait une telle réaction puissante à cette petite guerre, en comparaison avec les centaines de milliers de personnes qui ont été tuées en Syrie, en Irak, en Ukraine, en Afrique, en Afghanistan, etc. ?

Ici se trouve en effet le destin ultime, et seule la sagesse secrète, la science de la Kabbale, est capable d’expliquer ce qui nous arrive et comment agir correctement dans cette situation.

Les résultats de l’Amérique

Dr. Michael LaitmanQuestion : Comment résumeriez-vous les résultats de votre voyage sur le continent américain ?

Réponse : C’était un bon voyage. Nous avons rencontré nos groupes, nos amis bons et fidèles en Colombie, en Équateur, au Chili, au Mexique, aux États-Unis et au Canada.

Les groupes se sont développés et ont très très progressé. Nous le voyons et le ressentons. Ils sont devenus plus fidèles, sensibles, compréhensifs ; ils étudient ensemble avec nous et se connectent à nous dans toutes nos activités, grâce à la connexion virtuelle. L’Internet est vraiment en train de corriger énormément le monde au niveau de l’inanimé.

Au Mexique, nous avons organisé un grande et très important congrès. Tous les groupes locaux et les individus sont venus et ont créé une atmosphère chaleureuse et conviviale sans précédent. Un groupe fort et uni a été créé et j’espère qu’ils vont continuer à travailler en ce sens avec notre aide.

Lors du congrès aux États-Unis, il y a eu également une vague sans précédent de connexion, d’unité, et de sentiment de compréhension. Ce fut vraiment quelque chose de spécial, quelque chose dont je ne m’attendais même pas. Tous nos amis là-bas sont plus proches les uns des autres. Ce fut une très grande correction et je suis plein d’espoir qu’à présent ils continueront ensemble.

Maintenant, il y a un congrès à Saint-Pétersbourg devant nous, dont nous devons consolider le chemin en interne parmi nous pour une diffusion dans le monde entier. Il n’existe aucun congrès qui soit uniquement consacrée à la connexion et à l’union entre les amis et avec le Créateur ; chaque événement doit être intégré dans toute sa hauteur dans le processus où nous activons trois niveaux : l’inférieur, le supérieur et le niveau au-dessus du supérieur. Et nous qui nous trouvons au milieu devons travailler sur nos relations mutuelles avec les deux niveaux adjacents.

J’espère vraiment que nous accélérons notre développement et que nous allons réussir.

De la Leçon sur l’importance de la Diffusion du 12/08/14

Un Juif n’est pas une nationalité mais une mission

Dr. Michael LaitmanQuestion : Les Arabes se querellent non seulement avec Israël, mais aussi entre eux. Les guerres civiles sont en cours dans de nombreux pays arabes où ils détruisent impitoyablement leurs propres frères avec tous les types d’armes, même chimiques. Il devient clair que les mauvaises connexions entre les gens sont en train de détruire le monde.

Réponse : En outre, l’industrie et le commerce sont liés d’une manière si négative que nous détruisons la Terre, en épuisant les ressources naturelles. Nous nous entretuons par notre propre égoïsme, qui nous divise et nous oblige à nous battre.

Ce qui détruit nos vies aujourd’hui au 21e siècle est une mauvaise connexion entre les gens. Si quelqu’un peut montrer un exemple de bonne connexion entre les gens, il deviendra un facteur positif qui affecte le monde, une bonne force, et c’est le but de l’État d’Israël. Personne d’autre ne peut amener le monde vers la paix, à l’exception d’Israël.

Le monde est dans une crise mondiale qui s’est emparée absolument de tout le monde. Cette crise ne fera que croître, se développer et s’approfondir, nous absorbant en elle. C’est comme un puits qui s’ouvre dans le sol sous nos pieds, où nous tombons un par un.

Nous ne ressentons pas encore cette crise à un tel point, mais nous comprenons déjà que nous n’avons aucune influence pour la corriger, et ne sommes pas en mesure de la contrôler. L’Humanité est impuissante devant cette crise et ne peut pas y faire face. C’est la crise de la famille, de la relation d’une personne au monde, avec son voisin, ses enfants et la nature.

Il s’agit d’une crise de la nature elle-même, du climat. Nous perdons espoir dans la vie, la forme de notre existence, son but. Les gens sont saisis par un tel désespoir qu’ils ne comprennent pas pour quelle raison vivre. Et ici, il y a une opinion, formée peu à peu dans le monde que l’ensemble du problème est dans les Juifs, et notamment en Israël…

Cette haine des Juifs, l’habituel antisémitisme et le nouveau-né « anti-Israélisme, » ne s’arrêtera pas mais ne fera qu’augmenter. Il faut comprendre que ces griefs contre les juifs viennent de la nature elle-même. Par conséquent, nous devons les examiner et découvrir combien ils sont « justes ».

Si nous nous référons aux sources avec cette question, à savoir, la sagesse de la Kabbale, qui est la vraie Torah, la base de la nation d’Israël, sa création et son organisation depuis des milliers d’années, nous verrons que les griefs sont corrects.

La Kabbale explique pourquoi les nations du monde détestent Israël. Après tout, elle devrait être une lumière pour toutes les nations, elle devrait briller pour tous les sept milliards de personnes. C’est son devoir, pour lequel elle existe sur cette terre.

Il n’y a pas de nationalité comme « Juif » ! Il y a des français, des espagnols, des russes, des britanniques, mais le peuple d’Israël n’est pas un peuple ordinaire. N’importe qui dans le monde qui veut se convertir au Judaïsme et rejoindre le peuple d’Israël, devient un Juif. Il prend en charge l’unité (Ehoud) et est donc appelé un Juif (Yehoudi).

De KabTV, « Une Nouvelle Vie » du 17/07/14

L’arme des mères

The Weapon of MothersQuestion: Il y a une guerre en cours en Israël et de nombreuses mères ont le cœur brisé, en attendant le retour de leurs fils. Une mère est toujours une mère, peu importe le pays, dans lequel elle vit. Et pourtant, qui y a t-il de spécial au sujet des mères juives? Elles sont, après tout, une partie de la nation d’Israël, avec l’idée de l’unité inscrite dans leur cœur. Qu’est ce qui différencie une mère juive des autres?

Réponse: La zone de sa responsabilité.

De nombreux pays envoient leurs soldats à la guerre, tandis que le cœur des mères se brise d’une douleur impitoyable.

Toutefois, une mère juive a une arme qui lui permet de se battre pour son fils-unique. En incitant la société israélienne à atteindre l’unité et la cohésion, ou au moins de la mettre sur cette voie, elle défend ainsi activement ses enfants. plus elle est convaincante, en apportant le message de l’unité de la nation, plus infaillible est la protection qu’elle lui apporte.

Certes, ce doit être une réelle unité, le genre dont la sagesse de la Kabbale parle quand elle explique que l’unité se concrétise par le biais de la Lumière qui ramène vers le bien, ou en d’autres termes, grâce à une force spéciale de la nature. C’est parce que la nature est, en réalité, une force unifiée, et nous devons la réveiller pour transformer notre haine en amour. Il est écrit que l’amour couvrira tous les crimes, ce qui signifie toutes les différences et les conflits entre nous. Par conséquent, plutôt que le Dôme de fer, ce dont nous avons besoin, c’est que le dôme de l’amour se propage au-dessus de nous. Lui et rien d’autre, déviera tous les assauts.

Si seulement les mères israéliennes se rendaient compte que c’est notre véritable arme , je suis certain que cette guerre serait la dernière.

D’un programme de télévision «Une nouvelle vie», n ° 423, « Les Mères des soldats »

Un doux médicament

Dr. Michael LaitmanQuestion: Comment puis-je travailler avec moi-même si je me sens fatigué de l’effort de rester avec la bonne intention, parce que je n’en reçois pas de plaisir ni de résultats ?

Réponse: Bien sûr, une personne n’est pas prête à le faire. Le groupe doit la soutenir. C’est à nous de trouver une action où, d’une part, nous sommes prêts à la mener à bien, ce qui signifie que dans notre désir de recevoir, il nous est possible de la faire, carelle voit une sorte de bénéfice en elle. D’autre part, en raison de l’avantage que nous obtenons dans le désir de recevoir, il doit y avoir quelque chose qui va nous changer.

Par exemple, j’apporte des médicaments à mon enfant malade. Pour lui ce n’est qu’un bonbons et pour moi, c’est un médicament. Pour lui c’est « bon » et pour moi c’est un remède. Pourquoi? Dans son désir de recevoir, il avale, et il aime car il a la force de  l’avaler. Il obtient du plaisir dans son désir de recevoir, et avec cela, il obtient un médicament.

Ainsi, la Torah est appelé un « élixir de vie », « la santé pour tout leur corps », un médicament que nous prenons sous cette forme. C’est ce qu’on appelle le « vêtements de la Torah. » Donc, c’est à nous d’être créatif et sage, en ne nous opposant pas à notre nature, mais en comprenant et reconnaissant comment il est possible de le tromper afin que d’une part notre ego voit la détermination à une activité particulière. D’autre part, si j’agis avec joie, je reçois également une partie de la lumière qui me change. Alors la prochaine fois, je voudrais déjà effectuer une activité qui est un peu plus près au don.

De la 3ème partie du cours quotidien de Kabbale 23/06/14, Le Zohar

Nous devons résoudre le problème à la racine

Dr. Michael LaitmanQuestion: Qu’est-ce que cela signifie que notre arme est l’unité?

Réponse: Le fait est que, lorsque nous nous connectons, nous nous joignons à la force supérieure. CE n’est pas une force supérieure mystique en qui les personnes religieuses croient, mais la force interne de la nature que nous accumulons entre nous quand nous nous unissons. Grâce à nous, cette force commence à fonctionner sur l’ensemble de l’humanité, sur le monde entier.

La raison de l’antisémitisme, c’est que nous ne transmettons pas cette force au monde. Par conséquent cette force fait défaut dans le monde et le monde devient vide et se détériore. Les gens courent après des acquisitions importantes, qui ne peuvent rien remplir et donc ils gâchent leur vie.

Ils ne savent pas pour quoi ils vivent et ce que le sens de la vie, et c’est parce qu’ils ne reçoivent pas le remplissage de la force supérieure. Elle apporte du sens à la vie, qui est d’aspirer à être rempli de la force supérieure, la sentir, puis monter à un niveau d’existence différent, à l’éternité et la plénitude.

Chaque personne dans le monde a cette occasion, et nous fermons le robinet qui permet le flux de lumière. Nous ne servons pas d’adaptateur entre la force supérieure et le monde. Les gens sentent ceci inconsciemment et donc voient les Juifs comme la source de tous leurs problèmes et ennuis.

Ils ne comprennent pas comment l’ensemble du système fonctionne, dont parle la sagesse de la Kabbale et que les kabbalistes ont écrits pendant des siècles, mais ils ne comprennent qu’instinctivement où se trouve la racine du problème.

Nous devons comprendre que nous sommes le problème et que la solution est seulement de devenir un système qui transmet la force supérieure de sorte qu’elle puisse remplir toute l’humanité.

De KabTV « La mission du peuple d’Israël, » 08/07/14