Category Archives: Femme

Chaque femme peut être belle

Laitman_201_01Question : La beauté spirituelle est-elle une qualité féminine ?

Réponse :
La beauté spirituelle est uniquement une qualité féminine, car une personne qui sait comment atteindre cette Lumière Intérieure a un désir de l’obtenir dans le but de donner sans réserve.

Le désir de recevoir est considéré comme la propriété d’une femme, et le désir de donner cette Lumière aux autres est la propriété d’un homme. Autrement dit, une telle personne combine deux qualités spirituelles : mâle et femelle.

La beauté spirituelle est née à la suite de notre désir de parvenir à un immense don sans réserve. Et puis une personne cesse de prêter attention à la beauté extérieure.

Question :
Que devrait faire une femme pour irradier de beauté intérieure ?

Réponse :
Si une femme veut préserver la jeunesse et la beauté éternelle, elle doit s’occuper de sa beauté intérieure, c’est-à-dire réfléchir sur la façon d’aider les autres, comment aimer tous les gens et leur montrer un bon exemple. Alors elle sera très belle.

Question :
Est-ce que les gens ordinaires voient cette beauté spirituelle en la regardant ?

Réponse :
Si un vrai homme (Adam) qui ressemble (Domé) au Créateur regardait cette femme, il verrait sa beauté intérieure. Nous ne parlons pas du corps physique.

Peu importe quelles méthodes nous utilisons pour le rajeunir, il continuera encore à vieillir. Même si nous pouvions prolonger la vie jusqu’à 200 ans, jusqu’à 100 ans une personne semblera et se sentira jeune, puis elle vivra comme un vieil homme encore 100 ans.

La médecine peut relativement et facilement prolonger la vie humaine jusqu’à des centaines d’années, mais y a-t-il un sens à cela ? Ne vaut-il pas mieux développer son âme dans ce corps physique durant la plus courte période possible et commencer à vivre en elle ?

Je peux atteindre ma correction générale en 20-30 ans, construire mon corps spirituel et commencer à vivre dans le monde spirituel. Pourquoi avons-nous besoin d’étirer notre existence dans ce monde, le plus bas et le pire de tous les mondes ? Nous devons effectuer notre tâche en lui et nous débarrasser de lui, ayant obtenu la vie éternelle. Alors la jeunesse et la beauté seront considérées comme quelque chose de complètement différent.

De KabTV, « Une Nouvelle Vie » du 02/06/15

La vieillesse est un concept relatif

laitman_766_2Question : Pourquoi les gens rêvent-ils d’être éternellement jeune ?

Réponse :
Il est naturel qu’une personne cherche à préserver la jeunesse. Mais ce qui est plus important pour elle, c’est de se cacher des pensées de sa mort imminente. La peur de la mort est très évidente, même chez les animaux. Le corps de l’animal ne veut pas mourir, il s’agit d’un instinct naturel.

Bien que les animaux ne soient pas préoccupés par la question de l’existence éternelle, ils sont terrifiés par la mort. Cette crainte vit aussi dans le corps humain parce qu’elle est animale.

Question :
Je suis plus préoccupé non pas par la pensée de la mort, mais par le vieillissement. Je vais devant le miroir, vois de nouvelles rides et réalise que la vieillesse est venue. Pourquoi est-il si important pour l’être humain d’être jeune ?

Réponse :
Ce n’est pas la vieillesse qui afflige une personne, mais le fait que cela signifie que la mort approche. En soi, la vieillesse est un concept relatif. Lorsque j’avais dix ans, je voyais des gens de cinquante ans comme des personnes très âgées dont la vie était finie. Aujourd’hui, j’ai soixante-dix ans et j’aime ma vie. Je ne voudrais pas la changer pour un plus jeune âge.

Je vieillis, mais la question est de savoir si j’ai réalisé mon but dans la vie, et si je n’ai pas encore mis en application le programme et ai construit des plans pour l’avenir.

Commentaire :
Mais chaque femme veut vraiment être jeune !

Réponse :
Pour les femmes, cela arrive différemment : l’apparence est très important pour une femme. Une femme ne se préoccupera plus de ses rides uniquement si elle change sa beauté physique en spirituelle. C’est une beauté complètement différente : c’est l’immense Lumière Intérieure (Hokhma) qui se révèle dans une personne et la force du don sans réserve et de l’amour actif pour les gens qui irradient à partir de là.

De KabTV, « Une Nouvelle Vie » du 02/06/15

La femme est une coupe de bénédiction

Dr. Michael LaitmanUne femme est un symbole de la volonté. Le désir doit être élevé dans le travail spirituel au niveau où il est purifié de tous ses mélanges égoïstes.

Dans le Zohar, Lévitique, Amor, 38 Moïse commença et dit « cette Mitsva est que le grand prêtre épouse une vierge », comme il est écrit « une veuve, une divorcée, une déshonorée et prostituée, il ne prendra pas l’une d’entre elle, car il prendra pour femme une vierge de son peuple ». Pourquoi ne doit-il prendre qu’une vierge sans défaut ? Mais cette femme est la coupe de la bénédiction et s’ils en ont goûté, ils l’ont endommagé. Cela fait allusion à Malkhout qui est appelée « la coupe de bénédiction » et le prêtre qui a sacrifié une offrande devant le Seigneur doit être complet dans ses organes sans défaut, car les défauts sont exclus chez les prêtres. Il est complet dans son corps et complet dans sa Noukva, pour que le verset « Tu es toute belle mon amie et sans défaut » se réalise.

Par conséquent, les noms «veuve», «divorcée», «déshonorée,« prostituée »  et« mariée »tout cela signifie que le désir n’est pas encore complètement pur et libre de l’ego. Ce n’est qu’après la purification totale qu’il devient digne de ce niveau sur lequel le prêtre travaille, le niveau est appelé « vierge ». Devenir une vierge signifie s’élever au niveau qui n’est pas corrompu par l’inclination égoïste. Alors, il peut être utilisé comme Noukva par le prêtre, car il est libre de toute partie égoïste et inclusions et donc il peut l’épouser. Cela signifie qu’avec l’aide d’un tel désir, il peut désormais recevoir la Lumière Supérieure pour effectuer le Zivoug de Haka’a etdonner naissance au niveau suivant.

La maternité dans un monde interconnecté

Laitman_198Question : Comment voyez-vous la maternité dans un monde interconnecté ?

Réponse : La maternité dans un monde interconnecté suggère que nous enseignions aux mères d’être reliées entre elles et de créer ainsi le réseau correct de connexions pour le monde, que les hommes rejoindront par la suite. Nous utilisons la force d’une mère qui prend soin d’un enfant afin qu’il aille bien. Cela l’encourage et l’oblige à construire un monde interconnecté avec nous.

Question : Quel est le rôle de la mère dans un monde interconnecté ?

Réponse : Dans un monde interconnecté, la mère est à l’intérieur du système général, à l’intérieur du réseau qui nous relie et connecte tout. Elle est la fondation. Elle attire un homme et construit l’ensemble du système interconnecté pour sa progéniture.

De KabTV, « Une Nouvelle Vie » du 15/05/14

La correction de la famille : la clé de la correction du monde

Dr. Michael LaitmanNous espérons que nous allons tous découvrir la nécessité d’une union totale à la règle générale : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même. » Tout d’abord, il est vraiment possible de découvrir et de comprendre cet état.

En dépit de tout cela, il y a des gens qui comprennent la raison de la grande crise mondiale. Elle ne s’est pas développée quelque part. Au contraire, c’est spécifiquement à l’intérieur de la personne, dans son ego. Ainsi, nous devons nous préoccuper de notre ego qui a grandi. Telle est la véritable cause de tous nos problèmes.

Le premier d’entre eux est le manque de capacité à créer une famille, l’absence d’un lien naturel et mutuel qui est impératif pour la continuation de la vie. Si nous adaptons les clés pour ce problème, nous allons certainement être en mesure de corriger tout le reste des manifestations des crises qui sont issues de cette cause essentielle. Le rétablissement de la famille est une indication de ce centre où nous résolvons le reste des crises en ajoutant de plus en plus de nouveaux cercles sur le territoire de l’influence saine.

De ce fait, il s’ensuit que le principal problème est un problème d’éducation d’une personne, une éducation qui la guide pour créer une connexion naturelle telle qu’elle existait il y a quelques décennies. Ainsi, tout le monde a compris qu’il est nécessaire de se marier, de donner naissance à des enfants, et de préserver la famille.

Cependant, depuis ce temps-là une très vive transition s’est effectuée vers l’état opposé que nous connaissons aujourd’hui. Il n’y a plus aucun engagement. Les gens divorcent facilement, ils ne veulent pas donner naissance à des enfants, et en général, ils n’exigent pas de relations familiales. C’est la vraie crise, une inversion polaire de la nature originelle latente dans l’espèce humaine.

Sans aucun doute, la correction du monde doit d’abord se concentrer et s’orienter sur la correction du lien familial mutuel. Sans aucun doute, il y a une multitude de raisons où l’on peut résumer par cet impératif primordial qu’une personne a besoin d’une famille et veut continuer l’existence de l’espèce.

Si nous pouvions donner aux gens la bonne éducation, la capacité à maintenir de bonnes relations, entretenir l’amour réciproque en les élevant à entretenir des relations sexuelles saines à un niveau humain, le respect mutuel entre les membres du couple afin qu’ils se soutiennent vraiment l’un l’autre et soient fidèle l’un à l’autre, alors ils verraient certainement qu’il y a plus de bénéfice que de mal à cela. C’est ainsi que nous pouvons réussir et jeter les bases de la correction du monde entier.

De KabTV, « Une Nouvelle Vie » du 22/07/14

L’enseignant est une sorte de transmetteur d’énergie spirituelle

Dr. Michael LaitmanQuestion : Comment une femme peut-elle commencer à aimer l’enseignant spirituel ?

Réponse : Je pense que c’est beaucoup plus facile pour une femme que pour un homme car elle ne ressent pas de résistance interne ou de conflit avec l’enseignant. Aimer le professeur, c’est aimer la source de votre existence spirituelle. En fait, l’enseignant est une sorte d’émetteur d’énergie spirituelle, mais pour vous, il est la source. C’est comme les parents qui sont la source pour leur bébé parce que tout ce que le bébé reçoit, il l’obtient d’eux.

Cela ne fait aucune différence que ce soit un homme ou une femme vis-à-vis de l’enseignant. Il était un temps où une femme était le leader pendant de nombreuses années de la nation israélienne, son chef spirituel, l’enseignant, et cela a en fait été des années où toute la nation était à un niveau spirituel. Cela indique que les gens sont simplement détachés de leur emballage externe. Aujourd’hui, c’est très difficile à l’imaginer.

Dans le passé, beaucoup de prophètes étaient des femmes : Deborah, Houlda et d’autres. Un prophète est une personne qui est en connexion directe avec le Créateur. Quelle différence cela fait-il que ce soit un homme ou une femme ? Nous ne devrions pas considérer l’enseignant comme un homme, mais comme la source du pouvoir, de l’information et du remplissage, comme un Partsouf supérieur. Cela viendra progressivement.

Du congrès de Sotchi, Leçon n°3 du 25/08/14

Un cercle de connexion de femmes

Dr. Michael LaitmanQuestion: Les femmes ont mené une réunion d’amies très puissante. Ce n’était pas facile. Nous avons dû faire de grands efforts et nous avons senti le lien entre nous. Comment pouvons -nous nous concentrer cette connexion sur les hommes maintenant afin de nous connecter à eux ?

Réponse: Les femmes passent par des états qui sont plus difficiles que les hommes et il faut plus de dépassement. J’apprécie vraiment les efforts des femmes et ai de grands espoirs en elles. Le succès des hommes dépend beaucoup des femmes, mais il est beaucoup plus difficile pour les femmes de se connecter, donc je suis vraiment ravi de leurs efforts.

Dès l’instant où les femmes peuvent se connecter correctement, elles vont découvrir le pont qui les relie aux hommes. Ce sera une femme qui est prête à se connecter à un seul homme. Mais d’abord vous devez atteindre une bonne et forte connexion entre vous.

Il est beaucoup plus difficile pour les femmes de se connecter que les hommes. Un homme sent qu’il est libre comme le vent, qu’il n’est pas lié à une maison. Une femme, d’autre part est appelée la «maison» ce qui signifie qu’elle a un caractère très particulier et veut avoir quelque chose à elle, sa place, sa propre famille. Ainsi, la connexion entre les femmes doit briser les cloisons qui les séparent et cela est beaucoup plus difficile que pour les hommes. Nous voyons que l’amitié entre les hommes est beaucoup plus significative que l’amitié entre femmes. C’est la nature.

C’est un travail très difficile et je l’apprécie vraiment, mais vous pouvez facilement tout surmonter si vous vous élever au-dessus de votre nature féminine. Il n’est pas nécessaire de se plonger dans vos défauts, mais progressez et élevez-vous au bien, à la connexion.

Lorsque les femmes sont en mesure de se connecter, elles atteignent la capacité, la compréhension, l’esprit et le cœur qui les guident dans la façon d’aider les hommes. Pour l’instant vous ne pouvez pas aider les hommes, vous devez vous connecter entre vous.

Dans le passé, nous étions à un niveau d’évolution où les femmes ne pouvaient pas se connecter et le rôle de la femme était seulement de soutenir l’homme. Mais nous avons atteint une nouvelle ère maintenant dans laquelle les hommes se connectent entre eux et les femmes se connectent entre elles. Plus tard, nous allons voir comment nous formerons un cercle dans un cercle.

En attendant , nous travaillons uniquement sur la connexion et il n’y a pas besoin de regarder l’avenir ou le passé. Aujourd’hui, notre travail est la connexion entre les hommes et la connexion entre les femmes afin de parvenir à la garantie mutuelle à l’intérieur de chaque cercle .

D’une discussion lors d’un repas 26/01/14

Un canal direct de connexion

Dr. Michael LaitmanIl est dit: « Un homme et une femme, la Divinité entre eux.  » Qui sont cet homme et cette femme ? Dans le monde spirituel, tout dépend du rôle spécifique : une fois, je donne, une autre fois , je reçois. En effet, afin de donner, je dois aussi recevoir et afin de recevoir, je dois aussi donner.

Il s’avère que chacun de nous donne une fois et reçoit une fois, c’est-à-dire , effectue le rôle mâle ou femelle. Ainsi, est réalisé : « Un homme et une femme, la Divinité entre eux.  » Si nous sommes dans cette connexion mutuelle, le Créateur se révèle entre nous. C’est au sein de ces canaux de transmission de réception et de don que nous construisons l’image du Créateur ( Boré ) , qui signifie « Venez et voyez» ( Bo – ré) .

Si nous construisons la relation correcte entre nous conformément à la loi de l’équivalence de forme, cette chaîne de connexion sera relancée, acquérira de la vitalité. Nous ne sommes tenus que de faire un effort pour y arriver et dans en lui, nous découvrons qu’il est vivant.

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 16/01/14 , Atelier

Une femme alliée

Dr. Michael LaitmanQuestion: Les femmes inspirent-elles les hommes ?

Réponse: Les femmes peuvent mieux que quiconque inspirer les hommes. Imaginez que votre femme soit impressionnée par vous et ne cesse de dire : « tu es si intelligent, si beau, si spécial ! Je regarde les autres hommes et vois que tu es beaucoup plus fort et mieux qu’eux !  » Si une femme sentait cela pour vous, vous couriez immédiatement à la maison et vous assierez avec elle comme un petit garçon écoutant tout ce qu’elle dit. C’est ainsi que les hommes sont faits.

Les femmes peuvent manipuler les hommes comme elles le veulent. Si une femme est intelligente, si elle vise à l’objectif et comprend ce qu’elle fait pour, je lui serais reconnaissant pour commencer à travailler sur mon caractère. Je ne vais pas me vanter et être fier d’être un «macho ». Au contraire , je serai tout à fait honnête avec elle: « Le moi est ma nature, il est un zéro méprisable ! Aide-moi à le quitter ! Résistons et changeons ensemble. Ensuite, nous ferons la même chose avec toi.  »

C’est là que nous devons nous annuler. Soyons un peu nos propres psychologues et regardons de côté. C’est la seule façon dont nous pouvons sortir de cet état. Nous essayons aussi de faire la même chose dans le groupe, en nous mettant au-dessus et au-dessous de sorte qu’il nous impressionne.

Nous devons faire la même chose dans la famille, constamment monter et descendre l’un par rapport à l’autre, mais pour quoi faire ? Afin d’atteindre l’objectif supérieur ! Donc, je ne m’inquiète pas des relations avec la famille tant qu’elles sont orientées correctement et sont fixées sur l’objectif. Une femme est votre assistant majeur, elle vous connaît mieux que quiconque, sa bonne attitude envers vous peut vous aider à quitter votre nature rapidement.

Nous devrions avoir des cours spéciaux pour enseigner aux couples mariés les relations mutuelles correctes et la façon de changer la nature égoïste de personnes. Vous verrez comment vous serez en mesure d’influencer positivement vos enfants par la suite. Ils seront bons, gentils, disciplinés et sages. Nous devrions profiter de ces opportunités. La chose principale est d’être plus mature. L’ importance de l’objectif justifie tout.

Nous savons que les dernières kabbalistes étaient en fait heureux quand ils avaient des femmes dures en colère. Mais nos femmes ne sont pas en colère ou amères. Elles suivent le chemin spirituel avec nous , nous aident et nous conseillent sur la façon dont nous devons travailler avec notre ego et de l’utiliser pour la bonne cause.

Nous devons comprendre que nous sommes connectés seulement par cet objectif commun qui détermine nos relations et que nous faisons tout pour l’atteindre. Cela signifie que je ne veux pas jouer avec votre ego en aucune façon, je ne veux pas l’utiliser afin de vous poignarder, non! Nous devons agir sagement, doucement et avec tact à l’égard de l’autre dans la mesure où nous pouvons nous-mêmes et notre partenaire l’utiliser correctement.

C’est ce que nous devons apprendre. Vous ne pouvez pas imaginer à quel point c’est un excellent outil pour notre correction . Nous pouvons changer notre planète avec lui! Pour être honnête, vous n’avez besoin de personne sauf d’une  femme alliée. Vous avec besoin du groupe que pour relier les deux correctement.

En tout cas, pendant la période de transition, il y a quelques familles dans lesquelles les partenaires se déplacent dans des directions différentes. Dans ce cas, une personne a besoin d’un groupe. Par ailleurs, un groupe de femmes est un soutien très sérieux vis à vis du groupe des hommes. Prenez cela au sérieux. Progressez à travers les bonnes méthodes d’interaction  vous verrez combien cela vous aide.

Du congrès virtuel de Moscou  » unité sans frontières », 14/12/13 , Leçon 4

Comment ne pas tomber dans les ruses du « serpent » ?

Dr. Michael LaitmanQuestion : Dès l’instant où vous rejoignez un groupe, vous n’avez aucun problème pour vous annuler devant les amis parce que vous voyez leur grandeur. Et après cela, lorsque vous êtes inclus dans le travail de groupe et qu’ils commencent à s’humilier envers vous, alors votre « serpent » soulève immédiatement la tête et commence à murmurer : « Regarde, tu es simplement comme eux ». Comment est-il possible de gérer cela pour ne pas succomber à l’ensemble de ses plans ?

Réponse : Tout d’abord, ne pensez pas que vous pouvez en quelque sorte gagner dans cette lutte, ou même l’arrêter, c’est impossible. Il est certainement possible de fuir entièrement. Mais le chemin spirituel revient à ceci : vous devez transformer le mauvais « serpent » en bon « serpent », c’est-à-dire, transformer la totalité de son poison en médicament.

Pour ce faire, nous devons créer une atmosphère détendue et sereine entre nous de sorte qu’il sera facile de penser constamment à l’élévation spirituelle. Autour de nous, il doit y avoir une telle atmosphère dans laquelle je me sens très bien : je ne fais aucun effort et je ne me lasse pas.

Supposons que nous soyons maintenant dans un congrès : c’est fatigant et nous nous endormons en dépit de tout cela, mais il est nécessaire que nous ayons une sensation de douceur, de liberté, de chaleur et de légèreté.

Tout cela doit être élevé, soulevé, entrer dans le cœur et ne pas traverser l’esprit. C’est agréable pour moi d’être parmi les amis du groupe, je ne me lasse pas et je me sens beaucoup mieux que lorsque je suis assis sur le canapé dans le salon. Un tel état est ce que nous devons atteindre dans un groupe. Par ailleurs, les femmes peuvent faire beaucoup pour cela.

Préparez du thé, du café, des rafraîchissements, préoccupés vous les uns des autres, cela crée au moins un environnement calme, détendu, car à l’intérieur nous sommes sous beaucoup de tension. Surtout si je dois surveiller tout le temps ce que je pense, comment j’évalue mes états ; il est alors nécessaire de le faire afin de rendre facile le travail avec mon « serpent ». En fait, le groupe peut le neutraliser, le mettre en veille si bien qu’il sera très facile d’avancer.

Si c’est difficile pour vous, vous devenez fatigués ou vous essayez de vous enfuir de chez vous, ce qui est un signe que vos relations dans le groupe sont incorrectes. Si vous êtes fatigués alors que vous vous trouvez à une leçon, c’est un signe que vous ne comprenez pas le matériel correctement, il ne se revêt pas facilement sur votre cœur.

En outre, les conditions dans un groupe et dans une leçon doivent être proche de l’état spirituel. Et l’état spirituel est éternel, non pas parce que c’est comme cela en soi, mais parce que vous voulez qu’il soit éternel. Par conséquent, c’est à nous d’aspirer à ce que nos relations mutuelles soient dans ces états, où vous désirez qu’elles ne prennent jamais fin, comme une rencontre avec votre petite amie qui donne une sensation de luminosité, d’amour, de réciprocité et de chaleur. Tout est entre vos mains.

Du congrès virtuel de Moscou « Unité sans Frontières », Deuxième jour, Leçon n°4 du 14/12/13