Category Archives: Humanité

De retour à l’unité

Laitman_935Le bonheur de l’unité est la découverte de la force qui régit toute la nature. Après tout, la nature entière est venue d’un point unique du Big Bang. Si nous nous unissons plutôt que de se déconnecter, nous nous rapprochons de cette force supérieure unique donnant sans réserve qui a créé l’univers entier, et plus nous nous en rapprochons, plus nous pouvons l’apprécier.

Cette force supérieure unique a créé la matière à partir de particules opposées, le plus et le moins. Dans un premier temps, ces particules volaient dans des directions différentes, dispersées par le Big Bang. Puis elles ont commencé à se connecter les unes aux autres comme si elles retournaient à la même force, une seule forme, uniquement recréée dans le matériau.

Ainsi, la matière a commencé à être plus connectée, jusqu’à ce que finalement les conditions de la vie soient apparues : la nature minérale, végétale et animale, et l’humain. L’homme poursuit cette approche vers l’unique force, mais maintenant il le fait volontairement avec la compréhension, l’intelligence et la conscience.

Au départ, la matière s’est propagée à partir du point du Big Bang et s’est élargie, mais ensuite, au contraire, elle a commencé à se condenser retournant à l’unité. Si nous aspirons à cette unité, si nous retournons à notre source, nous pouvons recevoir du plaisir d’elle. Aujourd’hui, cette théorie gagne en force et en reconnaissance.

De KabTv, « Une Nouvelle Vie » n°242 du 17/10/13

Une seule loi de l’amour pour le monde entier

laitman_944Question : Pourquoi devrions-nous commencer à nous battre et à nous tuer les uns les autres si chaque pays sera en mesure de produire tout ce dont il a besoin et n’aura plus besoin de terres et de travailleurs étrangers ?

Réponse :
Pourquoi vous battez-vous avec votre femme ? Habituellement, c’est à cause de quelque chose de stupide qui n’a pas d’importance. Les pays vont se battre les uns contre les autres de la même façon parce que notre égoïsme, la haine qui vit à l’intérieur d’une personne, ne nous permettra pas de vivre en paix et amicalement.

Une personne est construite avec une nature mauvaise et égoïste. Par conséquent, nous verrons que bien que d’une part nous ne dépendons plus les uns des autres, nous voudrons néanmoins nous détruire les uns les autres. Et la seule solution est de s’unir au-dessus de toutes les différences de personnalité, de sorte que « l’amour couvre toutes les transgressions ».

Question :
De ce fait, qu’arrivera-t-il aux 2000 nations en quoi le monde sera divisé ?

Réponse :
Toutes ces 2000 nations accepteront une seule loi qui nous obligera à s’unir au-dessus de toutes les différences nationales. Et seule une éducation spéciale rendra cela possible, car elle élèvera les gens au-dessus de notre égoïsme.

Question :
Comment une personne vivant dans un de ces 2000 pays se sentira ?

Réponse :
Une personne ressentira qu’il y a deux parties en elle. Une partie est son mauvais penchant naturel, l’égoïsme ardant à l’intérieur d’elle, qu’elle méprise. Et dans l’autre partie, elle veut être au-dessus de l’égoïsme, au-dessus de ses tendances égoïstes instinctives, et au-dessus d’elles pour s’unir avec les autres.

De cette manière, nous parviendrons à une vie paisible, heureuse et prospère. Nous ressentirons que nous sommes dans le « Jardin d’Eden », où un feu infernal flamboie sous la terre. L’un ne peut pas aller sans l’autre.

De KabTV, « Une Nouvelle Vie » du 06/08/15

Le monde est un orchestre harmonieux

Dr. Michael LaitmanNous faisons tous partie d’un seul tout général et nous nous complétons réciproquement en raison des différences, des contrastes et des oppositions entre nous. Ce complément mutuel est obligé de souligner et d’exposer tous les rejets que nous ressentons intérieurement l’un envers l’autre.

C’est uniquement par la bonne connexion entre nous que nous pouvons trouver l’unité idéale qui permettra la révélation de toutes les différences et oppositions entre nous, et d’autre part, de l’ensemble absolu, harmonieux, et de la coopération mutuelle entre nous. Toutes les différences entre nous se connectent à travers notre amour mutuel, le don sans réserve mutuel, et l’entente mutuelle. Lorsque toutes les parties travaillent ensemble seulement pour le bien des autres, cela rend leur connexion possible.

Question :
Comment pouvons-nous atteindre cette réalisation ?

Réponse :
Cela résulte du grand désir que chacun de nous doit remplir avec la Lumière. Nous avons été à la recherche de ce remplissage, non seulement pendant de nombreuses années, mais aussi dans nos vies antérieures. Dans une certaine vie, nous nous arrêtons et nous commençons à creuser plus profondément la question de savoir comment je peux me remplir.

Si nous étions tous égaux, nous serions comme un seul, mais il ne peut pas y avoir plus d’une même chose. Nous pouvons faire beaucoup de tables identiques dans notre monde, mais il n’y a rien de tel dans le monde spirituel. Il n’y a pas d’uniformité à l’intérieur de nous, et nous le voyons dans les gens autour de nous. C’est grâce à nos différences qu’un tel orchestre mondiale existe. En attendant, ce n’est pas encore un orchestre, mais une cacophonie épouvantable. Mais si nous les réunissons sous la direction d’un chef d’orchestre expérimenté, il y aura un merveilleux orchestre, coordonné et harmonieux.

De KabTV, « Conversations avec Michael Laitman » du 05/08/15

A qui est destinée la sagesse de la Kabbale ?

laitman_254_01Question : Peut-on dire que la sagesse de la Kabbale que vous diffusez est appelée « la sagesse populaire de la Kabbale », qui signifie la sagesse de la Kabbale qui est appropriée pour tout le monde ?

Réponse :
La sagesse de la Kabbale est en effet destinée à tout le monde parce qu’aujourd’hui cette sagesse devient progressivement indispensable pour toute l’humanité. Nous essayons de la rendre populaire juste pour les débutants. Et puis nos cours amènent une personne à étudier pendant de nombreuses années et à atteindre ainsi des niveaux très élevés de développement.

Notre enseignement est basé uniquement sur les sources Kabbalistiques authentiques : Le Livre de la Création écrit par Abraham, Le Livre du Zohar écrit il y a 2000 ans par le Rashbi, les écrits du grand Kabbaliste du 16ème siècle, le Ari, et les écrits des derniers Kabbalistes qui sont proches de nous dans leur système et style d’écriture, le Baal HaSoulam et le Rabash.

La sagesse de la Kabbale est la révélation de la force supérieure à l’homme dans ce monde. Chacun de nous peut découvrir l’ensemble de la création, par l’étude correcte de la sagesse de la Kabbale, y compris la force supérieure qui la gère. La force supérieure ou le Créateur est la nature à son niveau supérieur, où l’ensemble du plan, toute la pensée de la création, se trouve.

Tiré d’un interview sur RTN, New York, le 21/07/15

L’intention et l’acte de diffusion de la Kabbale dans le monde

Dr. Michael LaitmanCommentaire : Des plaintes se produisent par le fait que vous ouvrez la sagesse de la Kabbale, non seulement aux Juifs, mais aussi au monde entier. Qu’en dites-vous  ?

Réponse :
Il est écrit dans les Prophètes que les nations du monde transporteront les Juifs sur leurs épaules au Temple. Où vont-ils obtenir les connaissances et le désir de réaliser ce travail ? Ils doivent aspirer à leur rédemption et comprendre que cela leur parviendra uniquement par le peuple d’Israël, et ainsi ils nous porteront au Temple. Sinon, nous n’y parviendrons pas, mais seulement ensemble.

Les nations du monde font pression sur nous et nous poussent vers l’avant, car nous n’avons pas de force ou de désir particulier pour cela. L’intention vient de nous, et la force doit venir d’eux. Pour ce faire, il est nécessaire de se livrer à la diffusion avec eux.

Question :
Est-ce à dire qu’ils doivent aussi nous motiver par une pression intense, la souffrance et les guerres…?

Réponse :
Pas seulement à travers cela. Ils nous prendront consciemment sur leurs épaules, nous amenant à Jérusalem, et ensemble avec nous ils arriveront là d’eux-mêmes. À propos de cela, il est dit par le prophète Isaïe : « Les peuples viendront les prendre pour les ramener en leur pays, et la Maison d’Israël les possédera comme esclaves et comme servantes sur la terre du Seigneur… » (Isaïe 14:2)

Mais est-il possible d’y parvenir sans la diffusion aux nations du monde ? Après tout, il est nécessaire qu’elles aient la connaissance sur ce qui peut les sauver ainsi que le monde entier.

Nous devons mener consciemment notre travail commun et nous aider mutuellement : nous dans l’intention, eux dans l’action.

De KabTV, « Les Secrets du Livre Éternel » du 14/05/14

Le Temple est la mesure du niveau spirituel

laitman_560Question : Pourquoi est-ce que le Second Temple a été détruit ?

Réponse :
Le Premier et le Second Temple ont les deux été détruits afin que les Juifs puissent être dispersés parmi les nations du monde ; ils ont posé les ingrédients de certains éléments de connexion avec la force supérieure de la nature et avec l’achèvement de leur développement, à partir de la fin du 20ème siècle ils ont commencé leur élévation. Il est dit que les Juifs sont partis en exil afin de collecter les âmes des nations du monde.

Les deux Temples symbolisaient la réalisation d’un niveau très élevé de la Lumière spirituelle, le niveau de Haya, et le Second Temple symbolisait le niveau de Neshama (l’âme).

Par la suite, les Juifs devaient « chuter et se dissoudre » à l’intérieur des nations du monde. Toujours en vertu de la notion de « nations du monde », la signification n’est pas ce que nous nous imaginons d’habitude, parce que selon les racines spirituelles, il y a seulement 70 nations du monde, et les Juifs devaient être dispersés et s’assimiler parmi eux. Il a été dit qu’à la fin du 20e siècle, la correction générale du monde commencerait, étant réalisée d’abord par la nation d’Israël puis progressivement rejoint par le reste des nations.

De KabTV, « A propos de Notre Vie » du 04/06/15

Des enseignants spirituels

laitman_933Question : Est-ce que les Juifs doivent devenir des enseignants pour tous les gens qui veulent la sagesse de la connexion ?

Rép
onse : Certes, il est dit qu’Israël sera un royaume de prêtres et une nation sainte, et qu’à travers eux toutes les nations du monde seront bénies. En d’autres termes, les Juifs vont devenir des enseignants pour les nations du monde dans la sagesse de la connexion et l’union de l’humanité toute entière, de telle sorte qu’avec cette unité, la puissance supérieure sera révélée. Mais cela arrivera seulement après qu’ils aient d’abord reconstruit cette méthode pour eux-mêmes. Seulement alors ils pourront la transmettre à tous les autres.
Par-dessus tout, ils doivent découvrir la conscience spirituelle latente en eux, atteignant un état permanent de connexion entre eux et devenant un seul tout, et puis ils pourront expliquer, enseigner et transmettre cette caractéristique à leurs élèves. Mais même si les Juifs étaient près d’atteindre l’unité et sans être impliqués avec les autres, les 70 nations seraient attirées dans un accord avec eux. L’essence de la méthode n’est pas dans le fait de s’asseoir et de l’étudier. Il s’agit de l’unité de la pénétration mutuelle, l’adhésion, la connexion, la proximité l’un avec l’autre, et la réciprocité interne lorsqu’ils commencent à se ressentir comme un tout unique et unifié. Leurs désirs égoïstes commenceront à fondre comme des morceaux de fer ou d’or, devenant une seule masse.

Question :
Mais pour toute personne moderne, cela semble effrayant parce que cela signifie la perte de son « soi ».

Réponse :
Au contraire, la personne acquiert son soi parce qu’elle est unie à toute l’humanité. Son soi grandit huit milliards de fois, et cela deviendra son soi éternel et rendu parfait.

De KabTV, « La Dernière Génération » du 04/06/15

Lorsque nous serons tous heureux

Question : Quel genre d’unité le peuple d’Israël doit-il atteindre pour ressentir des changements positifs ?

Réponse :
La sagesse de la Kabbale offre une méthode unique d’unification dans un cercle, dans lequel chacun essaie de comprendre l’autre et s’annule face à lui. Dans ce cercle, tous sont absolument égaux et chacun est inclus dans tous. Dans le cercle, nous avons une discussion selon des lois uniques, et de cette façon nous effectuons des exercices qui nous aident à nous unir, à nous abaisser et à élever les autres. C’est une méthode très simple qui permet, dans un délai de dix minutes de travail dans le cercle, de ressentir comment en son centre une force unificatrice unique est éveillée. Des discussions dans des cercles de ce genre sont actuellement organisées partout en Israël. Leur but est de montrer à une personne que si nous nous unissons selon des lois particulières, nous découvrons la bonne force qui est cachée dans la nature, le pouvoir de l’unité et de l’amour.

La personne est construite sur l’égoïsme seul, sur la force du mal, sur le désir de recevoir du plaisir au détriment des autres, de se préoccuper uniquement d’elle-même. Dans le désir de recevoir du plaisir lui-même il n’y a rien de mal ; ce qui est mauvais c’est qu’il agit tout en causant du tort aux autres et qu’il nous rend ennemis. Mais si nous découvrons la bonne force de la nature, alors il nous apprendra comment il est vraiment possible d’avoir du plaisir mais non au détriment des autres. Il s’agit de vrai plaisir. Ainsi, entre nous il n’y aura pas de concurrence, de lutte ou de guerres ; une telle unité apparaîtra plutôt dans laquelle il y aura de la bonté pour chaque personne. Et plus notre unité sera forte, plus chacun se sentira mieux.

C’est une méthode très pratique et simple. Elle nous invite à être heureux, alors que nous le refusons. Mais dès le moment où nous sommes d’accord et commençons à travailler sur notre unité, le monde entier alors ressent de bons changements immédiatement, car nous sommes tous connectés dans le monde entier en un seul réseau invisible. La bonne force que l’on découvre dans les cercles de ce genre partout dans le pays va commencer à développer et à nourrir le réseau qui nous connecte à de l’énergie positive, et chacun ressentira cela. Tout l’anti-sémitisme et l’attitude négative envers Israël disparaîtront très rapidement.

Du Programme de la Radio Israélienne 103FM, le 31/05/15

Une compétition utile

Laitman_514_02Question : Est-il possible de réussir sans concurrence ?

Réponse :
La concurrence positive et l’envie positive sont toujours utiles : « Voyez combien ils réussissent et moi pas ! » Les athlètes ressentent ce genre de compétition dans notre monde et cela les pousse à de plus grandes réalisations.

Lorsque nous acquérons les forces supérieures, l’envie nous motive à devenir meilleur, plus grand, et à coopérer mutuellement avec les autres afin d’agrandir notre âme en se connectant avec les autres, pour réussir à vous développer autant que possible, être sous l’influence de la Lumière Supérieure et lui ressembler. Cette concurrence est très utile. Il est dit : « L’envie des sages augmente la sagesse. »

Question :
Quel désir est plus naturel pour un athlète moderne, que son rival se casse une jambe ou que lui-même obtienne de meilleurs résultats ?

Réponse :
Bien sûr, il veut que ses rivaux se cassent une jambe et qu’il n’ait pas à faire la course avec quiconque. Après tout, l’ego ne bougera pas s’il n’a pas un motif pour lequel il estime qu’il est utile d’agir. Il doit se concentrer sur un certain objectif, puis le poursuivre.

Mais aujourd’hui, puisque l’homme est très égoïste et a déjà essayé d’atteindre de nombreux objectifs, il est très difficile de le faire bouger. C’est possible uniquement sous l’influence de l’environnement qui peut le convaincre de ne pas rester assis dans son fauteuil ! Sinon, il ne fera aucun mouvement inutile : canapé, télévision, séries TV, et voilà tout.

De KabTV, « Conversations avec Michaël Laitman » du 13/05/15

L’Homme dans un monde global

laitman_955Question : Qu’est-ce que le monde global ?

Réponse :
C’est notre monde dans tous les types de connexions possibles avec lui-même. Nous devons l’examiner pour ressentir sa nature globale universelle, nous ressentant comme une partie de celui-ci, devenant comme lui, et nous transformant en étant sa composante utile.

Question :
De quoi une personne simple a besoin venant de cela ?

Réponse :
De faire partie du monde. Sans cela, vous ne mènerez pas à bien votre mission, mais tôt ou tard les lois strictes de la nature vous pousseront à cela par la voie de la souffrance.

Tout d’abord, vous devez être utile à la société parce que vous êtes une partie de celle-ci, et vous ne pouvez pas y échapper. Dans la société doit prévaloir la complète compréhension qu’elle est intégrale et tout le monde en son sein dépend absolument de tout le monde. Ainsi, cela oblige tout le monde à être impliqué dans l’éducation intégrale, dans la sagesse de la connexion, car sinon vous n’obtiendrez rien de la société.

En outre, si vous ne voulez pas participer à cela, alors vous irez en dehors du cadre de la société. Vous ferez ce que vous voulez, mais personne ne va vous servir et personne ne vous aidera en rien. A travers votre manque de participation, vous collez une étiquette de rejet sur vous-même.

De KabTV, « Conversations avec Michael Laitman » du 13/05/15