Category Archives: internet

Sommes-nous unis par un système de connexions ?

Aux Nouvelles (extraites du Gardian) : «Comme nos lieux de rencontre deviennent silencieux, sauf pour tapoter sur un écran, il semble que nous avons pris la connexion omniprésente pour une vraie connexion.

«J’ai d’abord remarqué cela dans un restaurant. L’endroit était étrangement calme, et à une table un groupe semblait profondément pris par la prière. Leur tête était baissée, leurs yeux fermés et leurs mains sur leurs genoux. J’ai alors réalisé que tout le monde, jeunes et vieux, regardait son téléphone portable. Les gens se promenaient de même dans la rue, avec les bras tordus à angle droit, le cou penché et leur tête dans des postures potentiellement invalidantes. Des mères avec des bébés le faisaient. Des étudiants en groupes le faisaient. Ils étaient comme des zombies sur appel. Il n’y avait pas de conversation.

« La professeur de MIT et psychologue Sherry Turkle affirme que ses étudiants sont proches de maîtriser l’art de maintenir un contact visuel avec une personne tout en envoyant un message à une autre. Ils sont pareils à un organiste jouant des airs différents avec les mains et les pieds. Pour Turkle, ces gens sont « seuls ensemble … une tribu de solitaire”. Quiconque avec 3000 amis sur Facebook n’en a aucun…

« Les psychologues ont identifié cet aspect comme « la peur de la conversation « . Les gens portent un casque comme «moyen d’éviter la conversation ». L’Internet nous relie au monde entier, mais c’est un monde sur mesure, modifiés, supprimés, désinfectés. …

 » Apparemment il y a maintenant une demande en plein essor pour une « conversation  » en ligne avec des robots et des voix artificielles. Des téléphones portables sont équipés d’ « amies » faites sur mesure. Des gens se tournent vers des conseillers de rencontres informatiques, prétendant même tomber amoureux de leurs guides GPS. Un robot, basculant sa tête et clignant des yeux avec sympathie, peut être acheté pour écouter des personnes âgées parler.

« Nous avons confondu, dit Turkle, la connexion avec la conversation – « l’illusion de la compagnie sans les exigences de la relation « . L’amitié humaine est riche, délicate et compliquée. Elle exige de la patience et de la tolérance, voir même des compromis. Comme nous poussons d’autres personnes dans un monde sans question et réponse, sans connexion et information, l’amitié devient un ersatz virtuel.

« Tout cela étant dit, la mort de la conversation fut annoncée aussi souvent que celle du livre. …

« Une centaine d’universités en ligne ne peuvent se substituer à un campus en direct, pas plus que Facebook est un substitut pour le sexe ou Twitter pour le débat. …

« Ceux obsédé par la connectivité éphémère et l’évitement personnels n’échappent pas à la réalité. Au fond … ils ont encore envie de l’amitié. Ils veulent juste un meilleur niveau de conversation ! « 

L’Internet comme moyen d’atteindre l’objectif

Dr. Michael LaitmanQuestion: Quel est le rôle de l’Internet dans l’interaction intégrale ? Après tout, il doit y avoir une raison pour son développement très rapide.

Réponse: Je pense que les cours d’apprentissage intégrés seront constamment diffusés. Cependant, le processus d’apprentissage, qui nous permet de regarder la diffusion à tout moment opportun pour nous dans toutes les régions du monde, n’est pas la seule chose qui compte pour nous. Il y a aussi la possibilité de passer de la perception du monde virtuel et de celle du monde réel à la perception d’un monde unique. Il s’agit d’un troisième  monde, où nous percevons la réalité nouvelle comme sans bornes, quand nous sortons de nous-mêmes et commençons à percevoir le monde en dehors du temps, de l’espace, et le mouvement dans un nouveau sens, la qualité du don sans réserve, qui ne peut pas être mesurée en mètres, ni en secondes, ou vitesse.

En fin de compte on arrive à un état où grâce à l’utilisation de toutes les possibilités virtuelles dans le processus d’apprentissage, nous allons progressivement arriver à un monde où toutes les méthodes de communication électroniques deviennent remplacées par nos qualités intérieures. Et la nécessité de moyens techniques de communication va tout simplement disparaître puisque je vais commencer à percevoir absolument tous les mondes avec ma nouvelle vision altruiste intérieure intégrale, non seulement notre monde, notre espace, notre univers, ou notre globe.

Bien sûr, pour l’instant nous avons naturellement besoin de toutes les possibilités virtuelles offertes par l’Internet afin que nous puissions apprendre. Mais plus tard, dès qu’une nouvelle perception de soi et de l’espace commencera à apparaître chez une personne, elle existera  en elle sans s’occuper de ces jouets électroniques. Nous atteindrons cela rapidement.

D’une«conversation sur l’éducation intégrale» N°16, le 27/02/2012

L’interview dans le magazine Semana

The Interview In The Magazine “Semana”Le magazine  « Semana » en ligne,  le plus populaire de Colombie a publié l’interview que j’ai donné à leur correspondant lors de ma visite dans ce payx. La version publiée du magazine sortira cette semaine.

Pour ma visite au Chili: un nouveau site Internet

For My Visit To Chile: A New Internet Site Nos amis en provenance du Chili et de Colombie, ensemble, ont créé un nouveau site Internet  dédié à ma visite actuelle dans ces pays.

Génération internet: les plus jeunes préfèrent leurs vies virtuelles au monde réel

Dr. Michael LaitmanAux nouvelles (Tiré du  Daily Mail ): «Les enfants sont souvent plus heureux de leur vie en ligne qu’ils ne le sont avec la réalité, a révélé une enquête.

« Ils disent qu’ils peuvent être exactement qui ils veulent être – et dès que quelque chose n’est plus amusant, ils peuvent simplement appuyer sur le bouton « Quitter ».

« Environ 47 % des jeunes ont dit qu’ils se sont comportés différemment en ligne que dans leurs vies ordinaires, nombre d’entre eux revendiquant se sentir plus puissants et confiants.

« [Le psychothérapeute Peter Bradley a dit:] « Ces résultats suggèrent que les enfants voient le cyberespace comme détachable du monde réel et que c’est un lieu où ils explorent des parties de leur comportement et de leur personnalité qu’ils ne montreraient peut-être pas dans la vie réelle. Nous ne pouvons pas permettre que des endroits du cybermonde soient plus heureux que nos communautés réelles, sinon nous allons créer une génération de jeunes qui ne fonctionnent pas de manière adéquate dans notre société. »

«Nous avons été alarmés par le nombre de risques pris par les adolescents en ligne, dit-il. «Favoriser le comportement sécurisé en ligne est enseigné dans les écoles, mais les adolescents semblent incapables de relier les risques pour eux-mêmes. »

Mon commentaire: Le développement ne peut être arrêté, et c’est donc seulement en corrigeant une personne que l’on peut rendre le cyberespace utile. Tout repose sur l’éducation intégrale.

En général, l’humanité est en transition vers l’espace virtuel. Elle se déplace à l’écart des porteurs de sensations physiques, de l’énergie et de l’information et pénètre dans l’espace des forces et des qualités. La matière perdra progressivement de sa fermeté dans nos sensations jusqu’à ce qu’elle disparaisse comme une illusion.

Conférence introductive: La garantie mutuelle

Dr. Michael LaitmanTranscription complète de la Conférence introductive: «L’Arvout – Garantie mutuelle »

Nous allons traverser des périodes très difficiles dans la vie de notre pays. Le problème est que aujourd’hui les gens à travers le monde, pas seulement les gens dans notre pays, ne savent pas comment résoudre les problèmes qui ont surgi. Mais la solution vient tout d’un coup chez les gens ceci se passe dans différents pays, et maintenant nous pouvons observer ceci en Israël.

Nous ne savons pas encore s’il s’agit d’une épidémie d’une certaine sorte ou au contraire, une certaine bonne onde, qui portera le monde vers  l’ordre. Mais les gens, qui vivent dans des endroits différents à travers le monde, ressentent l’envie d’aller à l’extérieur et d’exprimer leurs souhaits et leurs espoirs.

Cela arrive parce que depuis un long moment maintenant, presque soixante ans, il y a eu une tendance dans le monde entier, qui pointe vers la fin supposée de toute notre histoire: Le monde devient submergé par des  crises, qui se manifestent dans tous les domaines de la vie des gens.

Les gens ne sont plus en mesure de créer une famille normale ; ce qui conduit à la multitude de divorces, à des enfants qui ne sont pas capables  de vivre avec leurs parents, quittent la maison de leurs parents plus tôt, et utilisent la drogue et  l’alcool. Mais la crise n’est pas seulement manifeste dans la cellule familiale, elle englobe la société,  l’industrie, l’économie, le système éducatif, la culture, et même la science. Les scientifiques eux-mêmes constatent que la science en est venue à une impasse et ne peut pas se développer. Il semble vraiment que nous nous cognions contre un mur.

Au cours de milliers d’années, nous nous sommes développés d’une génération à l’autre avec l’hypothèse que nos enfants auront une vie meilleure. Nous avons souffert, il en est ainsi, pour nos enfants dans l’espoir qu’ils soient heureux. Notre amour pour eux nous a obligés à nous développer et à travailler dur  en nous  sacrifiant. Mais maintenant, rien de tout cela n’existe, aujourd’hui nous ne sommes plus convaincus qu’ils auront une meilleure vie que la nôtre. C’est pourquoi les gens ne veulent plus avoir, ni élever des enfants: qui en a besoin et pourquoi? Dans quel but ce malheureux enfant sera-t-il né, pour voir cette vie compliquée et vide de sens?

Et comprendre  qu’il n’y a pas de sens ou de but en cela,  pénètre littéralement notre cerveau. Nous ne voyons pas de solution; nous ne pouvons pas trouver une réponse. C’est comme si l’humanité était étouffée dans son incapacité à se déplacer en quelque sorte. Et le monde entier ressent cela.

Mais la chose principale est la crise financière et économique parce que la crise commune se manifeste en elle. Après tout, l’économie connecte  le monde entier dans un seul filet. Les relations industrielles, commerciales, et interbancaires: voici les empreintes de nos désirs et de nos aspirations. En d’autres termes, nos relations sont essentiellement mesurées avec l’argent. Qu’y peut-on ?  Tel est le monde. C’est pourquoi une crise économique est un signe spécial.

Dans le même temps, nous révélons que notre monde est devenu petit. Littéralement en 24 heures, une personne peut se trouver dans l’endroit le plus éloigné sans ressentir beaucoup de différence à part la mentalité des gens, à laquelle elle peut progressivement s’habituer. Les choses sont à peu près les mêmes partout, tout le monde est connecté l’un avec l’autre, les gens semblent perdre leur individualité. Outre le fait que le monde est devenu petit, toutes ses parties ont fini par être étroitement reliées entre elles. Et cela a conduit à des résultats spécifiques: nous avons vu que nous dépendons les uns des autres. Par exemple, lorsque quelque chose se passe quelque part au Japon, le monde entier souffre. Et  il en est de même aux États-Unis, en Europe, et tout autre lieu.

Tout le monde s’affecte mutuellement les uns les autres. Nous ne pouvons même pas imaginer ce qui se passerait si les États-Unis  venaient à déclarer un défaut fiscal. Et en général, peut-on encore envelopper nos esprits autour de cela? Le Marché commun pourrait s’écrouler en Europe, et cela aurait  naturellement une incidence sur le monde entier. En bref, nous vivons dans un monde imprévisible, et, d’une part, ceci provoque une pression dans la société, mais d’autre part, les gens deviennent indifférents à l’égard du devenir et de tout ce qui se passe, car ils ne sont pas en mesure de changer quoi que ce soit de toute façon.

Cette indifférence vient de la même connexion qui existe entre nous tous, car nous dépendons tous beaucoup les uns des autres. Mais nous n’avons pas construit ces connexions; simplement, le monde s’est  soudainement fermé sur nous. Il a été séparé en une multitude de pièces, et tout à coup il est devenu clos, tout d’un coup nous sommes devenus comme une humanité unifiée sur le globe, une famille, et nous dépendons les uns des autres. C’est un très gros problème.

Aujourd’hui les scientifiques, qui étudient la nature humaine,  les scientifiques politiques et sociaux, voient déjà clairement  que nous existons vraiment dans la dépendance totale mutuelle à un tel point que personne ne peut y échapper. Les scientifiques avaient déjà commencé à venir à ces conclusions dans leurs études il y a 50-60 ans. Mais ce n’est que récemment que  chacun d’entre nous a commencé à réellement en faire l’expérience. (suite…)

La crise sur l’Internet

Dr. Michael LaitmanAux nouvelles  ( Tiré de « ABC News »  ): «Le soi-disant  blackout SOPA  – pour protester contre la loi Stop Online Piracy Act (Stop à la piraterie en ligne –SOPA en abrégé) à la Chambre des Députés et la Loi sur la Protection  de l’IP au Sénat – s’est répandue à travers le Web aujourd’hui,  et c’est peut-être l’effort de lobbying en ligne le plus étendu  encore jamais coordonné par des entités de l’Internet.

«Les sites contrôlés par  ‘ABC  News’ n’ont pas réellement été « éteints » selon la menace initiale. Au lieu de cela, ils ont  posté des appels aux utilisateurs pour qu’ils entrent en contact avec leurs représentants au Congrès pour s’opposer à l’adoption des deux projets de loi.

«Les  projets de loi  étaient destinés à protéger les cinéastes, les éditeurs de musique, et autres fournisseurs de contenu en ligne qui craignent que dans l’ère numérique, les gens peuvent copier ce qu’ils ont créé et le propage sans payer .

« Les sociétés ont déclaré que les projets de loi  pourraient exiger de votre fournisseur d’accès Internet qu’il bloque les sites Web qui sont impliqués dans le partage de fichiers numériques. Et on cesserait de  pouvoir se connecter à eux avec les moteurs de recherche tels que Google, Yahoo et Bing – l’antithèse, affirment-ils, de l’idéal d’un Internet ouvert.

« Le personnel du Congrès, de son côté, a envoyé des messages défendant les projets de loi . Les sites qui sont en « écran noir » aujourd’hui en signe de protestation contre la Loi sur la protection de l’ IP ne seront pas affectés par la promulgation de la loi, a dit l’un. «Aucun des sites Web suivants ne répond à la définition d’un site dédié à des activités de contrefaçon : Wikipédia, YouTube, Flickr, Twitter, Google, Craigslist, eBay, The Huffington Post, Yahoo!»

Mon commentaire: Il y a deux voies : la censure ou l’éducation. La censure n’est pas la correction. Si nous ne commençons pas à nous corriger, à nous éduquer, l’Internet que nous avons créé  va nous « manger »  tout crus, car il représente notre propre reflet, laid. Au lieu de limiter Internet, nous avons besoin d’éduquer l’humanité. C’est ce en quoi l’Internet devrait s’engager ! Si un extra terrestre rentrait dans notre Internet et voyait qui nous sommes, n’aurions-nous pas honte de nous-mêmes?

Le peuple est le nouveau gouvernement

Dr. Michael LaitmanQuestion: Supposons que nous ayons écrit un cours sur l’éducation intégrale, nous l’avons. a qui allons-nous le proposer ? Au gouvernement?

Réponse: Nous allons le proposer au gouvernement, au public et aux scientifiques à travers qui nous commençons à faire de la publicité. Nous allons aussi faire la promotion via Internet et autres canaux médiatiques.

Aujourd’hui, le gouvernement est impliqué dans un secteur limité de la société et  de l’État. Il semble se tenir de  côté, et ses fonctions rétrécissent progressivement. Divers programmes économiques, sociaux, éducatifs et communautaires et des associations sont à l’œuvre.

Quelles sont les fonctions que le gouvernement garde encore ? Même les soins de santé ne sont plus sous son contrôle, même l’armée est embauchée. C’est comme le roi solitaire ou le Parlement qui  dissolvent lentement les produits des retombées: de nouveaux systèmes sociaux indépendants, politiques et économiques, qui n’ont rien à voir avec le gouvernement.

Il n’est pas nécessaire de mener notre parcours à travers le gouvernement, mais il devrait certainement passer par le système d’éducation. Cependant, cette éducation n’est pas pour les enfants, ce n’est pas professionnel, ni technique ou universitaire. Elle est destinée à éduquer le public. Elle forme une nouvelle humanité, qui ne pourrait pas survivre autrement.

À ce jour, nous avons déjà une relation très sérieuse avec l’UNESCO, les Nations unies. Nous avons des représentants qui agissent à titre de conseillers là-bas.

Aussi, je ne pense pas qu’il  soit nécessaire d’aborder n’importe qui,  sauf le peuple, surtout depuis l’époque de l’Internet. Je pense que nous sous-estimons encore ce nouveau «gouvernement». C’est la voix de Dieu, la voix du peuple. Nous avons juste besoin de l’utiliser correctement. 

Discussion sur l’éducation intégrale, le 11/12/11

La question sur la cause de nos problèmes

Dr. Michael LaitmanQuestion : J’ai ma propre opinion sur ce qui se passe dans le monde et sur la révolution que les gens entament un peu partout.

Maintenant, il y a cette nouvelle vague sur internet où les gens publient leurs problèmes. J’ai lu certains d’entre eux et ai tiré la conclusion que les gens saisissent toutes les mauvaises choses de leur vie et les publient. Cela commence à ressembler à une coutume hindoue, où les gens se livrent à l’auto-flagellation en se frappant avec une corde.

N’y-a-t-il par une raison derrière tout ce qui arrivent dans notre vie ? Parfois, les choses surviennent, et nous ne savons pas si c’était pour éviter un autre gros problème, un accident, etc. Nous sommes les créateurs et la cause de notre vie … Ma question est la suivante : Pourquoi cela se produit-il ?

Réponse : Cela arrive parce que notre égoïsme est constamment à la recherche d’une satisfaction et l’exige, si elle est manque. Lorsque nous acquérons la propriété du don, nous pouvons toujours ressentir du plaisir, comme une mère tire du plaisir de son enfant.

Les gens se connaissent grâce à 4,74 poignées de main

Dr. Michael LaitmanAux Nouvelles : « Dans les années 1960, le célèbre psychologue social Stanley Milgram » expérimentation d’un petit monde » testa l’idée que deux personnes dans le monde ne sont séparées que par un petit nombre de connexions intermédiaires, sans doute la première étude expérimentale permettant de révéler la structure surprenante des réseaux sociaux. (Source: Facebook.com).

« Une nouvelle étude montre que nous sommes réellement encore plus proches que nous le pensions. Les scientifiques italiens qui ont récemment triés sur Facebook 69 milliards de paires d’utilisateurs reliés disent que la distance réelle entre deux personnes dans le monde n’est plus la maxime, qui prévalait depuis longtemps, de « six degrés de séparation», mais plutôt cinq. En fait, 4,74, pour être précis.

«La chaîne se rétrécit encore, lorsque l’on examine des zones géographiques plus réduites. Dans la soi-disant plus grande étude en son genre, les chercheurs de l’Université de Milan ont trouvé que les utilisateurs dans un seul pays ne sont séparés que par trois intermédiaires. (Source: Edmonton.ctv.ca)

Mon commentaire : nos liens mutuels nous imprègnent à tous les niveaux et deviennent plus serrés chaque jour. Pour le bien de notre bel avenir, nous devons les corriger par la garantie mutuelle, car nous ne pouvons pas briser ces liens, et notre avenir dépend de leur qualité.

Page 3 des 612345Dernière »