Category Archives: Ame

Le monde dans 15 ans

Question : Comment voyez-vous le développement futur du monde d’ici 15 ans ? Qu’est-ce qui arrivera ? Quel est le rôle d’Israël à cet égard ?

Réponse : La voie souhaitable du développement est la prise de conscience du peuple israélien, ensemble avec nos groupes dans le monde, et de la prétendue humanité progressiste, selon laquelle l’important est de s’unir et de montrer au monde un exemple d’unité.

Lorsque nous parvenons à nous unir au moins un peu, alors la Lumière supérieure passe à travers nous et elle se fait sentir à tous les niveaux de l’humanité. Les gens auront la sensation que la vie réelle et la possibilité de progresser vers la prochaine étape de développement, de sortir vers un nouveau niveau d’existence, se trouve dans l’unité.

Tout en étant dans ce monde physique, nous allons également commencer à pénétrer la matière supérieure, une existence supérieure, dans ces zones où notre cerveau n’agit pas, mais où sont les commandes qui le contrôle.

J’espère vraiment que nous allons commencer à le ressentir dans les années à venir. C’est à notre porte, mais cela dépend de nous de notre faculté de savoir  adapter cette connaissance et ces sensations.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 13/01/2019

Après l’obscurité vient l’aube

Question : Quels états, quels plaisirs terrestres et quelles souffrances avez-vous personnellement éprouvés avant d’avoir découvert le Créateur ?

Réponse : J’ai traversé beaucoup de choses. Vous aussi. C’est pareil pour tout le monde.

Question : Avez-vous ressenti le vide ou la dépression ?

Réponse : Comment ne peuvent-ils pas être ressentis si ce sont des états nécessaires avant même d’avoir reçu une quelconque connaissance ? Vous devez ressentir que vous manquez de cette connaissance, que vous ne comprenez pas quelque chose et que vous êtes dans un état de confusion.

C’est la même chose avec l’atteinte spirituelle. Avant de révéler quelque chose de spirituel, vous devez avoir la sensation que vous ne comprenez rien, que vous êtes dans une sorte de prostration. Il vous semble que vous ne réaliserez jamais ce que vous désirez et que toutes vos études sont absolument inutiles, sans but et stupides. Vous commencez à vous maudire, vous, moi et tout le monde.

Ensuite, cet état change. Un nouveau jour vient, une nouvelle lumière et tout se manifeste d’une manière nouvelle, uniquement à un niveau supérieur.

Chaque fois les ténèbres et la lumière tournent, nuit et jour, jusqu’à ce que vous accumuliez suffisamment d’impressions pour en faire une sensation constante : la connaissance.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 23/12/2018

Que signifie accomplir des commandements ?

Question : Que signifie accomplir des commandements ?

Réponse : Accomplir des commandements signifie accomplir les conditions de notre interconnexion, la connexion entre nous.

Être connecté les uns aux autres dans le système unique d’Adam est un commandement.

Bien que ce système soit constitué de désirs égoïstes, en créant des connexions altruistes entre ses parties, il devient semblable au Créateur, à la qualité du don sans réserve, qui se révèle précisément en lui dans la mesure où il devient le donneur, d’abord au niveau égoïste zéro, puis aux premier, second, troisième, quatrième et cinquième niveaux. Ensuite, le Créateur apparaît sous la forme de la Lumière de NefeshRouakhNeshamaHaya et Yekhida.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 25/11/2018

Que m’apporte l’étude de la Kabbale ?

Question : Puis-je relier tous les événements de ma vie à l’étude de la Kabbale ou est-ce que tous ces événements m’arriveraient de toute façon ? Qu’apporte l’étude de la Kabbale dans ma vie ?

Réponse : Votre étude de la Kabbale donne un sens à votre vie. Cela vous donne un gain éternel qui ne disparaît pas avec votre corps physique, mais reste au-delà de celui-ci. Puisque la propriété du don sans réserve est au-dessus de l’égoïsme, elle continue d’exister même lorsque notre corps meurt.

La Kabbale nous procure un bénéfice absolument pur depuis la vie en ce monde. Cela peut prendre une vie ou quelques cycles de vie, mais vous pourrez atteindre un état de similitude complète avec le Créateur, avec Son niveau. C’est le but de notre développement.

Extrait de la leçon quotidienne de kabbale en russe, le 23/12/2018

Un appareil appelé l’âme

Question : Quelle est la différence entre l’atteinte et l’apprentissage en profondeur ?

Réponse : Toute étude est réalisée avec l’aide de l’esprit. On peut étudier tout ce que l’on veut mais on ne pas l’atteindre car la connaissance dans la Kabbale est basée sur la conjugaison de propriétés.

Nous ne pouvons pas percevoir le monde spirituel parce que nous n’avons pas de propriétés adéquates comme celui-ci. Par exemple, il y a des ondes radio autour de nous que nous ne voyons ni ne ressentons, mais nous créons des instruments qui nous permettent de les détecter.

De même, nous devons construire un appareil qui détecte le monde spirituel. C’est ce que l’on appelle l’âme et elle doit avoir les propriétés du monde supérieur, du don sans réserve et de la connexion mutuelle, qui sont absolument opposées à notre monde.

Nous pouvons les trouver dans un groupe, dans la stricte observation de ce que la sagesse de la Kabbale enseigne. Tandis que vous accumulez du matériel sensoriel et rationnel, vous commencerez à ressentir comment il se forme progressivement en vous. Vous en apprendrez plus sur toutes sortes de modèles d’éléments spirituels, leurs divers composés, classes, niveaux, etc.

En d’autres termes, lorsque vous étudiez la science de la Kabbale (la physique du monde supérieur), certaines sensations, propriétés et ressentis se forment progressivement en vous. Vous construirez des modèles à l’intérieur de vous-même : « C’est Bina, c’est Malkhout, c’est Zeir Anpin, c’est au-dessus du Parsa, c’est au-dessous du Parsa », etc. C’est la conception progressive de votre âme.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 23/12/2018

Pourquoi se tourner vers le Créateur ?

Question : Lorsque j’utilise la force de l’électricité ou de la gravité, je n’ai pas besoin de demander quoi que ce soit à personne. Pourquoi est-ce que pour interagir avec la force supérieure de la nature, j’ai besoin de formuler une demande spirituelle ?

Réponse : À l’intérieur du cadre de la nature minérale, végétale ou animale (puisque dans cette existence terrestre, nous faisons également partie de la nature animale), nous restons dans un état matériel clair. Nous n’avons rien à demander. Nous devons simplement savoir nous adapter, apprendre et utiliser la nature corporelle, étudier ses lois et essayer de les appliquer correctement.

Lorsque nous essayons de nous élever au niveau supérieur, au degré spirituel de notre existence, nous entrons dans une relation totalement différente : une relation avec le Créateur. Par conséquent, nous sommes constamment liés à Lui. Il s’adresse à nous et nous nous tournons vers Lui.

Dans cette connexion, lorsque nous voulons devenir comme Lui, nous créons pour nous-mêmes une image semblable à celle du Créateur, appelée « notre âme ».

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 16/12/2018

La carte du destin

laitman_448Dans le calendrier juif, il existe des corrélations spéciales entre les dates. C’est parce que le système spirituel a un instrument appelé Zeir Anpin (ZA), qui revêt Malkhout, et la Lumière de Bina y pénètre d’en haut.

Zeir Anpin a des ouvertures ou des trous particuliers, à travers lesquels il éclaire Malkhout. Lorsqu’un trou correspond au récepteur, Malkhout, l’âme, alors la Lumière y pénètre et on l’appelle « Mazal » (le destin d’une personne).

Il existe des corrélations spéciales entre les jours et les nuits et entre différents moments. Par exemple, quelque chose qui peut être fait un certain jour et à une heure de la nuit particulière, peut également être fait à un jour différent et à un moment différent, et les résultats seront pratiquement les mêmes.

Nous voyons dans quelle mesure nous sommes touchés par la Lumière de Bina. Selon Zeir Anpin et Malkhout, nous nous plaçons chaque fois dans un nouveau destin.

Dans le Judaïsme, les cartes astronomiques ont été assemblées il y a très longtemps. Christophe Colomb, Newton et d’autres scientifiques ainsi que des voyageurs les utilisèrent. Abraham lui-même était un grand astronome et astrologue.

À l’époque d’Abraham, l’astrologie n’était pas comme aujourd’hui. Elle reposait sur un lien clair entre le positionnement des étoiles, de la Lune, de la Terre et du Soleil vis-à-vis de chaque personne, par rapport à son âme, en tenant compte du moment où elle a été conçue, où elle est née, etc.

Si nous savions tout cela, nous saurions ce qui va arriver à chaque personne et comment elles agiront : leur destin serait connu. Il n’était pas nécessaire de prédire l’avenir, c’est la carte de notre destin.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 30/12/2018

Le résultat du développement de l’humanité

Question : Si l’on en croit les historiens, alors l’homme, en tant qu’homo sapiens (homme sage), existe depuis environ 70 000 ans. Les kabbalistes prétendent que l’homme est celui qui a découvert le Créateur. Y a-t-il eu de telles personnes depuis 6 000 ans ?

Réponse : Nous pouvons dire qu’ils n’étaient que quelques individus. La première personne qui a atteint le Créateur s’appelait Adam, du mot « Domé » (ressemble au Créateur). Dans toute l’histoire de ces personnes, il n’y en a eu que des dizaines de milliers.

Mais la Kabbale dit que selon le plan de la création, toute l’humanité doit parvenir à la découverte du Créateur. En fin de compte, chaque personne se manifestant constamment sur la Terre dans un corps physique doit L’atteindre.

Extrait de KabTV, « L’Essence de la Science de la Kabbale, Partie 6 » du 12/11/2018

Le Créateur et Atsmouto

Question : Si nous construisons un réseau de relations correctes, alors une telle communication nous amène-t-elle à un état semblable à celui du système appelé « le Créateur » ?

Répondez :
Dans le monde physique, notre vue ou notre ouïe ne capte qu’une certaine gamme d’ondes. Il y a des ondes au-dessus et au-dessous de notre vue et des ondes sonores supérieures à 20 kHz et inférieures à 20 Hz, mais nous ne les détectons pas. Cependant, nous savons qu’elles existent et nous inventons des instruments qui nous permettent d’élargir la gamme de nos sensations.

Ici, nous ne nous développons pas seulement, mais nous créons en nous un organe de sensation radicalement nouveau qui ne fonctionne pas pour la réception, mais pour le don sans réserve.

La force que nous ressentons dans notre nouvel organe sensoriel, la similarité avec laquelle nous nous construisons, s’appelle Boré, d’après les mots « Bo » (viens) et «  » (vois).

Il y a autre chose au-dessus de celle-ci que nous ne percevons pas, appelée Atsmouto (l’essence du Créateur). Il y a une frontière définie selon laquelle nous percevons quelque chose, mais pas au-dessus. Nous ressentons clairement cette frontière.

Question : Existe-t-il des informations sur Atsmouto ?

Réponse : Durant de nombreuses générations, depuis 6000 ans déjà, nous n’avons été que dans l’atteinte du Créateur. Mais lorsque toute l’humanité atteindra Son plein accomplissement et entrera dans l’organe sensoriel en dehors d’elle-même, c’est-à-dire, en plus des cinq organes sensoriels corporels, et lorsqu’elle ressentira les cinq organes sensoriels spirituels construits sur le don sans réserve, alors nous passerons à une dimension supérieure appelée Atsmouto.

Extrait de KabTV, « L’Essence de la Sagesse de la Kabbale, Partie 5 » du 12/11/2018

Tout dépend de la racine de l’âme

Question : Partout et toujours je me détache de mon « moi ». Le sentiment d’isolement par rapport aux autres m’empêche de me connecter à eux. Je les repousse. Que devrais-je faire ?

Réponse : Je vous comprends parfaitement. Mais vous n’êtes pas le seul. C’est pratiquement le cas de tout le monde.

Il y a des gens qui sont très sociables. Pour certains, c’est difficile et il y a ceux qui ne ressentent pas du tout les autres. Ils vivent seuls, comme s’il y avait des plantes, pas des gens, autour d’eux. C’est ainsi que le Créateur nous a créés.

Par conséquent, vous ne devriez pas vous comparer aux autres et être offensé. Cela dépend de la racine de votre âme. En se développant de manière kabbalistique, vous découvrirez que tout émerge de cette racine. L’âme a son Reshimo (gène spirituel) qui détermine absolument tout en vous.

Chacun de nous a son propre gène spirituel, qui ne ressemble en rien aux autres. C’est notre place dans le système général d’Adam à l’intérieur de l’âme commune. C’est uniquement le mien, le vôtre, le sien, et ainsi de suite.

Cet endroit définit toutes nos propriétés : physique, biologique, génétique, spirituelle, quelle que soit leur origine. Le même endroit définit notre destin.

Si nous connaissions notre gène spirituel, sa place et ses coordonnées dans l’âme commune, nous pourrions calculer tout ce qui nous concerne. Il n’y aurait alors rien d’incompréhensible ni en nous ni dans nos vies, ni en ce qui s’est passé, se passe ou se passera.

Mais cela nous est verrouillé pour le moment. Vous atteindrez tout lorsque cette révélation ne vous gênera pas dans votre développement spirituel, mais vous aidera uniquement.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 09/12/2018