Réjouis-toi de la révélation des méchants

Dr. Michael LaitmanLe Baal HaSoulam, Etude des dix Sefirot, partie 7, Questions et réponses, point 7: Les Akhoraim de Noukva sont NHY de Noukva, où il y a la principale prise des Klipot tant qu’ils manquent de He’arat Hokhma. Il en est ainsi parce qu’elle est adjacente aux Klipot quand elle met fin à la Lumière d’Atsilout et de là commencent vers le bas les Klipot, par le moyen de « Ses pieds descendent vers la mort. »Tous les écrans anti-égoïstes qui ont accompagné les désirs dans leur descente du Monde de l’Infini au degré de Malkhout de Atsilout finisssent à Noukva. La fin des écrans, et les désirs égoïstes « s’agrippent  » à Noukva car à travers elle il y a une chance de capter la Lumière.

Noukva, avec ses neuf Sefirot inférieures, descend vers les mondes de BYA (Beria, Yetzira, Assiya) et n’a pas la force de résister aux forces impures (Klipot). Néanmoins, elle reste en «équilibre» avec elles. Lorsque le Supérieur réside dans les Klipot, et que les Klipot sont capables de « saisir » quelque chose de lui, par la même occasion, le Supérieur est en mesure de « saisir » la Klipa, d’analyser ce désir et de le corriger. C’est ce qui arrive constamment avec les âmes brisées dans Malkhout de Atsilout. Dans la mesure où elles veulent « s’agripper  » à ce sujet et en tirer sa Lumière, elle peut les attirer et les corriger.

Sans travail mutuel, où chacun s’efforce de tirer du côté opposé à lui-même, il n’y aurait pas de discernement et de correction. Par conséquent, tous nos travaux (comme la Torah le décrit) se composent de transgressions et de corrections qui ont lieu, encore et encore. Toutes ces fluctuations dans les deux sens, de la sainteté à l’impureté, et vice versa, se produisent entre Noukva et les âmes brisées qui doivent découvrir leur état brisé.

Ces parties brisées se révèlent seulement quand elles sont unies avec Noukva, sinon, elles ne voient pas qu’elles sont brisées. Comme résultat de cette action, le Créateur (Zeir ANPIN) est éveillé, et la Torah en parle quand elle décrit comment le Créateur parle avec Moïse et appréhende son peuple pour un autre péché.

De cette façon, Noukva découvre dans l’âme que ses désirs sont égoïstes. Noukva élève une partie de l’âme qu’elle est capable d’intégrer en elle-même jusqu’à Zeir ANPIN. Zeir ANPIN, le Créateur, vient et crie: «Qu’as-tu fait ? » C’est la bonne réaction aux désirs qui bientôt vont être corrigés.

Nous n’avons tout simplement pas compris la Torah. Elle ne parle pas de transgressions, mais seulement de la façon dont les désirs sont révélés quand ils viennent à la correction. A l’instant où ils sont révélés, nous nous «réjouissons de la révélation des méchants», comme le Baal HaSoulam écrit. Nous nous réjouissons parce que les « méchants » qui ne sont pas révélés n’ont aucune chance de correction. Et qui sait quand cela va se passer?

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: