Commémoration du Baal HaSoulam

Nous sommes éloignés du monde de l’Infini de 125 étapes de dissimulation et sommes totalement coupés de la réalité authentique. C’est comme si nous sommes dans le coma et ne réalisons pas qui et où nous sommes. Nous devons nous réveiller de cet état, reprendre conscience, et retourner à l’endroit même d’où nous sommes descendus en remontant les 125 marches à nouveau. Sur ce chemin de bas en haut, nous arrivons à surmonter les dissimulations et obtenir la similitude avec le Créateur. En d’autres termes, nous devenons comme Lui.
En fait, personne dans ce monde n’a une chance de se réveiller de son propre chef, nous ne pouvons pas non plus remonter du point bas qui est enfoui sous les 125 degrés de la dissimulation. Comme il est dit: «Un prisonnier ne peut pas se libérer de la prison. » Pour cela, il a besoin d’utiliser une force extérieure.

 

Nous ne pouvons pas ressentir le monde Supérieur et, par conséquent, nous existons dans une fausse réalité. En raison de notre état d’inconscience, nous rêvons que nous sommes en vie et qu’il existe un monde plein de gens autour de nous, la terre, et l’univers. Ces images apparaissent dans notre inconscient, et nous les percevons comme la vie réelle.

Grâce à nos rêves, nous entendons des voix qui disent: « Vous êtes inconscients, privés de la vie réelle, du monde spirituel», mais nous n’avons pas confiance en elles. Seules les personnes qui nous regardent du côté réalisent que nous sommes dans le coma.

Nous devons être reconnaissants pour l’éveil de notre «point dans le cœur. » Il nous permet de différencier les impulsions qui arrivent pour nous d’un autre monde et une réalité différente. Les grands Kabbalistes essayent de nous présenter la sensation réelle et, ce faisant, nous réveiller à une véritable existence.

 

Commençant par Adam, le premier être humain qui « a repris conscience, » et jusqu’à maintenant, il y avait une longue chaîne de Kabbalistes qui ont atteint la réalité authentique. Cependant, aujourd’hui, nous devons tous revenir à nos sens. Notre médecin, « Baal HaSoulam, avec son » assistant « , Rabash, ont appliqué tous les efforts possibles pour nous aider à reprendre conscience. Ce sont eux qui attirent le rayon de Lumière qui fait maintenant son chemin de la réalité authentique vers notre inconscient qui est, à ce jour, éteint.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed