Êtes-vous préparé pour le déluge?

Dr. Michael LaitmanTout notre travail est d’acquérir progressivement la force du don sans réserve et d’atteindre la force de la sagesse supérieure (Hokhma) en lui. En d’autres termes, nous avons besoin d’acquérir la lumière de Hokhma (Sagesse), revêtue dans la Lumière de Hassadim (miséricorde).Parfois, nous ne réussissons pas, et alors la force de Hassadim qui nous étions censés obtenir des «eaux paisibles » se transforme en eaux du déluge. Nous nous y noyons, et puis un renouvellement se produit, et les Reshimot (données spirituelles) qui émergent nous aident à continuer sur notre chemin.

Ceci se passe dans chaque état: une personne peut passer par la foi au-dessus de la raison et réussir, mais si elle est négligente et ne s’occupe pas de son environnement, pour le soutenir, elle tombe dans la violation, la transgression (le péché), et sombre dans un Reshimo brisé plutôt que de marcher au-dessus de lui. Et plus tard, dans une deuxième tentative, elle prend correctement conscience.

C’est ainsi que nous progressons. La Torah dit: «Il n’y a pas d’homme juste sur terre qui fasse le bien et ne pèche pas» (Ecclésiaste 7:20). Il a connu le péché, le mauvais penchant créé par le Créateur, qui se déroule à nouveau dans chaque nouvelle étape. D’autre part, s’il a réalisé ses Reshimot comme une personne juste, en s’élevant grâce à la foi au-dessus de la raison vers Yessod au-dessus de Malkhout, ensuite il a agi correctement.

La réalisation réussie des Reshimot dépend évidemment de savoir si une personne a préparé toutes les conditions nécessaires: l’environnement, les études, et tous les autres moyens qui sont les bases du succès.

Et le succès lui-même dépend de la foi au-dessus de la raison, quand une personne est capable de réaliser les Reshimot dans la connexion avec le groupe de sorte que finalement elle les réalise par rapport au Créateur. Le «Créateur» est un phénomène qui se produit sur un niveau plus profond et est atteint dans les récipients (Kelim) du groupe.

Une personne a toujours la possibilité de rassembler toutes les composantes et organiser les outils nécessaires pour «construire une arche », « installer un tabernacle » et, en général, être préparé à tout ce qui se passe. Elle agit en pleine conscience de ce qui se passe tout en continuant de s’examiner elle-même et elle est enfin en mesure d’atteindre le Créateur à travers le groupe.

Elle transforme ses 613 désirs de réception en don sans réserve, en ajoutant pour eux « les sept conseils des sages», en multipliant ainsi de 620 fois les Reshimot, les détails de la perception en elle. C’est ainsi qu’une personne construit tout le Kli en entier.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed