L’unité comme un récipient

Dr. Michael LaitmanQuestion: Dans notre diffusion, peut-on décrire le Créateur comme une force d’union et peut-on utiliser l’unité des organes de notre corps comme un exemple?

Réponse: Non, l’union est un moyen, pas la fin en soi. Tous les organes du corps sont soudés ensemble, travaillant en harmonie, et se complétant les uns les autres, et chacun s’annule pour s’unir et servir les autres.
Pour cette raison, le corps devient un système complet, éveillant une force spéciale qui appartient à une dimension supérieure: la force de vie. Ce n’est pas simplement une existence matérielle au  niveau animal, mais un état supérieur de l’être, la réalisation de la plénitude du corps et du but.

D’où cela vient-il? Initialement, à travers les quatre phases de la Lumière Directe, tout est descendu de la phase racine à la quatrième phase. Et puis, en atteignant l’union, le quatrième état s’élève vers la force qui au commencement a créé ce tout, c’est-à-dire, qu’il retourne à la phase racine.

Il s’agit d’une règle universelle: En accomplissant un degré inférieur, vous atteigniez le début du degré suivant. C’est pourquoi, lorsque nous nous unissons, nous atteignons une force supérieure. Le complétude est un récipient, et la force que nous révélons en lui est le Créateur.

De la 4e partie du cours quotidien de Kabbale du 03/05/2011 l’importance de la diffusion de la Kabbale

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: