Le retour à la nature

Dr. Michael LaitmanQuestion: Qui doit enseigner à un groupe de femmes: un homme ou une femme?

Réponse: Un homme. Une femme ne peut pas être un enseignant. Elle peut être son assistant, et même pas toujours. Dans tous les cas, l’image de l’enseignant, l’image de l’instructeur, l’image du chef- c’est un homme.

Question: Que doivent comprendre les cours pratiques pour les femmes ? Les femmes peuvent-elles  discuter avec les hommes?

Réponse: Les hommes et les femmes passent très peu de temps à discuter  ensemble. Ils étudient de cette façon objectivement.

Nous essayons seulement d’organiser des cours pour elles et de limiter les jeux et les événements communs, pour éviter d’interférer avec leur partie intérieure ou en leur faisant sentir d’être forcé, obligé. Après tout, tout notre système est solidaire, il est seulement axé sur la sensibilisation. Sans prise de conscience, une personne n’avance pas. Son avancement ne dépend que du degré de la réalisation de leur propre désir pour le mouvement intérieur et le changement personnel.

C’est pourquoi les femmes commencent à travailler intérieurement petit à petit, seulement à la mesure de leur compréhension du matériel, et cela ne repose pas sur le contact entre elles. Et si elles sont dans le groupe, ce n’est que pour discuter de la matière étudiée, mais jamais du point de vue personnel, comme dans le groupe des hommes.

Commentaire: Aujourd’hui, nous observons un mélange des rôles. Et ce dont nous parlons maintenant, c’est un passé bien oublié.

Réponse: Non, le mélange moderne des rôles est artificiel. Il n’est pas naturel, mais imposé. Et les gens peuvent être facilement enlevés des choses faites pour eux aujourd’hui. Nous voyons que tout ce qui se manifeste aujourd’hui est superficiel et externe. Le fait qu’une femme devienne semblable à l’homme dans ses états internes et externes est juste une manifestation de la mutation égoïste.

Je ne pense pas que nous devrions continuer à jouer comme cela, mais plutôt nous devrions retourner à la nature. Si nous voulons avancer vers l’harmonie avec la nature, en aucun cas  on ne doit aller dans le sens de ce que notre société nous a fait.

D’une «Discussion  sur l’éducation intégrale» N°10, 16/12/2011

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: