Remplacer une éducation désuète

Dr. Michael LaitmanNotre approche pour remplacer la méthode actuelle d’éducation comprend à la fois des développements théoriques et des travaux pratiques, et concerne à la fois les enfants et les adultes. Aujourd’hui, il y a beaucoup d’autres gens dans le monde qui mènent des recherches similaires et des travaux pratiques, soit parallèlement à nous ou sur la base de notre travail.

Actuellement, la situation dans les écoles est devenue tellement compliquée que c’est dangereux pour les enfants d’y être. Trop souvent, ils deviennent des victimes de la pression de leurs pairs, d’intimidation, de  cruauté et de violence. Il semble que la seule raison pour laquelle les enfants aillent à l’école est d’apprendre de mauvais exemples.

En revanche, nous mettons en œuvre un nouveau système de formation et d’éducation. La méthode intégrale met aux oubliettes une forme d’éducation où les enfants sont assis en face d’un instructeur, qui se tient devant eux et  exige d’eux certaines connaissances, qui aboutissent finalement à des examens. Tout d’abord, nous transformons l’étude en  un jeu, une discussion, ou une conversation. Les enfants sont assis en cercle avec un instructeur sur un pied d’égalité, et non pas comme des individus moindres  à l’égard de quelqu’un de plus grand qu’eux, et discutent de certains sujets. Grâce à cette discussion mutuelle, ils commencent à comprendre la matière et naturellement et facilement l’absorbent à l’intérieur.

Après être passés par une telle éducation, nos enfants entrent à l’université dès l’âge de 13-14 ans. Ils perçoivent le matériau tout à fait différemment: librement et facilement. Ils reconnaissent tous les éléments particuliers qu’ils étudient en tant que parties d’un tout indissociable.

En outre, nous avons beaucoup de succès avec de jeunes enfants qui sont enseignés par de plus âgés, comme quand les 12-13 ans enseignent aux 9-10 ans. Cette pratique s’est avérée très bénéfique pour les deux. Les enfants plus âgés sont fiers d’être capables d’enseigner aux plus jeunes, et cette fierté élève leur estime de soi. Et les plus jeunes sont fiers que les plus âgés prêtent attention à eux.

De cette façon nous résolvons de nombreux problèmes psychologiques et questions en supprimant tous les conflits et les tensions dans la classe et à l’école.

D’une conférence à l’Université de Siauliai, le 22/03/2012

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: