Monthly Archives: juillet 2012

La science de la coopération avec le monde

Dr. Michael LaitmanEn nous « verrouillant » ensemble, la nature va progressivement rendre cette image plus claire. Nous n’allons pas, bien sûr, voir que nous sommes connectés en interne par nos pensées et nos désirs, comme disent les scientifiques, mais en général, nous allons le découvrir par tout ce qui nous entoure.

Tout le monde peut voir cette image très clairement. Cela va nous amener à un état dans lequel nous allons être obligés d’éduquer une personne intégralement de sorte qu’elle soit en mesure d’exister dans notre monde. N’ayant pas le choix, elle sentira qu’elle doit atteindre la sagesse de la coopération avec le monde, non pas spontanément, mais par le sentiment qu’elle le doit comme c’est dans tout ce que nous faisons.

Cela sera une connaissances de base, des habitudes qui seront acquises sur une période de plusieurs années. Je pense que durant toute la vie d’une personne, elle aura à soutenir et à développer cela, parce que notre société se développe rapidement dans cette direction. Dans les générations précédentes, la société s’est développée lentement et il n’y avait guère de différences d’une génération à l’autre. Aujourd’hui, cependant, il y a un énorme fossé entre les générations en raison de cette proximité intégrante.

C’est pourquoi nous élaborons intensément, le système de l’éducation intégrale, générale et globale qui comprendra des cours pour les différentes cultures et pour des âges différents.

Nos filiales dans différents pays à travers le monde offriront progressivement des cours de préparation des conférenciers pour donner des conférences d’introduction, des enseignants pour enseigner les cours après ces conférences, des éducateurs pour réaliser des ateliers de groupe, et les organisateurs pour organiser des conférences, des classes, et des ateliers de groupe.

Dans le même temps la documentation pertinente sera publiée pour le personnel: enseignants, éducateurs, professeurs, et organisateurs. Cela sera également pour les personnes qui viennent à la conférence et qui peut recevoir une partie du matériel comme des documents d’introduction. Les aides spéciales pour les cours et les ateliers doivent aussi tous être aussi.

D’une «Discussion sur l’éducation intégrale  » 29/05/2012

Les niveaux d’atteinte du Créateur

Dr. Michael LaitmanQuestion: Comment est exprimée l’unité du récipient de l’âme générale?

Réponse: Le récipient lui-même est l’unité. Un récipient n’est pas sept milliards de pièces, mais la connexion entre elles. La connexion entre moi et tous les autres est mon récipient spirituel.

En établissant une relation avec toi, je restreins mon ego et je commence à te traiter selon le don sans réserve et l’amour et la découverte du Créateur dans notre relation et alors je Lui apporte le contentement. Je sais que je Lui apporte le contentement en te traitant bien. Il est dit, «de l’amour des êtres créés à l’amour du Créateur. »

J’ai donc dû te choisir et de commencer à t’aimer même si je ne le voulais pas. Je pensais que tu n’avais rien à faire avec moi, mais je le fais uniquement pour le but, celui dans lequel tu t’élèveras tellement haut que cela me donnera assez de force pour commencer à sceller mes relations avec toi.

Quand je commence à restreindre mon ego et à te traiter avec amour, quand je le fais dans le but d’apporter le contentement au Créateur, le Créateur, la force supérieure, se révèle dans notre relation. Mais en attendant, elle n’est révélée qu’au niveau de la nature, Nefesh. Je commence à sentir Sa présence, qui est passive pour l’instant. Après tout, la mesure dans laquelle je Le découvre, est au-dessus moi.

Alors je développe mon attitude envers toi afin d’apporter encore plus de contentement au Créateur et de découvrir dans notre relation la Lumière au niveau suivant, le niveau végétal, Rouakh. Je commence à sentir que moi, toi, et le Créateur évoluent et avancent dans notre relation. Il y a une sorte de vitalité en elle, de soutien et de mutualité qui me remplit de vie.

C’est quelqu’un avec qui je peux coopérer mutuellement, je ne suis pas face à un mur. Alors je continue à développer ma relation avec toi afin d’apporter le contentement au Créateur au niveau de Rouakh, d’apprendre ce que c’est comme une fleur qui vit et meurt, ce qui répond à la lumière du soleil, au jour et à la nuit. Je découvre que je peux faire revivre cet amour et sentir ce qui l’affaiblit ou le détériore.

Ainsi je développe ma sensibilité et je m’élève au niveau suivant, au niveau animal. Cela signifie que je suis déjà dans une certaine mesure indépendante. Je ne répons pas seulement à des conditions différentes, je peux aussi me déplacer d’un endroit à l’autre et donner naissance à une nouvelle vie. Je commence à sentir de plus en plus profondément le désir de recevoir ce que j’ai découvert avant, et je vois que je peux continuer à travailler avec lui, le modifier et générer de nouvelles actions et être indépendant, comme le niveau animal devrait être. Je commence à ressentir le Créateur comme la Lumière de la vie.

Puis je construis la relation jusqu’au niveau du parlé et j’atteints l’autogestion à partir du Créateur. C’est un peu comme dans notre monde, quand un enfant grandit et devient assez vieux pour ne pas être sous la surveillance de ses parents. De la même manière, plus je fais ça, plus je ressemble au Créateur et plus je fusionne avec Lui. C’est parce que je commence à jouer Son rôle et par là je deviens totalement indépendant. Le Créateur ne me contrôle pas, j’exerce cette fonction par moi-même.

Tout dépend de combien nous travaillons avec notre désir de recevoir. Ce n’est qu’à l’intérieur de celui-ci que nous découvrons toute la réalité, en pénétrant plus profondément et en discernant davantage de détails à l’intérieur. Ainsi, vous découvrirez soudain le monde spirituel dans ce monde. Il était là tout le long, mais vous manquiez simplement de l sensibilité pour le voir. Votre détecteur n’a pas eu suffisamment de détermination, il n’a pas eu la gamme de fréquence désirée pour percevoir le monde spirituel.

De la 3e partie du cours quotidien de Kabbale 09/07/12, L’étude des dix Sefirot

La tâche des six prochains mois

Dr. Michael LaitmanNotre tâche principale au cours des six prochains mois est d’organiser l’éducation intégrale à travers le monde, ou du moins, commencer le processus de l’organisation. Au début, elle est essentielle pour les pays développés d’Europe et d’Amérique du Nord, et non pas pour  les pays en développement d’Amérique du Sud ou la Chine et tous les pays asiatiques, mais vraiment pour les pays développés qui sont déjà exposés à la crise mondiale. Je pense que dans un proche avenir, la crise se manifestera fortement en Europe, puis frappera l’Amérique comme un boomerang.

Comme l’Europe est en crise et que tout est dans un état déplorable, alors le dollar, car les fonds sont investis dans l’économie des États-Unis, transférera une part de la finance et de l’économie en général. C’est pourquoi, la crise n’est pas vécue clairement aux Etats-Unis, elle n’est ressentie que par les gens qui sont endettés, et un intérêt positif pourrait être vu. Et quand l’Europe touchera le fond  cet automne, cette bulle  éclatera aux Etats-Unis, et alors cela sera vraiment mauvais.

En ce moment, nous avons besoin non seulement de préparer les gens et le système de base de l’éducation intégrale, mais aussi de diffuser largement des informations à ce sujet dans les médias, dans la société, et être prêt parce que les gens vont commencer à vous écouter.

Naturellement, jusque-là, l’égoïsme humain n’est pas prêt à entendre quoi que ce soit parce qu’il est beaucoup plus agréable de regarder du football que d’écouter certains cours et certaines transformations, et développement: d’où nous venons et pourquoi. Tant que je peux survivre du jour au lendemain, vos explications ne m’intéressent pas. Mais si demain je n’ai ni le football ni les nécessités de base, alors ce sera un problème.

C’est pourquoi nous préparons le système de base de l’éducation intégrale.

D’une «Discussion sur l’éducation intégrale » 29/05/12

Les ateliers: un véhicule pour le monde spirituel

Dr. Michael LaitmanQuestion: Quelle est l’importance pour les gens  qui arrivent au Congrès de Kharkov de participer à des ateliers?

Réponse: Tout le monde sans exception doit participer! Les ateliers sont plus importants que les cours magistraux! Les ateliers sont la pratique spirituelle avec qui une personne entre avec l’aide du groupe, en son sein, comme dans un moyen de transport dans le monde spirituel. Elle n’arrivera à rien, sans les ateliers. Nulle part! C’est dommage de venir au congrès et ne pas participer à l’atelier, il ne va pas fonctionner.

D’une leçon virtuelle sur les principes fondamentaux de la Kabbale: «Kharkov 2012″ 7/8/12

Le congrès de Kharkov. le prochain degré

Dr. Michael LaitmanQuestion: Que faut-il au congrès de Kharkov, en Ukraine afin qu’il devienne vraiment notre prochaine étape?

Réponse: Comme on le sait, il y a la force qualitative et la force quantitative.

Lorsque nous nous sommes réunis pour le congrès  dans le Nord d’Israël, nous avons essayé de créer cette force qualitative, et nous avons réussi.

Il y a eu un effet « boule » très puissanten ‘intensité, force et  par les capacités des gens. Il y avait des gens qui étudient avec nous sérieusement et effectuent le minimum, mais qui sont les conditions essentielles pour progresser vers l’unité.

Le congrès de Kharkov est conçu comme un congrès général de l’ensemble des régions russophones. Bien sûr, nos amis de l’Europe pourront aussi venir, mais en général, il y aura des représentants de la Russie et des pays voisins, de  l’ex-Union soviétique. Ainsi, contrairement au congrès dans le Nord d’Israël, ce congrès est d’un assez large éventail de participants.

Mais la combinaison de la concentration de la qualité qui a été réalisé dans le Nord d’Israël avec la quantité que nous espérons atteindre à Kharkov devrait donner des résultats significatifs et le degré suivant.

Du 08/07/12 Leçon virtuelle, «Fondements de la Kabbale »

M’étudiez dans le miroir du monde

Dr. Michael LaitmanDans notre monde, nous sommes en contact avec des corps physiques, et il nous semble que nous ayons le libre choix, l’indépendance, et que nous demandons et recevons  des réponses et des réactions. Mais par la suite, nous découvrons que nous nous tenions tout simplement devant un miroir et que les autres n’existaient pas. Mes attributs semblent être comme l’humanité, comme un grand monde autour de moi avec qui je faisais semblant de travailler.

Par conséquent, nous devons comprendre que ce que nous faisons aux autres, nous le faisons à nous-mêmes. Cela ne revient pas à vous en boomerang, mais vous agissez directement contre vous-mêmes. Tout ce que vous voyez autour de vous sont vos propres qualités internes étendues vers l’extérieur.

Et c’est la seule occasion de vous découvrir progressivement. Car si nous découvrions en nous ce désir même lequel le Créateur nous a créés, nous serions constamment coincés en son sein, et alors nous n’essayerions pas de l’examiner, mais nous le percevrions comme une bonne chose, et nous ne penserons qu’à  le remplir. Nous nous en soucierions  comme une mère aimante qui ne se soucie que d’une chose à propos de son enfant : qu’il soit dodu  et en bonne santé. Elle ne critique pas ses qualités personnelles.

Nous sommes pareils dans cette réalité particulière. Il est dit: «Une personne est un petit monde, « et tout ce qui est à l’intérieur, se voit à l’extérieur. Tout le monde qui vous entoure, c’est vous, vous-mêmes, à l’opposé comme si vous le déversiez. Et maintenant, puisque vous voyez  tout ce qui existe comme si c’était en dehors de vous et vous conduisez égoïstement, vous pouvez essayer avec tous vos attributs égoïstes d’atteindre l’amour.

Le résultat est que tout a été créé uniquement dans le but de la correction. Si tous ces attributs restez en vous, vous ne seriez pas en mesure de les découvrir et de les corriger. Et c’est ainsi que vous ne recevriez pas le Kli (récipient) pour la divulgation du Créateur. Mais parce que tout cela semble être en dehors de vous, vous êtes capable de le voir et d’en clarifier le rapport, de le découvrir 613 fois plus grand, et de cette façon de découvrir le Créateur. Ainsi, en vous, le « point dans le cœur » peut être découvert.

De la 1ère partie du cours quotidien Kabbale 09/07/12, Écrits du Rabash

Deux étapes dans le travail

Dr. Michael LaitmanQuestion: Pourquoi est-il dit ce que je fais toutes les corrections en moi?

Réponse: Je ne me corrige pas sauf mon attitude et la connexion. Le mauvais penchant n’est pas en moi, mais entre moi et les autres-dans mon attitude envers eux.

J’ai besoin d’être en relation avec quelqu’un afin de déterminer s’il est bon ou mauvais et exige un changement. La première étape est de révéler que ce réseau existe. A partir de ce moment-là, je commence à aller de l’avant de plus en plus, consciemment révélant ce qui doit être corrigé: quelles relations et les qualités sont requises dès maintenant et quelles qualités seront nécessaires plus tard.

Donc, je révèle peu à peu l’ensemble du système des relations entre moi et les autres. Mais alors je découvre que c’était en fait une connexion au Créateur. Ce sont deux étapes dans le travail.

Si je peux travailler en toute confiance, sans aucune référence à moi, je découvre que le Créateur se cache derrière autrui. Jusqu’à là, ce n’est pas clair, je peux voler ici et là, et faire des calculs égoïstes. Le Créateur m’aide à comprendre quels calculs sont exacts, et, par conséquent, m’apparait sous la forme d’amis ou de d’autres choses, des images plus tangibles avec lequels je peux travailler mutuellement.

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 09/07/12, Écrits du Rabash

Une percée contagieuse

Dr. Michael LaitmanQuestion: Aujourd’hui, les gens ne croient pas les uns en les autres. Même les hauts fonctionnaires volent sans vergogne, alors comment puis-je croire un ami quand il parle de la grandeur du Créateur?

Réponse: D’abord, personne ne vous demande pas de croire. Deuxièmement, c’est exactement pour cela que la descente des générations a été conçu, de sorte que vous voyez réellement qu’il n’y a rien d’autre à regarder dans ce monde. Cela permet effectivement de voir les choses de façon plus réaliste.

Vous ne croyez par l’impression de l’ami, elle va quand même vous toucher même  si vous ne le croyez pas. Il n’a même pas besoin de dire quoi que ce soit. Vous ne savez pas ce qui le motive: la croyance ou l’atteinte, il vous a simplement «infecté» son impression, comme un virus. Cela e dépend pas de vous. Cela ne change rien si vous le croyez ou vous méfiez de lui. La chose principale est que vous êtes «infectés».

Il nous faut donc «virus» de la grandeur du Créateur qui se «propager» parmi nous. Qui L’atteint? Personne. Cependant tout le monde est tendu et cela détermine tout: Pourquoi et dans quel but dois-je l’utiliser, qu’est-ce que je dois découvrir, ce qui est de l’utilisation de celui-ci, où est la lumière qui ramène vers le bien etc, sinon, il ne mènera à rien.

Pour cela nous avons besoin de la brisure d’entre nous, de sorte que nous nous ne comprenons pas les uns les autres et que nous soyons véritablement en mesure d’être impressionnés par le faux désir  des amis.! Cela suffit de voir sur le visage de l’ami que le Créateur est grand à ses yeux pour y croire aussi. Même s’il me tire par le nez et me trompe ,cela ne fait aucune différence, je vais quand même être impressionné par lui. C’est ce que nous avons besoin.

De la 4e partie du cours quotidien de Kabbale 17/07/12, « Introduction au Livre du Zohar»

D’où viennent les Juifs?

Recherche (de ScienceDaily): « En utilisant l’analyse génomique sophistiquée, les scientifiques ont prouvé l’ascendance de plusieurs populations juives et non juives et mieux défini le degré de parenté du peuple juif contemporain. La recherche, si elle peut faire la lumière sur la question, a tout d’abord permis d’amasser plus d’un siècle pour savoir si les Juifs sont une race, un groupe religieux ou autre chose.

« Les traditions génétiques, culturelles et religieuses des juifs contemporain sont originaires du Moyen-Orient depuis plus de trois mille ans. Depuis ce temps, les communautés juives ont migré du Moyen-Orient en Europe, en Afrique du Nord et partout dans le monde. La migration des Juifs vers des lieux nouveaux est connue sous le nom de la diaspora. Cette étude montre que, bien que peuple juif ait connu un brassage génétique avec les populations environnantes, ils ont conservé une cohérence génétique avec la religieuse …

«Nous avons montré que la judaïcité peut être identifiée par l’analyse génétique, de sorte que la notion de peuple juif est plausible. Pourtant, les génomes des groupes de la diaspora juive ont des traits distinctifs qui sont représentatifs de l’histoire génétique de chaque groupe », explique le Dr Ostrer.

« Dr Ostrer a noté, «L’étude soutient l’idée d’un peuple juif lié par une histoire partagée génétique. Pourtant, le mélange avec les peuples européens explique pourquoi tant de Juifs européens et syriens ont les yeux bleus et aux cheveux blonds. « 

Une femme ne doit pas sous-estimer son mariUne femme ne doit pas

Dr. Michael LaitmanQuestion: Selon les statistiques, 85% des femmes partagent tous leurs secrets avec leurs amies, et un pourcentage égal d’hommes partagent tous leurs secrets avec leurs épouses. Imaginons un instant qu’un homme livre ses problèmes à sa femme et parle constamment des actes répréhensibles de ses amis et de la négativité dans son environnement. Cela conduit de nombreuses femmes à penser que l’environnement de son mari est mauvais.

Réponse: Cette femme n’est pas suffisamment formée, elle n’est pas un psychologue. Pour qu’une famille existe en équilibre, la femme doit être comme le psychologue de la famille.

Un homme vient à sa femme de la même manière qu’il venait dans le passé vers à sa mère, nous ne pouvons le comprendre. À cet égard, elle devrait se sentir comme une mère pour lui. Il en a besoin, c’est une nécessité pour lui. Par conséquent, il est écrit: «il quitte ses parents et adhère à la femme. » Ce n’est pas uniquement parce que la femme incarne une force qui donne naissance et se développe. L’homme, pour ainsi dire, doit jeter le bois dans le feu et tout le reste se passe par la force des femmes.

Les gens devraient comprendre cela. Si ce n’est pas le cas, alors bien sûr la femme va commencer à ne pas estimer son mari. Nous avons besoin d’atteindre un état où les hommes et les femmes vont interagir correctement les uns avec les autres, et pour l’instant ce n’est pas le cas.

D’un «Discussion sur l’éducation intégrale » 28/05/12