S’éveiller sans faire un mouvement

Dr. Michael LaitmanTout notre travail est de découvrir l’état réel, fixe, existant, éternel, complet, dans lequel nous sommes. Nous devons évoquer nos sentiments et nos pensées afin que nous puissions le ressentir au lieu du monde que nous ressentons aujourd’hui. Nous devons ouvrir nos cœurs et nos esprits, sans faire un mouvement, mais seulement nous éveiller plus à chaque fois jusqu’à ce que nous atteignions l’adhésion avec le Créateur.

Si c’est comment nous imaginons cet état, alors nous comprendrons clairement que tout ce qui nous arrive signale les endroits que nous devons porter une attention particulière. C’est dans ces endroits que nous devons clarifier nos sentiments, pensées, intentions et l’attitude envers nos attributs afin de les développer davantage en une séquence et d’être digne de la révélation de l’état dans lequel nous sommes dans l’adhésion constante au Créateur.

Il n’y a donc nulle part où aller. Nous devons revenir à chaque fois au même point interne qui commence à partir du point dans le cœur et nous assurer qu’il se développe constamment. Il n’y a rien que nous puissions découvrir dans toute la réalité sauf la seule force qui est en nous qui nous soutient et prend soin de nous tout le temps.

Si une personne cesse d’elle-même cette voie, en voyant une seule bonne direction pour son développement qui mène à la révélation de la force supérieure qui est dans le point dans le cœur, et ne quitte pas cette direction, et arrête volontairement et restreint tous les autres moyens qui, apparemment, lui permettent de développer, voir, vérifier et ressentir, en les fermant fortement, cela signifie qu’elle oriente ses pouvoirs sur l’atteinte de l’objectif.

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 19/02/13, Écrits du Baal HaSoulam

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: