Un bouclier pour un vrai héros

Dr. Michael LaitmanQuestion: Qu’est-ce que cela signifie demander la connexion au Créateur dans un état difficile, au lieu d’essayer de surmonter la situation difficile de son propre chef?
Réponse: La sagesse vient qu’avec l’expérience. Nous devons sentir parfois l’obscurité beaucoup, et puis la lumière, et de nouveau l’obscurité et la lumière. Autrement dit, il nous faut passer par beaucoup de sensations désagréables et agréables où je me sens bien ou mal pour toutes sortes de raisons spirituelles et matérielles, et je ne peux rien y faire.
Des milliers de ces expériences devraient changer en moi jusqu’à ce que je commence à réaliser que ma perception dépend de mon évaluation, de l’importance que j’attache aux propriétés spirituelles de la connexion, de l’amour, et de ma relation aux autres. J’ai déjà commencé à deviner ce qui se cache dans cette obscurité et à le sentir. Je ne me sens bien ou mal, mais être bien et mal est à cause de ma relation avec le groupe, parce que je ne considère pas qu’il est important ou bie je ne traite pas bien des amis.
Il y a de nombreuses étapes sur ce chemin, de nombreuses petites scènes, pas encore spirituelles, mais des barrières psychologiques qui doivent être surmontées. Et puis vient la compréhension qu’en m’éveillant  hors de l’obscurité, je commence à penser à l’écran, au moment où je peux être au-dessus de ces sentiments.
Nous devons passer par les sentiments bons ou mauvais, le jour et la nuit, jusqu’à la fin de la correction. Bien que tout le monde les passe à sa manière, à la fin, je commence à sentir la nécessité de m’élever au-dessus de ces sentiments. Je ne veux plus dépendre d’eux et d’être leur esclave, mais je veux en être protégés par un bouclier.
Laissez diverses impressions internes surgir en moi, mais elles ne devraient pas affecter mon attitude envers les amis, envers le chemin spirituel, vers l’importance de l’objectif et le Créateur. Je veux être indépendant de mon désir égoïste et ses chagrins. Cette exigence est en train de naître en moi: je veux être au-dessus de la souffrance de l’égoïsme, similaire au comportement d’un vrai homme dans ce monde qui se tient courageusement son terrain, et rien ne peut l’ébranler, aucune influence extérieure.
A partir de ce moment, j’ai une connexion directe avec le Créateur, car je commence à exiger de Lui. Jusqu’à présent, je n’ai demandé que des bonnes sensations, des états agréables, douce satisfaction, qui est d’avoir demandé pour mon égoïsme. Maintenant, je vous demande de me mettre au-dessus mon désir égoïste, et cette exigence est correcte pour le Créateur. Je veux également bien me comporter vis à vis de du Maitre, dans la même direction, tout en restant au-dessus des émotions, au-dessus des chagrins de mon ego. C’est ce qu’on appelle l ‘« écran anti-égoïste » (Massakh).
Bien sûr, ces écrans ont un certain nombre de niveaux et de fonctionnalités, mais le travail avec la lumière commence à partir de ce premier écran. Je tiens à restreindre mon désir de plaisir. Et naturellement, je sens tout ce qui s’y passe et l’inquiétude en moi. Mais toutes ces émotions, la brûlure dans mon estomac, n’affectent pas ma vision, le cœur et l’esprit. Il y a une partition (Parsa) entre eux, que je sens comme un diaphragme à l’intérieur de mon corps. En vertu de cette partition, dans le « ventre » quelque chose est cuit et se passe, mais je veux m’identifier à ce qui est au-dessus de cette membrane: les poumons, le cœur et le cerveau.
De la préparation au cours matinal du 28/3/13

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed