Un pas vers l’autre

Dr. Michael LaitmanQuestion: Quels pas devons-nous faire les uns vers les autres dans la famille?

Réponse: Il s’agit d’une éducation psychologique. Il faut mieux connaître le caractère d’un partenaire, faire une liste des demandes, des  traits de son caractère à notre avis, accepter ses faiblesses comme une fait établi et inchangeable. Nous devons apprendre à accepter le caractère du partenaire comme une mère vis-à-vis de son enfant bien-aimé.

Nous savons que chez l’enfant de 2-3-ans on peut voir déjà les traits de son caractère. Et puis, à l’âge de 5-7 ans, il montre clairement son caractère, et rien ne peut être fait. Nous devons l’accepter et nous y adapter. Nous voyons qu’il a hérité de sa grand-mère certaines qualités les autres de son grand-père, de mère et de père, et nous acceptons tout cela avec amour. C’est la même chose avec le partenaire, dans lequel nous devons accepter même les qualités qui nous sont indésirables.

Une personne ne peut pas changer son caractère. Jusqu’à la fin de sa vie elle garde la même attitude, le regard, les habitudes  qu’elle a reçu dans l’enfance. Par conséquent, seules les concessions mutuelles – est la clé de l’harmonie dans la famille, la formule du succès.

Quand deux formes différentes se rencontrent, tout se détermine par le degré des concessions mutuelles, dont nous sommes d’accord à accepter entre nous.
D’une « Discussion sur une nouvelle vie », 25/07/2012

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: