Le seul travail de l’adaptateur spirituel

congrès, groupeDans la spiritualité un être humain est la partie qui coordonne entre le Créateur et les créatures. Il est aussi appelé «Israël», ce qui signifie droit vers le Créateur (Yashar-El). Il est dit: «Vous êtes appelés Adam (l’homme) et non les nations du monde. » Après tout, le Massakh (écran) que je fournis pour toute l’humanité est le vrai «moi», l’être humain en moi. Je prends l’Aviout (épaisseur) des «nations du monde», la Lumière du Créateur, et je dois construire un Massakh par rapport à elles.

Le but de chaque Partsouf supérieur est en fait d’être un « adaptateur », un « connecteur », la transition qui n’a rien qui lui soit propre, sauf l’adaptation aux besoins des autres. C’est mon travail, ma désignation. Tous ceux qui ont un point dans le cœur doivent faire cela, c’est ce que nous étudions.

Question: Que pouvons-nous surmonter par là?

Réponse: Nous devons surmonter les interruptions qui nous empêchent d’aider le monde et par là apporter la satisfaction du Créateur. Selon la fable, il voulait vraiment donner la Torah, ce qui signifie la méthode de correction, aux «nations du monde», et la nation israélienne la reçut seulement comme un point de transition, comme un adaptateur et un connecteur. Les nations du monde ont les récipients, les lumières sont au-dessus, et la nation d’Israël, ceux avec les points dans le cœur, doivent faire l’adaptation entre eux. Ainsi, il s’avère que nous sommes le Partsouf supérieur, l’adaptateur, ou en d’autres termes, un Massakh et la Lumière réfléchie.

Nous avons seulement besoin de nous exercer et rien de plus. Notre désir est faible par rapport à la volonté des nations du monde, et il est écrit: «Vous êtes peu parmi les nations. » Nous sommes peu pas quantitativement mais en ce qui concerne le désir de recevoir, puisque notre Aviout appartient au niveau de Bina et nous avons acquis tous les ajouts après lq brisure. Notre seule désignation est de servir Malkhout, ce qui signifie le désir de toutes les nations du monde, et de construire le troisième Temple à partir d’elles. Nous aurons à combler tous les désirs et les passions spirituelles qui seront révélés en eux.

Donc, il est écrit: «La sagesse des nations du monde – croire, la Torah dans les nations du monde – ne le croyez pas. » Leurs récipients doivent recevoir la Lumière de Hokhma, et la Torah est la méthode de correction qui existe seulement dans le peuple d’Israël qui est choisi pour évoquer la Lumière qui ramène vers le bien, de nous corriger nous mêmes, de calculer les choses concernant le Massakh, et pour apporter aux nations du monde la lumière de Hokhma. Nous établissons la connexion, et le système et les nations du monde fournissent les désirs.

Question: Cette mission ne semble pas très difficile. Nous avons seulement à transmettre quelque chose aux nations du monde en tant que messagers; qu’est-ce qui est donc  si difficile dans le  travail de cet  « adaptateur? »

Réponse: Tout d’abord, sur le plan des ancêtres nous nous sommes détachés des récipients de AHP, c’est-à-dire que nous avons quitté Babylone après avoir corrigé nos récipients qui appartiennent à GE. Ensuite, au niveau des fils, nous avons corrigé notre AHP par les exils, en particulier l’exil d’Egypte, et nous avons acquis un récipient entier, mais ses deux parties sont les nôtres, car elles appartiennent au niveau de Bina et ce n’est pas assez. Ainsi, après la sortie d’Egypte, la conquête de la terre d’Israël, et la construction du Temple, tout notre récipient a été brisé et est tombé au niveau de toutes les nations du monde, le quatrième et dernier exil.

The Unique Work Of The Spiritual Adaptor

Maintenant, nous devons commencer à corriger les choses, mais pas la même correction qu’auparavant. Ensuite, nous n’avons pas traversé la brisure, et aujourd’hui, nous devons prendre nos « récipients » des « nations du monde. » C’est déjà beaucoup de travail. En plus de cela, les représentants de toutes les nations du monde se joignent également nous.

D’abord, nous devons nous reconstruire en tant que le récipient que nous étions autrefois et après nous commencerons à travailler avec les «nations du monde», puisque la connexion existe déjà depuis l’époque de l’exil. Ainsi, même si nous commençons notre auto correction maintenant, elle doit passer sur eux, et, par conséquent, nous ne faisons pas seulement que de nous reconstruire nous-mêmes, mais aussi nous incluons tout le monde dans la correction et nous élevons à des niveaux beaucoup plus élevés.

Quand Israël s’élève à nouveau, les nations du monde les suivent immédiatement et alors elles ont Quelqu’un à qui demander, mais cette fois pour le vrai AHP et non pour l’AHP «sous-développé» de Bina.

Ainsi, le rôle d ‘ »Israël » est de prendre le manque des «nations du monde» et, avec elles, s’élever vers le Créateur et préparer le récipient de la Shechina (Divinité) pour cela. Cela est construit sur les différents désirs des nations du monde, peu importe dans quelle mesure ces dernières sont prêtes. Ce qui compte c’est qu’elles sentent que le remplissage d’en haut passe par nous. Alors elles sont en mesure d’adhérer à nous et de le recevoir.

Ainsi, nous apportons du contentement Créateur. Puisque c’est à elles qu’Il a promis de donner la Torah, aux vrais récipients de réception, et nous ne sommes que les moyens pour la correction de ces récipients.

.Donc, il est clair combien il est important de diffuser partout dans le monde. La «Torah» est un système général, inséparable, qui se révèle partout. Il s’avère que nous sommes connectés à un réseau et ne pouvons pas nous détacher et échapper. Ce réseau, la connexion entre les gens, est la « Torah. » Il existe à tous les niveaux tout au long du chemin vers la connexion absolue quand tout le monde deviendra «comme un seul homme dans un seul cœur. » La Torah est le récipient en général et la Lumière générale dans elle est appelée «Le Créateur». Aujourd’hui, nous devons corriger le désir de recevoir pour nous connecter au dessus de lui dans le don mutuel au Créateur.

De la 2ème partie du Cours quotidien de Kabbale du 11/04/13, Le Zohar

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: