La responsabilité de ce qui émerge de l’oeuf

Dr. Michael LaitmanQuestion: Si tous mes états sont déterminés par la force supérieure, où est ma responsabilité pour les mauvaises actions?
Réponse: Je ne peux pas changer l’état où je suis déjà.  J’ai préparé cet état avec le Créateur comme étant Son partenaire. J’ai eu l’occasion de me préparer pour que l’état qui s’approche de moi maintenant se manifeste sous une meilleure forme, mais je n’ai pas fait cela.
L’état actuel lui-même ne peut pas être changé. C’est le résultat final naturel de toutes les conditions précédentes que j’aurai certainement pu influencer.
Je pourrais mettre un œuf sous une poule, le mettre au soleil, ou je peux le mettre dans un incubateur et par conséquent, j’obtiendrai des résultats qui déterminent la vitesse de mon développement et mon attitude. Tout sera différent!
Mais quand je me trouve dans une situation, il est déjà trop tard pour faire quelque chose à ce sujet. Ayant agi selon le principe du « si je ne suis pas pour moi, alors qui est pour moi» et à la fin, ai reconnu que « il n’y a rien hormis Lui »: J’ai reçu ce résultat. Je fais le maximum dans cette situation et conscient dès le début que je devais atteindre un tel état.
Donc, si tout est déjà mis en place dès le début, où est mon libre choix? Ce n’est qu’après avoir justifié mon état actuel comme correct et déjà mis en place dès le début, car «il n’y a rien hormis Lui», que je peux décider quoi faire et dire: «Si je ne suis pas pour moi, alors qui est pour moi. « 
«Si je ne suis pas pour moi, qui est pour moi » est la période où j’agis et travaille comme si le Créateur n’était pas à mes côtés, car je ne sais pas où Il est, cela m’est caché. Mais pourquoi dois-je agir comme ça? Si je fais l’effort correct puis idéalement, j’accepte tout l’état qui m’est révélé comme venant de la force supérieure, de «il n’y a rien hormis Lui».
En travaillant ainsi, je prépare ma perception pour les prochains états. Le Créateur peut me révéler un état qui semble aujourd’hui tout simplement horrible. Mais après la préparation que je fais maintenant, travaillant selon le principe de « si je ne suis pas pour moi, alors qui est pour moi », je vais accepter cet état comme la manifestation de la bonté absolue du Créateur, ce qui m’est bénéfique. Ce sera ma récompense à l’issue d’une « journée complète de travail. »
De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 17/04/13, Ecrits du Rabash

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: