Les lettres sont les symboles de la force supérieure

Laitman_151Selon le post « Le monde qui n’a pas d’endroit » du blog, si je veux enregistrer les deux forces d’en haut (la réception et le don sans réserve) qui agissent sur notre monde, je dois illustrer cela dans un graphique : comment une force agit et comment une autre agit, puis comment elles agissent en même temps sur un certain matériau.

Je note l’effet net de ces deux forces sur le matériau sous la forme d’un symbole, puis en examinant ce symbole, je sais que maintenant ces deux forces affectent le matériau de cette façon.

Disons, ce symbole est la lettre « Shin » (ש). Une lettre est un symbole, et le Shin est la forme générale de ces deux forces qui s’impriment à l’intérieur de notre matériau, le désir de recevoir, le désir de jouir, car c’est tout le matériau de notre monde.

Il y a 22 lettres et cinq soi-disant lettres finales (Mantsepach). Au total, il y a 27 lettres, c’est-à-dire, des symboles, des combinaisons des deux forces, des formes standards, comme une presse qui imprime elle-même l’intérieur du matériau, le désir de recevoir, notre ego, et avec cette impression, elle commence à vivre et à changer.

De KabTV, « Une Nouvelle Vie » du 21/12/14

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: