Category Archives: Créateur

Qui prions-nous ?

Question : Si le Créateur n’existe pas dans le sens interprété par les religions et que nous Le créons, alors vers quel Créateur dirigeons-nous nos prières ?

Réponse : Vers celui que vous créez, vers celui à qui vous vous adressez.

Question : De la Kabbale, j’entends dire que si vous ne priez pas pour ce dont vous avez besoin, vous vous faites du mal. Est-ce vrai ?

Réponse : Oui. D’une part, si vous demandez quelque chose pour vous-même, vous vous faites uniquement du mal parce que vous réclamez une satisfaction égoïste. Mais d’autre part, vous êtes corrigé : tout est pardonné, comme à un petit enfant.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 12/03/2017

Pourquoi devrais-je me corriger ?

Question : Pourquoi devrais-je me corriger et non pas corriger l’environnement ?

Réponse : Lorsque vous corrigez l’environnement, vous restez un égoïste et le devenez même plus. Mais lorsque vous vous corrigez, vous aurez une chance, un espoir et une opportunité de devenir comme le Créateur, ce qui signifie un altruiste absolu.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 23/04/2017

Qui a créé le Créateur ?

Question : Qui a créé le Créateur ?

Réponse : L’homme. Le Créateur s’appelle Boré, « Bo u ré » qui veut dire « venez et voyez ». Tout ce qu’une personne atteint dans ses récipients corrigés (Kélim) s’appelle le Créateur. Par conséquent, l’atteinte du Créateur dépend des actions d’une personne. Ainsi, la personne crée le Créateur.

Je crée un petit ou un grand récipient à différents niveaux dans lequel la Lumière supérieure pénètre. Le récipient avec la Lumière qui le remplit (HaVaYaH qui est rempli de la Lumière de NRNHY soit Nefesh, Rouach, Neshama, Haya, Yehida) est appelé le Créateur.

Qui a créé le récipient ? Moi, grâce à mes efforts. Par conséquent, le Créateur s’appelle « viens et vois ».

De ce fait, qui est le Créateur ? Celui que j’ai créé. La force qui existe au-dessus de nous et qui nous permet de nous réaliser s’appelle Atzmouto, c’est-à-dire, Il est Lui-même en Lui-même.

Question : Et c’est l’esprit supérieur ?

Réponse : Nous ne pouvons même pas parler de l’esprit. C’est tout simplement Lui.

Extrait de la leçon de Kabbale en Russe, le 12/03/2017

De quoi dépend la force vitale ?

Question : Qu’est-ce qui détermine la puissance de la force vitale d’une personne ?

Réponse : Cela dépend uniquement de la Lumière supérieure. La puissance de la force vitale matérielle de l’homme dépend aussi de la Lumière supérieure, mais il existe une certaine corrélation entre elles.

Question : Vous dites souvent que la fatigue n’existe pas. Qu’entendez-vous par là ?

Réponse : La fatigue n’existe pas car elle dépend de la façon dont la Lumière vous influence. C’est pourquoi la puissance de la force de vie peut être absolument infinie.

Pour le dire simplement, nous sommes créés afin qu’il y ait une alternance entre le fait d’être éveillé et endormi, mais cela n’a rien à voir avec la fatigue. Certains signaux baissent en nous qui nous font dormir, nous fatiguent, nous font nous réveiller, pas parce que le corps en a besoin.

Les lois de la nature sont organisées ainsi. Cela vient des mondes supérieurs.

Extrait de la leçon de Kabbale en Russe, le 12/03/2017

Vivre en harmonie avec le Créateur

Question : Comment est-il possible de comprendre que le Créateur dirige toutes mes actions ? C’est une sorte de schizophrénie spirituelle. Je ressens que je suis en train de réaliser toutes les actions et je crois vraiment qu’Il est celui qui les exécute. Comment est-il possible de vivre avec cela ?

Réponse : Vivez paisiblement et ne vous inquiétez pas. Vous n’avez pas besoin d’y penser ; tout ce que vous faites, c’est vous qui le faisez.

Vous n’avez pas une double personnalité, même si de prime abord cela y ressemble. En fait, cela se réalise au même degré où la personne devient comme le Créateur, donc il n’y a pas de division entre Lui et moi : tout se passe très simplement.

La personne se connecte au Créateur et voit comment le Créateur se trouve dans son corps entier, dans tous ses désirs et ses intentions. Le Créateur la dirige, elle est d’accord et contente, et de son côté, elle veut coordonner toutes ses actions, ses désirs et ses intentions avec le Créateur.

De la leçon de Kabbale en Russe, le 12/03/2017

Lorsque vous atteindrez, alors vous saurez

Question : Comment est-il possible de savoir à quelle partie de l’âme une personne appartient ?

Réponse : Lorsque vous atteindrez, alors vous saurez. Si une personne avance et comprend qu’il n’y a rien d’autre dans le monde pour elle hormis l’atteinte du Créateur et sa place dans la création, c’est un signe que tout est en ordre concernant son âme.

Extrait de la leçon de Kabbale en Russe, le 12/03/2017

La création est un désir

Question : Qu’est-ce que la création selon la Kabbale ?

Réponse : La création est un désir de recevoir, qui se trouve sous différentes formes : dans les insectes, dans les personnes, dans l’espace, dans les anges, en toute chose.

Il y a des désirs aux niveaux du minéral, du végétal, de l’animé et du parlant, et les niveaux de l’intention sont déterminés en conséquence.

Question : Quelle est la différence entre l’intention et le désir ?

Réponse : Le désir est éveillé en nous par la Lumière supérieure, et l’intention est la manière dont nous utilisons notre désir.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 19/03/2017

Qu’est-ce que l’atteinte spirituelle ?

Question : Qu’est-ce que l’atteinte spirituelle ?

Réponse : L’atteinte spirituelle est le fait de parvenir à un niveau supérieur au niveau égoïste où toutes les forces et les connexions mutuelles sont atteintes dans un état totalement différent, dans une interdépendance différente entre nous, dans l’attribut du don sans réserve, l’adhésion, la connexion, l’inspiration et le flux, que nous ne comprenons pas pour le moment.

Extrait de la leçon de Kabbale en Russe, le 12/03/2017

Élever mon âme

Question : Qu’est-ce qui en moi réveille l’aspiration d’atteindre et d’acquérir la connaissance qui m’est cachée, la sagesse de la Kabbale ?

Réponse : L’âme aspire à sa racine. Je veux savoir d’où vient mon âme et vers où elle se dirige. Le corps naît, se développe et meurt. Et il y a une certaine matière accompagnatrice, que l’on appelle l’âme, et elle est éternelle. J’aimerais savoir ce qui lui arrive.

Pourquoi j’existe dans ce monde ? Pour qu’avec l’aide de mon corps éphémère, j’élève mon âme, même légèrement, jusqu’au prochain niveau.

Dans notre monde, cette opportunité est donnée aux individus, mais malheureusement tout le monde ne la ressent pas et la vie continue. Par conséquent, nous devrions prêter attention à l’occasion qui nous a été donnée d’élever notre âme et peut-être même de révéler le Créateur en elle. C’est le mérite spécial d’une personne et sa réalisation. Ensuite, elle vit vraiment sa vie.

Essayons d’y parvenir. Vivre : nous sommes comme cela et c’est ainsi que nous vivons la vie, mourir : nous mourrons dans cette forme, mais nous devons essayer de parvenir à élever notre âme au prochain niveau.

Extrait de la leçon de Kabbale en Russe, le 12/03/2017

Le développement de l’humanité : de la matière aux forces

Tous les grands philosophes, d’une part, ont ressenti que l’humanité n’était pas en harmonie avec la nature. D’autre part, ils pensaient que l’organisation adéquat de la société conduirait à cette harmonie et un individu pourrait réaliser son potentiel créatif.

Il vous suffit pour cela de créer les bonnes lois, la bonne constitution. Cela a causé toutes les révolutions.

Question : Pourquoi l’humanité a-t-elle dû passer par tout cela pour devenir désespérée ?

Réponse : C’est ainsi que notre égoïsme a été créé ; il devait traverser toutes ces étapes, mûrir et découvrir son insignifiance et sa finitude. Tel est son développement. C’est dialectique.

Lorsque Adam a révélé la sagesse de la Kabbale, il lui est apparu que tout le processus était destiné pour une durée de 6 000 ans, pas moins que cela. Maintenant, c’est la 5777ème année selon le calendrier Judaïque. Il reste 223 ans jusqu’à la fin du développement humain, puis il y aura une transition vers un autre domaine, vers le champ de forces, de la matière vers les forces.

Voilà pourquoi peu importe ce que les philosophes ont écrit, même s’ils pouvaient voir le futur matériel de l’humanité et toutes les possibilités pour améliorer la vie. Mais ce n’est pas selon les lois de la nature.

Extrait de KabTV, « La Dernière Génération » du 15/05/2017

Page 3 des 3312345Dernière »