Category Archives: Créateur

Dans un Congrès, ne pensez pas à vous-même

laitman_937Question : Quelles perturbations spirituelles peuvent se produire pendant un Congrès et comment pouvons-nous les surmonter ?

Réponse : Durant le Congrès, nous ne pensons à aucune perturbation ou problème spirituel.

Je vous suggère juste une chose : participez-y avec toute votre énergie et ne pensez-pas à vous-même. C’est l’essentiel. Concentrez votre attention au-dessus du corps et essayez d’être ensemble avec tout le monde et avec le Créateur qui se révélera à l’intérieur des autres.

Si vous fusionnez avec vos amis, vous cesserez de les ressentir et commencerez à ressentir le Créateur. C’est ce qu’il faut faire. Et cela devrait arriver sans aucun calcul.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 19/02/2017

Devenir le Peuple Saint

La Torah, Deutéronome, 28:09 : Le Seigneur te maintiendra comme Sa nation sainte, ainsi qu’Il te l’a juré, tant que tu garderas les commandements du Seigneur, ton Dieu, et que tu marcheras dans Ses voies.

La qualité du don sans réserve et de l’amour s’appelle la sainteté parce que la sainteté est l’essence du Créateur.

Le Créateur est Kadosh (Celui qui est Saint) parce qu’il y a la qualité du don sans réserve en Lui. Par conséquent, une personne est appelée sainte lorsqu’elle reçoit une influence spéciale du Créateur qui lui fait donner et aimer, et cela touche tout le monde autour d’elle.

Si vous aspirez à cela, vous recevrez une telle réponse du Créateur et vous deviendrez saint, c’est-à-dire quelqu’un de béni, donnant et aimant autrui.

Extrait de KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » du 05/12/2016

S’il n’y a pas d’Homme, il n’y a pas de Créateur

Question : Qu’est-ce que la Pensée de la Création ?

Réponse : La Pensée de la Création est d’amener l’homme à la complète ressemblance avec le Créateur, ce qui signifie être absolu, parfait, éternel et capable d’atteindre l’ensemble du monde supérieur.

Le Créateur veut tirer une personne vers Lui, jusqu’à Son niveau.

Question : De quoi dépend l’existence du Créateur ?

Réponse : Cela dépend de la mesure selon laquelle une personne Le révèle. S’il n’y a pas d’homme, il n’y a pas de Créateur.

Extrait de la leçon de Kabbale en Russe, le 12/03/2017

Le Créateur peut-Il se révéler prématurément ?

Question : La révélation prématurée du Créateur peut-elle nuire en quoi que ce soit ?

Réponse : Il ne peut pas y avoir de révélation prématurée du Créateur. Le Créateur se révèle selon le principe de l’équivalence de forme.

C’est comme dans notre monde, nous voyons, sentons, entendons et comprenons les autres uniquement dans la mesure où nous leur ressemblons. De ce fait, si nous construisons les qualités qui sont semblables au Créateur en nous-mêmes, alors en elles nous Le percevrons.

Pour créer de telles qualités, nous avons besoin d’un groupe dans lequel nous pouvons acquérir la propriété du don sans réserve, de l’amour, en s’émanant à l’intérieur des autres, et ainsi de suite. C’est là que le Créateur sera révélé.

Extrait de la Leçon Virtuelle en russe, le 21/05/2017

Connaître l’esprit du Créateur

Question de Facebook : Comment pouvons-nous connaître l’esprit du Créateur ?

Réponse : La seule façon de connaître l’esprit supérieur est à travers Sa création, à travers les actions qu’Il accomplit sur nous. En fait, le monde entier, tout ce que nous découvrons à travers la sagesse de la Kabbale, les cinq mondes supérieurs, le monde d’Ein Sof (Infini), et tout ce qui se passe là est la pensée du Créateur.

Question : Peut-on atteindre l’esprit du Créateur dans notre monde ?

Réponse : Il est impossible de comprendre quoi que ce soit de cette façon. Notre monde ne fait même pas partie des mondes que j’ai mentionnés auparavant. Il est imaginaire et fictif, et n’existe que dans notre imagination. Il n’existe pas en réalité ; en ce moment, nous sommes dans une sorte de rêve. Dès que nous entrerons dans le monde supérieur, ce monde disparaîtra.

Extrait de KabTV, « L’Actualité avec Michael Laitman » le 23/01/2016

Pourquoi doit-on créer le Créateur ?

Question : Vous dites que le Créateur n’existe pas et que nous devrions Le créer. Qu’est-ce que le Créateur ? Pourquoi devrions-nous Le créer ?

Réponse : Le terme « Créateur – Boré » découle des mots hébreux « Bo-ré » (« venez et voyez »). Tant que vous ne L’atteignez pas, rien ne se passera ou ne fonctionnera car il n’y a pas de Créateur qui soit externe à une personne. Il apparaît à l’intérieur de nous dès que nous L’atteignons.

Il en est de même pour notre monde et pour tout ce qu’il y a en son sein. Tant que nous l’observons, il se révèle en nous, et à partir du moment où nous cessons de l’observer, il disparaît. Les scientifiques commencent également à parler de ce phénomène.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 26/02/2017

Comment le Créateur dirige-t-Il une personne ?

Question : Comment le Créateur dirige-t-Il une personne ?

Réponse : Le Créateur dirige une personne en lui envoyant constamment de petites portions de Lumière, de plaisir. Et la personne en conséquence, comme un chien, renifle : « Où est-ce ? » Et elle court dans cette direction.

Pour arrêter et ne pas chasser cette Lumière, une personne doit tout d’abord acquérir la bonne intention. C’est ce que doit faire une personne.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 26/02/2017

L’unique principe de la Création

Les noms des Sefirot (Keter, Hochma, Bina, Hessed, Guevoura, Tifferet, Netzach, Hod, Yessod et Malchout) se réfèrent au contenu intérieur des connexions dans la création.

Parfois, nous rencontrons une autre Sefira dans le plan appelé Daat. Deux directions proviennent de Keter, Hochma et Bina qui sous l’impact de Keter créent la Sefira de Daat, qui n’est pas incluse dans les dix Sefirot.

A partir de Daat découle une direction distincte vers Hessed et Guevoura, qui se rencontrent dans Tifferet. C’est ainsi que se déroule l’interaction entre les Sefirot. Il existe de nombreuses connexions de ce type. Tout dans la création est organisé et arrangé ainsi : chaque cellule, chaque atome, chaque grain de sable et l’ensemble du gigantesque univers sont tous construits selon l’unique structure des dix Sefirot.

Nos désirs égoïstes sont dans un point noir appelé Malchout et sont le résultat de toute la force qui influe sur nous. Cela ne fait aucune différence à quel niveau de coopération les désirs se trouvent, qu’ils soient sur un plan psychologique, physiologique ou physique. A chaque niveau de rayonnement cosmique dans l’univers et dans tous les mondes, le principe est le même : dix Sefirot.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 05/03/2017

Changer une vue égoïste

La sagesse de la Kabbale dit que nous sommes nés égoïstes, séparés et solitaires. De plus, nous nous traitons les uns les autres de manière égoïste. Chacun regarde les autres et les voit uniquement dans un intérêt personnel.

Nous jugeons les autres d’après leur utilité ou leur nuisance, sinon ils n’existent pas. Cela s’appelle regarder les autres uniquement à travers une vision égoïste.

Par conséquent, notre travail consiste à changer la vue et à voir de quelle manière je peux donner tout ce que j’ai à tous et devenir un guide du Créateur.

En principe, je n’ai rien à donner, mais si je veux le faire, je peux immédiatement me connecter au Créateur. De ce fait, le Créateur travaillera à travers moi pour le monde entier. Et le monde entier, pour lequel je travaillerai, sera appelé mon âme. Il s’agit d’une connexion altruiste.

Extrait de KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » du 19/10/2016

La punition pour de mauvaises actions

Question : Le Créateur punit-il les gens pour de mauvaises actions ?

Réponse : Le Créateur ne punit personne. Il corrige seulement.

Il n’y a pas de punition dans la nature. Selon les lois de la sagesse de la Kabbale, même dans notre monde, les punitions doivent être très limitées. Il n’y a pas de prison, la peine de mort peut être décrétée une fois toutes les décennies, et elle est néanmoins considérée comme exceptionnelle.

Il n’y a pas de châtiments venant d’en-haut. Il y a une intention et un soutien lorsqu’une personne est poussée de l’arrière vers les actes corrects. L’erreur est son châtiment.

En d’autres termes, la punition est un type de leçon : pourquoi vous avez fait cela et qu’est-ce qui était mal, afin que vous appreniez pour l’avenir. Mais la punition juste comme punition pour quelque chose que vous avez fait n’existe pas.

Il n’y a pas de lien entre ce que vous avez fait et ce que vous avez obtenu. A la place de ce que vous avez fait, il vous suffit d’apprendre comment œuvrer correctement. Réapprendre est considéré comme une punition dans notre monde.

Extrait de KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » du 21/11/2017

Page 3 des 3212345Dernière »