Category Archives: Globalisation

Une question sur le sens de la vie

Question : Comment savoir si une personne se pose la question sur le sens de la vie ?

Réponse : Une personne doit répondre à cette question : « Est-ce que-je peux vivre sans chercher le sens de la vie ou pas ? ». Si elle peut remplacer cette question par une sorte de passe-temps et ne plus y penser, cela signifie qu’elle n’a pas encore ce désir, bien que la nature nous pousse dans ce sens.

Nous voyons ce qui se passe dans le monde, ainsi nous nous approchons d’une étape où des milliers de personnes désespéreront de ce monde et ne pourront être satisfaites et épanouies qu’en découvrant le plan de la Création.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 18/09/2016

L’argent gratuit ! Il peut sauver le monde ou le détruire

L’argent gratuit ! Il peut sauver le monde ou le détruire

Pourquoi le Revenu de Base Universel ne peut fonctionner tel quel

128Lien vers l’article :
http://unitingeurope.blogactiv.eu/2016/12/18/pourquoi-le-revenu-de-base-universel-ne-peut-fonctionner-tel-quel/

Les élections aux États-Unis : une vue d’ensemble

400px-Michael_Laitman_Teaching-mediumLien vers l’article :
http://frblogs.timesofisrael.com/les-elections-aux-etats-unis-une-vue-densemble/

L’Amérique sous la direction de Trump peut être bénéfique pour les juifs

400px-Michael_Laitman_Teaching-mediumLien vers l’article :
http://frblogs.timesofisrael.com/lamerique-sous-la-direction-de-trump-peut-etre-benefique-pour-les-juifs/

Cher Monsieur Untel : réponse à un Américain anonyme

128Lien vers l’article :
http://unitingeurope.blogactiv.eu/2016/11/23/cher-monsieur-untel-reponse-a-un-americain-anonyme/

La décision absurde de l’UNESCO reflète la véritable opinion du monde

400px-Michael_Laitman_Teaching-mediumLien vers l’article : http://frblogs.timesofisrael.com/la-decision-absurde-de-lunesco-reflete-la-veritable-opinion-du-monde/

Les failles de la mondialisation

laitman_238_01Aux infos (Project Syndicate) : « Le vote à une étroite majorité du Royaume-Uni en faveur du Brexit a eu des causes spécifiquement britanniques. Mais au moins dans les pays avancés, c’est plus largement l’expression d’une réaction populiste/nationaliste contre la mondialisation, le libre-échange, les délocalisations, l’immigration économique, les mesures favorables aux marchés, les autorités supranationales et même les changements technologiques.

Dans les pays avancés riches en capitaux, mais pauvres en main d’œuvre, toutes ces tendances poussent à la baisse le salaire des travailleurs peu qualifiés, ainsi que le nombre d’emplois qu’ils peuvent occuper. Par contre dans les pays émergents disposant d’une main-d’œuvre abondante, elles poussent leurs salaires à la hausse et accroissent le nombre d’emplois qui leur sont proposés. Les consommateurs des pays avancés bénéficient ainsi de produits importés à faible prix, mais les travailleurs peu qualifiés ou même moyennement qualifiés voient leur salaire baisser parallèlement à leur salaire d’équilibre, tandis que leur emploi est souvent menacé.

Le référendum sur le Brexit a fait apparaître clairement les fractures : entre riches et pauvres, entre gagnants et perdants de la mondialisation, entre ceux qui ont fait des études supérieures et les autres, entre les jeunes et les vieux, entre les ruraux et les citadins, entre les partisans de la diversité et ceux de communautés plus homogènes. Ces mêmes fractures existent aussi dans d’autres pays avancés, notamment aux États-Unis et en Europe continentale ».

Mon commentaire : Il sera nécessaire de réorganiser la société : pour réduire progressivement la consommation et la production à des limites raisonnables. Les masses de personnes qui netravailleront plus dans les anciennes usines doivent être dirigées vers l’éducation, via la rééducation des gens. Nous devons concevoir et développer de « nouvelles » personnes.

Ce doit être le produit de ces nouvelles usines. Une personne corrigée travaille sur elle-même ; elle corrige le système des relations entre les gens égoïstes. C’est le travail le plus fructueux, utile, nécessaire et vital dans le monde. Son résultat sera que toute l’humanité va atteindre une vie éternelle et parfaite.

L’intelligence artificielle remplacera-t-elle les gens ?

laitman_276_02Question : On prétend que bientôt l’automatisation et les robots remplaceront la plupart des métiers et les gens seront délaissés vers seulement les professions créatives. Quelle est votre opinion à ce sujet ?

Réponse :
 C’est le chemin naturel de l’avancement. À notre époque, la technologie, l’automatisation et la robotique prennent la place du travail humain. Alors que dans le passé, les machines effectuaient seulement des actions mécaniques, maintenant elles peuvent assumer des tâches qui correspondent à la logique humaine et fournissent des orientations technologiques. Il est possible de voir des navires, des avions et des missiles se diriger automatiquement. Bientôt, les voitures rouleront sur les routes sans chauffeur. Cela ne nécessite pas de compréhension ou de technologie particulière, mais seulement des capteurs, le guidage et la coordination. La personne sera totalement libérée pour le travail spirituel nécessaire.

Question : Qu’est-ce qui se passera si l’intelligence artificielle devient supérieure à l’intelligence humaine ? Ils disent que cela se produira au cours des dix prochaines années.

Réponse :
 Elle sera en effet supérieure ; un ordinateur calcule déjà plus vite qu’une personne. Mais nous ne parlons pas de cela, mais de l’atteinte spirituelle. L’ordinateur ne pourra jamais remplacer les gens dans le travail spirituel. Tout le reste est corporel et c’est le fonctionnement normal de la vie qui peut être facilement programmé et connecté à une machine.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 10/04/2016

Les réfugiés climatiques venant d’Afrique

laitman_955Commentaire : Les médias ont couvert les événements liés à la migration des réfugiés en provenance des pays arabes qui ont inondé l’Europe. Mais il y a aussi des réfugiés environnementaux.En Afrique du Sud, près de 14 millions de personnes souffrent de la faim. Les prédictions sont plus terribles. La désertification arrive rapidement sur le continent, revendiquant 10,6 kilomètres supplémentaires par an.

De plus, il y a l’effet « El Niño » : l’élévation importante de la température de l’océan Pacifique, à l’ouest du Pérou et de l’Équateur en Amérique du Sud, conduit non seulement à des climats plus chauds dans des zones étendues dans le monde et à des ouragans, mais aussi à des conflits et des guerres.

Réponse : Tout cela fait partie d’un seul système réciproquement connecté. Il semble à nos yeux que nous soyons séparés de la nature, que nous pourrions nous cacher, nous réchauffer ou nous refroidir, inventer des serres et autres. Mais rien ne résoudra le problème du climat. Par exemple, l’océan Indien est actuellement soumis à des changements énormes et commence à se tarir. Cela affecte toute l’Asie dont la population tourne autour de 4 milliards de personnes.
Les médias cachent beaucoup de faits concernant les changements dans la nature qui menacent de détruire la planète. Nous avons besoin de les révéler peu à peu, pour comprendre leur interrelation, leur intégralité, et notre influence sur eux à travers nos opinions, notre communauté et les connexions mutuelles. L’humanité, en tant que niveau le plus élevé de toute la nature, influence la nature à travers les pensées et les émotions beaucoup plus que tous les phénomènes « El Niño » et la « désertification ». Si nous devions commencer à être impliqué dans une connexion correcte entre nous et à nous amener à la forme et à la ressemblance du système général de la nature, à la garantie mutuelle (Arvout), nous apaiserions tout. Si nous créons l’équilibre au niveau d’Adam (Homme), cela passera automatiquement aux niveaux de l’animé, du végétal et du minéral, et les obligera à s’équilibrer.

Question : Que devons-nous faire pour commencer à nous équilibrer ?

Réponse : L’éducation est nécessaire et rien d’autre.

Commentaire : Mais c’est un processus de longue haleine.

Réponse : Non. Si l’humanité a besoin de cet équilibre, cela fonctionnera très rapidement ; l’humanité se tiendra immédiatement prête à l’action, comme un lapin qui se dresse sur les pattes arrière lorsqu’il est confronté à un danger mortel.

Question : De ce fait, il a d’abord besoin de sentir qu’il fait face à un danger mortel ?

Réponse : Si nous ne le faisons pas, alors nous attendons jusqu’à ce que nous obtenions des coups graves, à travers lesquels nous atteindrons cette nécessité de toute façon.
De KabTV, « L’Actualité avec Michael Laitman » du 08/02/16