Category Archives: travail intérieur

Agir dans l’intérêt d’autrui

Le plus important dans le travail spirituel est de mettre des filtres ou des restrictions sur toutes nos pensées, nos actions, nos désirs et nos paroles, qui agiraient strictement dans une seule direction : assurez-vous que vos pensées, vos désirs dans le cœur, vos paroles, vos actions œuvrent uniquement dans l’intérêt d’autrui.

Cependant, cela ne veut pas dire qu’il faille courir d’hôpital en hôpital, aider les personnes nécessiteuses ou aider les personnes âgées à traverser la rue, etc. Rien de tout ceci ! Nous voyons que cela ne nous donne aucun résultat.

Il ne reste qu’une seule chose : faire passer la Lumière supérieure à travers nous vers le monde entier en devenant une seule nation, comme il est écrit dans la Torah : « Et vous serez pour moi une nation de Cohens (Prêtres, ndt). » Si nous entreprenons cela et devenons des intermédiaires entre le monde entier et le Créateur afin de Lui donner sans réserve ainsi qu’au monde, tout en ne jamais en tirer aucun intérêt puisque « les Cohens n’ont pas d’attribution dans ce monde », alors nous amènerons le monde entier à l’harmonie, à l’équilibre et à la réalisation de notre mission.

C’est l’essence du chapitre Shoftim (Juges) : ceux-ci doivent tout le temps mesurer et estimer correctement, promulguer des jugements équitables et se contrôler.

Extrait de KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » du 21/09/2016

Apprendre à distinguer le bien du mal

Question : Comment distinguer le bien du mal ? Après tout, les deux peuvent se cacher sous le même masque.

Réponse : Progressivement. On ne peut pas tricher, parce qu’il s’agit de la force qui nous crée et nous forme. Par conséquent, une personne doit faire une introspection et comprendre qu’elle est une égoïste absolue. Ensuite, elle continuera à se découvrir de plus en plus.

Il n’y a pas d’autre moyen. Elle doit aller de l’avant jusqu’à ce qu’elle atteigne le premier degré de correction. Ensuite, cela sera plus facile, car elle développera sa propre compréhension du phénomène.

Extrait de KabTV, leçon en russe du 27/11/2016

Pourquoi un monde si riche a-t-il été créé ?

Question : Le Créateur a créé un monde tellement abondant et varié. Pourquoi alors ceux qui étudient la sagesse de la Kabbale investissent peu dans le monde matériel et s’engagent-ils principalement dans un travail sur soi?

Réponse : Parce que nous n’avons pas encore construit une société dans laquelle nous pouvons nous influencer les uns les autres de manière kabbalistique à travers des actions corporelles.

Question : Ainsi, toutes les actions d’un kabbaliste se résument à étudier, à écouter l’enseignant, à s’assoir et à parler dans un cercle ? N’y a-t-il rien d’autre ? Le monde semble si diversifié et il y a tellement de choses à y faire.

Réponse : La mieux est de ne rien faire. Il n’y a aucun intérêt à tirer en faisant des actions envers autrui ou en faveur du monde.

Question : Alors, pourquoi cela a-t-il été créé ?

Réponse : Afin de bien vivre et d’aspirer à établir une connexion idéale avec les autres.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 11/12/2016

Chacun est unique dans la spiritualité

Question : Tout le monde a une mission dans ce monde. Comment est-il possible de devenir comme l’enseignant, tout en le respectant mais en restant sur son propre chemin ?

Réponse : Vous ne pouvez pas être comme l’enseignant, vous vous développez spécifiquement à votre façon et dans votre forme. Extérieurement, à la suite d’une connexion partagée, des formes de parole et de grammaire ou quelque chose de semblable comme celle de l’enseignant peuvent apparaître en vous, mais cela n’a aucun lien avec la spiritualité. Chacun est unique dans la spiritualité.

Question : Pensez-vous que le fait de ne pas être comme votre professeur est le bon message ?

Réponse : Cela ne fait aucune différence. Même si un étudiant pense d’une manière ou d’une autre, la courbe conduit toujours une personne à la « ligne normale ». Tôt ou tard, les étudiants comprendront et tout fonctionnera. Je ne donne pas de directives à ce sujet. Un étudiant doit progressivement tout comprendre pour lui-même.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 08/07/2016

L’unique enseignant

Dans notre monde, il n’y a qu’un seul enseignant, guide et Rav : le Créateur. Il n’y a personne d’autre ! Le Créateur, la force positive supérieure, gère tout et crée la relative force égoïste négative.

Tous les autres sont des participants dans ce processus, quel que soit le rôle qu’ils jouent. Ils sont triés uniquement selon l’état relatif à cet enseignant : combien ils Le comprennent et accomplissent Son chemin ou l’inverse. Ceci uniquement reflète leur état et indique leur niveau.

Je me nomme « un guide » parce que j’essaie d’expliquer aux gens comment je comprends mon professeur spirituel et comment je comprends l’enseignant, le Créateur. J’enseigne aux gens comment trouver le chemin de la force supérieure.

En général, je crois que chaque personne dans notre monde n’a pas d’autre mission que celle-ci parce que la chose la plus importante est de comprendre comment elle est associée au Créateur parce qu’Il gère tout.

Être connecté au Créateur n’est possible qu’à travers un groupe, une dizaine, avec plus de connexions, avec une plus grande réciprocité, en se dissolvant soi-même dans les autres et en attirant à l’intérieur en absorbant tout en soi.

C’est la manière dont nous devrions avancer. Et ainsi vous trouverez l’enseignant, le guide, l’ami et le Rav en une seule personne.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 07/08/2016

Les états spirituels

laitman_610_2La Torah, Deutéronome 11:19 : Enseignez-les à vos enfants en les répétant sans cesse, quand tu seras à la maison ou en voyage, soit que tu te couches, soit que tu te lèves [en d’autres termes dans tous les cas : soit dans le petit état spirituel soit dans le grand état spirituel].

Le petit état est un état horizontal, associé à une personne couchée ; le grand état est un état élevé, lorsqu’elle se lève. « En voyage » signifie s’élever dans l’ascension spirituelle. Dans n’importe quel état, nous devons nous rappeler de ces conditions et les appliquer.

Les enfants sont les futurs degrés spirituels d’une personne. « Enseignez-les à vos enfants » signifie enregistrer sur les futurs états ce que vous avez fait aujourd’hui, pour vous éduquer et aller de l’avant.

Extrait de KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » le 15/06/2016

Pourquoi avons-nous besoin de corriger un homme s’il a été créé à l’image du Créateur ?

Laitman_507_05Le Créateur a créé un prototype spirituel d’un homme appelé Adam. Il était au niveau de la qualité du don sans réserve et de l’amour complets, à savoir, en équivalence de forme avec le Créateur.

Nous sommes appelés « fils d’Adam » et il y a une partie de lui en chacun de nous. Aujourd’hui, nous sommes entièrement opposés au Créateur et notre tâche est de retrouver la qualité du don sans réserve et de l’amour dans la connexion entre nous et de nous élever au niveau d’une force supérieure.

Qu’est-ce que le don sans réserve ?

laitman_293Question : Comment devrais-je aspirer au don sans réserve ou à l’unité correctement lorsque je ne comprends toujours pas ce que c’est ? Comment puis-je attirer la Lumière sans la bonne intention ? Je ne comprends toujours pas ce que sont l’intention correcte, le don sans réserve, et l’unité.

Réponse : Tout se passe dans le groupe où chacun des membres est intéressé par la transformation spirituelle. C’est ce que la sagesse de la Kabbale nous dit.

Question : Comment puis-je déterminer si j’ai acquis l’attribut du don sans réserve, si je suis dans le don sans réserve ou non ?

Réponse : C’est en fonction de votre attitude envers les amis du groupe.

D’où vient l’opposition à la sagesse de la Kabbale ?

laitman_566_02Question : Ma petite fille refuse même de goûter certains aliments parce que soit disant ils ne sont pas bons, même si elle ne les a jamais goûtés. Quelle est la raison de ce genre de comportement naturel ?

Je crois que beaucoup de gens ressentent la même chose à propos de la sagesse de la Kabbale, se sentant repoussés par elle bien qu’ils ne comprennent pas vraiment ce qu’elle est. La compréhension de ce phénomène pourrait nous aider à diffuser la sagesse de la Kabbale dans le monde.

Réponse : Si nous ne savons pas ce qu’une chose possède comme goût, nous n’en voulons pas. Mais une fois que nous la goûtons, nous commençons à aspirer à elle selon le Reshimo, l’impression qui reste.

L’opposition à la sagesse de la Kabbale provient du manque d’un Reshimo (enregistrement spirituel), mais surtout parce que la sagesse de la Kabbale est opposée à notre nature, et cela concerne la correction de l’ego, qui est en fait toute notre essence. Par conséquent, seule une personne chez qui le Reshimo est révélé, l’impression d’un état spirituel antérieur, viendra étudier et mettre en pratique la sagesse de la Kabbale.

Le début de la phase de transition

Laitman_115_06Question : Combien de générations faut-il pour organiser les gens en groupes kabbalistiques qui communiquent les uns avec les autres et créent le noyau de la communauté mondiale ?

Réponse : Cela ne concerne pas le nombre de générations. Si une personne est « sous pression », cela ne prendra pas trop de temps.

Le fait est qu’aujourd’hui la société humaine doit subir un changement, un changement dans nos relations mutuelles, dans la recherche d’un véritable sens de la vie, qui ne fait que commencer. L’humanité est dans une phase qui peut durer plusieurs années. À en juger par ce qui se passe aujourd’hui, je crois que cela va se produire très rapidement.

Nous devons au moins préparer nos enfants, de sorte qu’ils soient en mesure de répondre correctement aux questions éternelles sur le sens de la vie avec notre aide, et ensuite ils pourront organiser l’environnement correct et sûr pour eux-mêmes.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 17/04/2016

Page 3 des 3731234550Dernière »