La participation des femmes est cruciale

Dr. Michael LaitmanQuestion: Si la connaissance du mal se produit en raison de l’absence d’unité, alors comment une femme ressent cette prise de conscience si elle ne fait pas d’efforts concrêts pour l’union? Comment précisément, devrait-elle percevoir l’union?

 Réponse: C’est exactement comme dans une famille. Comment pouvez-vous expliquer la vie de famille en détail et ce que signifie la relation entre le mari et la femme?

Un homme et une femme sont deux images représentant l’ensemble de l’humanité, et ensemble, ils doivent créer l’image d’une seule âme. C’est pourquoi le groupe doit être composé de parties mâles et femelles qui doivent s’unir les unes avec les autres dans leur travail et un soutien mutuel.

Il ne faudrait jamais insister si le mari ou la femme ne souhaite pas participer à cela. Il n’y a pas de contrainte en spiritualité, par conséquent, il ne devrait y avoir aucune pression. Mais dans le groupe, l’aide mutuelle réciproque doit ressembler à la dynamique familiale simple.

Sans femmes, il est impossible d’avancer parce qu’elles sont porteuses du désir naturel et, par conséquent, sont plus proches de la nature. Sans les hommes, il est également impossible d’avancer, car ils sont les conducteurs de cette énergie supérieure qui est transmise à la femme. Cela signifie que nous dépendons les uns des autres dans notre développement spirituel, comme nous le faisons dans notre vie corporelle.

Notre connexion dans le groupe devrait être semblable au lien existant dans une cellule familiale correcte, où nous nous complétons les uns les autres. Nous voyons déjà des familles dans toutes les régions du monde où la femme, les enfants, et le mari participent tous à ce processus. Nous sommes en train d’organiser des écoles virtuelles.

Je voudrais que les femmes soient beaucoup plus actives. Je ne comprends pas pourquoi certaines femmes du groupes se calment soudainement, deviennent moins actives, et  se tiennent encore parmi les hommes, mais légèrement en-dessous d’eux. Je ne comprends pas cela.

Beaucoup de femmes m’ont aidé pour des traductions et le développement du matériel. J’ai plus de confiance en elles, que j’en ai en l’homme, car les femmes sont plus dévoués à leur travail et elles ne vous laisserons pas tomber. Pour cette raison, le groupe des femmes devrait  être «entendu» d’avantage. 

Du cours n° 3 à Moscou 16/01/2011

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed