Retour à l’école

Dr. Michael LaitmanQuestion: En raison de la crise, le monde commence à prendre conscience de la nécessité de s’unir. Ce désir est-il supérieur aux désirs précédents?
Réponse: Non, il n’est pas. Il s’agit d’aborder nos positions, qui en fait nous aident en connectant les personnes entre elles. En effet, cette prise de conscience se fait sentir plus fortement chaque jour qui passe. Les scientifiques, les sociologues, les psychologues, et même les politiques en parlent. Cependant, jusqu’à présent, la solution est limitée à des spécialistes formés, associés à cette problème.
En principe, il est clair que le problème majeur dans le monde est notre incapacité à s’entendre, se mettre d’accord entre nous pour arrêter la consommation excessive et la pollution de l’environnement. Nous devons être unis par un commun accord. Une telle conclusion peut être faite par chaque personne intelligente, mais il est toujours agréable d’en entendre parler et de lire des documents similaires à ce sujet. Au moins, les experts sont arrivés à cette question.
Néanmoins, ils ne sont pas capables de plus, ils ne peuvent pas trouver de solution, et c’est là le principal problème. Après tout, la solution est apportée par la Lumière, la force de la correction, et ils ne savent pas ce que c’est. Ils comprennent uniquement que la situation est critique, que l’égoïsme détruit tout, et qu’il est la source de tous les problèmes. Ils se rendent compte que nous avons besoin d’un monde sans problème, où tous les gens sont unis et vive normalement, une vie modeste, sans apports excessifs car c’est la raison pour  laquelle on vide et pollue la Terre.
Finalement, tout le monde va comprendre cela. Des millions de personnes à travers le monde relèvent la tête avec anxiété: Bientôt, elles n’auront plus rien à manger. Elles seront prêtes à tout rien que pour avoir de la nourriture. Elles seront d’accord pour s’unir. Cependant, une fois de plus elles échoueront dans la connexion si les gens au degré de développement de l’homme ne viennent pas et ne leur expliquent pas comment effectuer cette connexion.
Cela se fait de la manière suivante: Tout le monde commence à étudier, prenant conscience de la crise et de sa solution. Même si les gens ne comprennent pas encore les principes sous-jacents, ils devront entrer en contact avec les sources premières non liées à leur état. Puis, la Lumière Environnante influencera et permettra aux gens de se connecter à un niveau supérieur.
C’est un must. Lorsque Baal HaSoulam écrit que nous devrions nous asseoir sur les bancs de l’école et commencer à lire des livres, il ne veut pas dire le « Capital » de Marx, ou des articles écrits par Lénine ou d’autres socialistes. Il se réfère à ses travaux, des articles tels que « la garantie mutuelle », « Le don de la Torah», adapté de telle manière que toute personne peut comprendre leur message.
Ces textes proviennent de la source kabbalistique qui parle de l’unité et de l’égalité. Ils sont donnés au monde par le peuple avec le point dans le cœur, et cela suffit pour «l’illumination» qui inspire et encourage les peuples à véritablement et correctement s’unir, non pas qu’ils soient en Russie soviétique ou dans un Kibboutz Israélien (communautés).

De la 4e partie du cours quotidien de Kabbale 26/05/2011, «Préface à la sagesse de la Kabbale

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: