Le monde ne peut survivre sans la foi au-dessus de la raison

Dr. Michael LaitmanQuestion: S’annuler soi-même semble si peu naturel pour une personne laïque; toute notre nature s’y oppose. Qu’est-ce qui peut forcer l’humanité à s’assoir sur les bancs de l’école pour étudier la Kabbale?
Réponse: Je ne comprends pas pourquoi l’auto-annulation vous semble si peu naturelle. J’avais l’habitude d’étudier dans une université, et il y avait un professeur que je considérais comme un grand expert dans sa science. Je voulais absorber toutes ses connaissances et me suis donc annulé devant lui. C’est ce qu’on appelle l’auto-annulation.
Si je lis un livre ou un article et que je veuille comprendre ce qui y est écrit, je m’en tiens à la pensée et à l’émotion de l’auteur. C’est une sorte d’auto-annulation. Je serais incapable de faire quoi que ce soit sans m’annuler ! S’annuler soi-même veut dire s’ouvrir pour la réception de la connaissance, l’information, la sensation de l’extérieur.
Il y a une expression: « Les sages sont venus et ont dit ». De cette façon, les gens intelligents sont venus- des scientifiques et politiques, psychologues, économistes, enseignants- les 10 pour cent de l’élite de la société, la partie la plus intelligente et habile de l’humanité, préoccupée par notre avenir, et elle dit au reste, les 90 pour cent restants: «Messieurs, nous sommes confrontés à un énorme problème ».
« Si nous continuons dans cette voie plus de dix ans, et qu’une guerre mondiale ne se produit pas avant, nous seront laissés sans ressources naturelles. Nous ne serons pas en mesure de développer quelque chose. Nous avons besoin de quelque chose à manger et d’énergie pour le chauffage et le refroidissement. Mais nous devons réduire notre consommation à un niveau raisonnable ».
Les scientifiques, des gens intelligents le disent, alors pourquoi ne pas les croire? Quand je vois un médecin qui se penche sur ma radiographie et me prescrit un traitement, je lui fais confiance et j’accepte un traitement. Bien que je n’ai aucun moyen de vérifier ce qui se passe sur cette image (est-ce bien la mienne après tout ? Cela pourrait être la radio de quelqu’un d’autre ?), je dois croire mon médecin et son remède, je n’ai pas le choix.
Afin de prendre le médicament, je dois croire à ce niveau celui qui me le prescrit, que c’est quelque chose de bon et qui va me guérir. C’est ce qu’on appelle l’auto-annulation. Cela se produit partout: quand je viens vers un enseignant, un médecin, dans un endroit où je veux recevoir quelque chose. Je dois être prêt à payer pour cela (Leshalem en hébreu), c’est-à-dire, me compléter (Leashlim en hébreu).

Lorsque tous les médias, beaucoup de gens importants, des scientifiques, des professeurs, des politiciens, des économistes parleront à ce sujet, ils seront en mesure de convaincre les gens. C’est mieux qu’une guerre mondiale, quand vous ne savez pas ce qui pourrait vous arriver dans un instant.
Nous n’avons pas le choix. Vous ne pouvez pas dicter vos propres conditions à la nature, si elle impose de telles conditions. Que vous le vouliez ou non, vous devez accepter. Soit vous arrêtez cette crise par votre participation intérieure ou vous périssez. Ce n’est pas comme avec votre mère, quand vous pouviez être capricieux pendant un moment et faire votre propre chemin. Ce sont les lois de la nature.
Ces lois vous sont expliquées par des gens sérieux et respectés qui les comprennent. Ne pensez pas qu’ils bénéficient de ceci: ils sont dans la même situation que vous. C’est notre problème commun.

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale du 29/05/2011, Shamati # 40

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: