Un monde transparent

Dr. Michael LaitmanQuestion: Dois-je corriger les désirs qui se déroulent dans mes relations avec d’autres personnes aujourd’hui, comme ceux de richesse, puissance et connaissance?
Réponse: Non, vous ne devez pas. Vous ne considérez pas ces désirs. Pourquoi devriez-vous? Laissez-les. Après tout, ils apparaissent dans chaque personne individuellement dans une combinaison unique, tandis que vous devez corriger votre attitude envers les autres comme un tout, sans la casser en plusieurs parties.
Traitez vos désirs simplement. Tout d’abord, vous devez atteindre le degré de pur don sans réserve : «Ce que vous détestez, ne le faites pas à votre ami», qui signifie ne pas prendre plaisir à la souffrance de l’autre.
En tout cas, que j’en sois conscient ou pas, je préfère toujours regarder les autres. Si une personne est plus faible que moi, je me réjouis, et si je suis plus faible que lui ou elle, je souffre. Ainsi, ma priorité est d’atteindre un degré où j’arrête de me comparer aux autres. Je ne veux pas les mesurer envers moi.
Lorsque je gagne une telle attitude, le monde prend une forme très différente à mes yeux. C’est comme si je déchirais un voile, que je prenais un filtre hors de ma perception et que j’ouvrais tout grand un nouveau monde. J’ai soudain l’occasion de voir les autres comme n’ayant aucun lien avec moi, avec mon ego. J’ai éliminé tout avantage personnel, tout intérêt.
Je ne mesure pas une personne à la façon dont il ou elle regarde, ce qu’ils portent, ou comment ils agissent. Je ne les regarde pas du tout. J’ai neutralisé toutes nos relations. Le monde est plein d’opportunités. Quelles sont les possibilités? Je ne sais pas pour l’instant. En fait, je n’ai besoin de rien. J’existe simplement avec les autres et je ne leur fais rien que je détesterais pour moi-même.
C’est un degré spirituel très, très transparent et purement spirituel, car il se déploie au-dessus de tous les désirs matériels d’une personne. À l’extérieur, il est absolument indétectable, mais vous voyez le monde différemment maintenant.
Il est difficile de décrire ses contours. Les gens souffrent-ils à vos yeux? Sont-ils tous justes, ou les triez-vous toujours en bons et en mauvais ? C’est très compliqué à expliquer quelle image intérieure apparaît chez une personne quand il ou elle retire le filtre égoïste.
Cependant, d’une manière ou d’une autre, vous êtes confrontés à une réalité totalement différente, un autre type de relation entre les gens. Après tout, tout le monde juge par ses propres défauts, tandis que si vous vous êtes débarrassés d’eux vous voyez le monde non faussé par le faux miroir égoïste.

De la 5ème partie du cours quotidien de Kabbale du 20/06/2011, «Matan Torah (Le Don de la Torah) »

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent:

Article suivant: