Category Archives: Education

S et P avertit de la situation sociale explosive dans la zone euro

Dr. Michael LaitmanAux Nouvelles (de Reuters): « Standard and Poor voit un risque élevé que l’Espagne, l’Italie, le Portugal et la France ne soient pas en mesure de mener à bien les réformes nécessaires car les chômeurs sont moins disposés  appliquer les mesures d »austérité, c’est ce que le directeur de S & P en  l’Allemagne Torsten Hinrichs déclaré à un journal.
«Le taux élevé de chômage en Espagne, en Italie et en France est socialement explosif, » Hinrichs a été cité  d’après ces dires dans  le journal de lundi Neue Osnabrücker.
«Il doit y avoir un consensus social pour les mesures d’économie. Le taux de chômage élevé … n’aide pas.
« Hinrichs dit que les gens de l’Espagne et duPortugal avaient déjà prouvé qu’ils étaient prêts à supporter des mesures d’austérité, mais« cela ne peut pas continuer éternellement. « 
Mon commentaire: Il est nécessaire d’annoncer immédiatement l’introduction de l’éducation intégrale auprès des bénéficiaires des allocations de chômage et de tester son efficacité dans un mois, ainsi une explosion sociale ne sera pas une menace, et, au contraire, un général sentiment de sécurité et le bien-être apparaitra «de nulle part» . C’est de la psychologie élémentaire

Un pas vers l’autre

Dr. Michael LaitmanQuestion: Quels pas devons-nous faire les uns vers les autres dans la famille?

Réponse: Il s’agit d’une éducation psychologique. Il faut mieux connaître le caractère d’un partenaire, faire une liste des demandes, des  traits de son caractère à notre avis, accepter ses faiblesses comme une fait établi et inchangeable. Nous devons apprendre à accepter le caractère du partenaire comme une mère vis-à-vis de son enfant bien-aimé.

Nous savons que chez l’enfant de 2-3-ans on peut voir déjà les traits de son caractère. Et puis, à l’âge de 5-7 ans, il montre clairement son caractère, et rien ne peut être fait. Nous devons l’accepter et nous y adapter. Nous voyons qu’il a hérité de sa grand-mère certaines qualités les autres de son grand-père, de mère et de père, et nous acceptons tout cela avec amour. C’est la même chose avec le partenaire, dans lequel nous devons accepter même les qualités qui nous sont indésirables.

Une personne ne peut pas changer son caractère. Jusqu’à la fin de sa vie elle garde la même attitude, le regard, les habitudes  qu’elle a reçu dans l’enfance. Par conséquent, seules les concessions mutuelles – est la clé de l’harmonie dans la famille, la formule du succès.

Quand deux formes différentes se rencontrent, tout se détermine par le degré des concessions mutuelles, dont nous sommes d’accord à accepter entre nous.
D’une « Discussion sur une nouvelle vie », 25/07/2012

Comment faire pour unir le continent?

Dr. Michael LaitmanDes centaines d’années auparavant, les kabbalistes ont déjà parlé de la crise générale imminente de l’humanité qui se dessine aujourd’hui en Europe sous une forme particulièrement aiguë. Au début du 20e siècle le Baal HaSoulam a écrit qu’à la fin du siècle, plus précisément à partir de l’année 1995, une étape totalement nouvelle allait commencer, une nouvelle étape dans le développement de l’humanité. Fondamentalement, cette période est déjà née à cette époque mais cela prend toujours du temps pour que le processus atteigne sa réalisation au sein des masses de gens.

D’autre part, ces changements sont similaires à ces changements qui ont lieu dans un groupe. Et donc, à partir de l’organisation de petits groupes, nous pouvons apprendre ce qui se passera dans les grands blocs de ce genre, comme celui de tout le continent européen.

De le matériel d’apprentissage, nous savons quedès l’instant où les gens s’efforcent de s’unir, ils vont immédiatement découvrir un nouveau niveau de l’égoïsme. Pourquoi cela se produit? Parce que quand nous sommes dans un certain stade de développement et la nécessité de relever le niveau suivant apparait, nous pouvons le faire que si nous surmontons notre ego.

Le prochain niveau de développement est une plus grande connexion entre les gens. Si nous nous relions entre nous avec une puissance de 10 kilogrammes, puis, dans la continuité, supposons que nous avons besoin d’être connectés avec la puissance de 100 kilogrammes. Alors, comment est-il possible pour nous d’être connectés entre nous avec une intensité comme celle-ci d’organiser une société plus forte et plus consolidée, dans laquelle la Lumière supérieure, la force qui agit sur nous et nous influence à l’extérieur (la lumière environnante), sera révélée ?

 

Pour cela nous avons besoin de devenir égoïstes entre nous à notre niveau actuel, de sorte que l’ensemble de cet ego se trouve parmi nous. Puis, en opposition avec elle, nous allons nous connecter les uns aux autres, c’est-à-dire que nous allons faire un écran au-dessus de nous, afin que toute la lumière qui nous parvienne n’entrera pas dans chacun de nous sous une forme égoïste, mais restera à l’extérieur , au-dessus de nous, sous la forme d’une communauté, sous la forme d’une alliance. Et puis nous sentirons la Lumière collective avec une volonté collective qui nous relie. Ce sera notre première Lumière spirituelle, que nous appelons du nom « Nefesh» («la Lumière de Nefesh»).

How To Unite The Continent?

 

 

L’ego déchire et nous pousse de l’intérieur mais, en opposition à cela, plus précisément de travail ci-dessus, nous nous contraindrons à nous connecter. Même si nous sommes tous égoïstes, en dépit de cela, nous nous unissons.

Notre état unifié est composé de deux forces opposées: la force égoïste qui nous sépare causant la répulsion, la haine, l’incompréhension, et par dessus cela, nous nous élevons à la connexion entre nous.

How To Unite The Continent?

 

 

Quand ces deux forces opposées, la force négative d’une part, et la force positive d’autre part, atteingnent une tension particulière entre elles,alors, à un moment donné, sous la forme d’un saut, la force supérieure, la lumière, se révèle là. Cela nous donne un sentiment de coopération, un sentiment de connexion et, avec cela, un sentiment de l’existence dans un espace totalement différent, dans un autre état, appelé « le monde supérieur. » Nous commençons à nous sentir au-delà de l’espace, hors du temps, au-delà de la substance, au-delà du mouvement, dans un monde des forces qui dirigent ce monde matériel. Nous avons besoin de sortir ensemble, à un niveau comme celui-ci. Relever cela aujourd’hui est notre mission.

Dans un groupe, nous voyons que, au moment où nous commençons à nous connecter avec un désir commun général, à ce moment précis, on se fait frapper. Tout à coup, un sentiment de séparation, de refroidissement, d’absence de sens apparaît: « Nous n’avons pas besoin de tout cela … » Beaucoup de nos amis partent, d’autres, après avoir survécu à ce processus de refroidissement et de rejet, se réveillent à nouveau réveiller et un désir de connexion est atteint.

Ensemble avec vous, nous avons besoin de passer par de nombreuses étapes comme celles-ci dans cette ascension. Nous ne pouvons pas surmonter et passer à travers tout cela à la fois. Supposons que nous ayons besoin de 150 stades (juste un nombre arbitraire) jusqu’à ce que nous atteignons ce point où notre potentiel sera égal à la Lumière de Nefesh.

Et si nous découvrons en nous ces deux potentiels, le négatif et le positif, ici, dans ce genre de différence entre eux, la Lumière est découverte.

Cette question nous est connue de l’électronique, de la physique et des autres sciences. Par exemple, une lampe s’allume quand il y a assez de puissance pour elle. S’il existe une différence de potentiel (℧), alors la Lumière est révélée, la lumière de Nefesh. C’est ce que nous devons désirer dans un groupe.

How To Unite The Continent?

La même chose se produit aujourd’hui pour l’ensemble du continent, et après qu’elle se propage à travers le monde.

En Europe, selon un signe d’en haut, en accord avec le programme de création, ils ont commencé à s’unir. Certes, tous les peuples suppose que ce sera utile pour eux d’un point de vue économique, faute de quoi il serait impossible d’attirer les gens vers cela en aucune façon. Nous entrons également dans un groupe parce que certains accomplissements futurs nous attirent vers elle. C’est aussi la même chose ici: Les gens sentent qu’ils peuvent être ensemble, peuvent être plus forts, que ce sera plus intéressant pour eux, et ils commencent à s’unir. Mais dans le processus d’union, ils découvrent soudain qu’il existe de nombreux obstacles cachés et des problèmes. Toute l’Europe se trouve maintenant dans cet état.

Naturellement, si les peuples d’Europe étaient conscients de ce qui leur arrive vraiment, spécialement maintenant qu’ils ont besoin de désirer s’unir et se connecter, ils feraient ce que nous essayons de faire en tant que groupe, c’est à dire qu’en dépit des circonstances, ils s’efforceraient de s’unir d’une façonou d’une autre . De même, ils voient déjà qu’ils ne peuvent pas se diviser et se séparer les uns des autres.

Avec le groupe, un processus légèrement différent a lieu, nous sommes divisés et à nouveau connectés. De nouvelles personnes viennent, nous allons, nous venons et ainsi de suite, ou simplement nous partons pour un certain nombre de jours ou de semaines (un état comme celui-ci existe), ou nous nous trouvons même en son sein, mais comme si nous n’êtions pas constatés, au point que nous descendons seul.

Mais en Europe, les gens qui gèrent les relations financières et économiques voient que c’est impossible, qu’il est impossible de se séparer davantage. Nous le voyons dans l’exemple de Chypre, et avant cela, nous avons vu l’exemple de la Grèce. Et cela va continuer. Il n’y a pas d’échappatoire. Il sera nécessaire de transformer, de se connecter de plus en plus.

Mais les problèmes qui les attendent ici, parce que sans la compréhension de ce qui doit être fait, ce sera une recherche aveugle.

Et, en général, selon l’analogie avec un groupe, il est simplement nécessaire de faire un effort d’intégration mutuelle, l’unification mutuelle, la connexion mutuelle. Ensuite, tout comme dans le groupe, l’ensemble du continent trouverait également un moyen de sortir, suivi par le monde entier, s’élevant au niveau du monde supérieur. Rien de spécial ne se passe ici, c’est vraiment un processus de consolidation et de connexion.

Du congrès européen en Allemagne du 22.3.13 leçon 1

Aidez l’Europe à s’unir

congrès, groupeQuestion: Pour l’essentiel, que pouvons-nous faire pour aider spécifiquement les groupes européens à s’unir?
Réponse: Pour aider à l’unification des groupes européens, nous devons nous unis à eux: se connecter à eux, les pousser, les aider et participer avec eux à leur union. Nous ne devons pas nous tenir de côté et regarder: «Que se passe là-bas en Europe? », Mais plutôt participer à cet effort d’union. Nous devons être conscients de ce qui se passe dans tous les groupes européens, de vivre avec eux.
Nous ne sommes pas en train de créer simplement un groupe européen lors de ce congrès, nous créons le groupe mondial en général. Nous avons besoin de sentir que nous sommes tous un seul corps. Sinon, nous ne pouvons pas avancer. Nous serons dans le même état tout le temps, nous dispersant et nous réunissant  à nouveau un peu, et cela va continuer pendant des années. Nous n’avons pas le temps pour ça. Nous devons nous unir et travailler ensemble à tel point que nous allons voir et sentir les uns les autres comme nous le faisons maintenant, lors de ce congrès
Nous avons besoin d’un centre de diffusion de l’éducation intégrale et une gestion de l’ensemble du groupe européen. Le centre du groupe monde se trouve chez nous. Et puis nous allons commencer à les consolider en un seul groupe uni.
Du congrès européen en Allemagne 22/03/13, Leçon 3

Les droïdes prennent-ils nos emplois?

Dr. Michael LaitmanAvis (Andrew McAfee, chercheur principal au Center for Digital Business au MIT ecole de commerce Sloan, auteur de l’Entreprise 2.0 et Race Against the Machine (avec Erik Brynjolfsson): « Comme il s’avère, quand des dizaines de millions de personnes sont au chômage ou sous-employées, il y a un certain intérêt à ce que la technologie peut faire pour la main-d’œuvre. Et quand je regarde notre discussion, il me semble qu’elle porte exactement sur le bon sujet, et en même temps,elle manque entièrement le point. Le sujet discuté est la question est de savoir si ou non l’ensemble de ces technologies numériques ont une incidence sur la capacité des gens à gagner leur vie, ou, pour le dire autrement, les droïdes prennent-ils nos emplois? Et il y a une certaine preuve qu’ils le font….
« Les bénéfices des sociétés sont assez élevés. En fait, si l’on inclut les profits des banques, ils sont plus élevés qu’ils ne l’ont jamais été. Et l’investissement des entreprises dans les engins, en équipement et en matériel et logiciel est à son plus haut de tous les temps. Ainsi, les entreprises sortent leurs chéquiers. …
« Donc, en bref, oui, les droïdes viennent pour nos emplois. À court terme, nous pouvons stimuler la création d’emplois en encourageant l’esprit d’entreprise et en investissant dans les infrastructures, parce que les robots d’aujourd’hui ne sont pas encore très bons dans les transitions. Mais à moyen terme, je pense que dans la durée de vie de la plupart des gens dans cette salle, nous allons faire la transition vers une économie qui est très productive, mais qui n’a tout simplement pas besoin de beaucoup du travail de l’homme et la gestion de cette transition va être le plus grand défi auquel notre société est confrontée. Voltaire a résumé pourquoi. Il dit: «Le travail nous sauve de trois grands maux:. L’ennui, le vice et le besoin»
Mon commentaire: Si l’on exclut la révolte du peuple contre les machines et les progrès technologiques en général, alors la seule chose qui nous reste est  d’occuper les chômeurs, les plus fiables et nécessaires à cela-est l’éducation intégrale avec laquelle les gens commencent à comprendre l’essence de l’époque et les changements nécessaires qui devraient se produire en eux et dans la société.

La diffusion est un elixir de vie

Dr. Michael LaitmanQuestion: Je voudrais poser des questions sur une situation qui peut se produire dans un groupe en ce qui concerne la diffusion et l’enseignement de l’éducation intégrale.
Supposons qu’il y ait un groupe de cinq personnes qui ait accepté la charte du groupe et nous essayons de la garder, présentant l’amour, etc, et il y a moi, une personne solide, instruite,  intelligente qui a obtenu son diplôme du cours de l’enseignement et de l’éducation intégrale  et qui peut déjà enseigner aux autres. Je n’ai pas de temps de m’ incorporer dans le groupe, je tiens à diffuser, mais le groupe ne m’a pas soutenu. Il s’avère que l’on me retient. Que devrions-nous faire dans ce cas?
Réponse: Le fait est qu’avant que la crise mondiale en général ait commencé, je n’ai pas parlé de l’éducation intégrale à tous. Le Baal HaSoulam écrit beaucoup à ce sujet et parle de cette question très sérieusement. Il souligne que la révélation du Créateur ne peut pas se produire si le monde n’aspire pas à cela, tant de la part de l’humanité qui a le point dans le cœur et la partie dans laquelle le point dans le cœur ne s’est pas encore réveillé. Donc, tout dépend de la diffusion. J’ai vu aussi comment, au début mes élèves n’ont pas bien saisi cette idée, mais je les ai poussés, et finalement ils ont compris que tout d’abord, nous n’avons pas le choix et que c’ est essentiel, et d’autre part, que c’est vrai.
Que ferais-je à ta place? Il y a de nombreux groupes dans le monde, et certains comprennent que nous devons diffuser et d’autres pas. La même chose se passe dans chaque groupe où il y a des gens qui comprennent ce point et d’autres qui n’en ont pas. Dans tous les cas, les membres du groupe doivent vivre dans la paix et permettre à ceux qui veulent diffuser et qui reconnaissent combien il est nécessaire de le faire. Ceux qui ne comprennent toujours pas doivent attendre jusqu’à ce qu’ils comprennent, ils verront que tous les groupes sont face à lui et finira par sentir non seulement combien les gens sont intéressés, mais aussi la nécessité de diffuser.
Le fait est que lorsque vous commencez à travailler pour le public en général, vous sentez beaucoup d’énergie, vous sentez le sens de la vie. C’est comme devenir parents, c’est quand on a des enfants, que l’on sent une envie nouvelle pour la vie: Vous ne vivez pas seulement pour vous, mais plus pour eux. Ainsi, un groupe qui s’occupe de la diffusion est toujours plus vivant. Il s’avère tout d’abord que la diffusion est importante pour le groupe lui-même. Espérons que tout le monde comprendra peu à peu.
Du congrès européenen Allemagne 22/03/13, Leçon 2

Voisins, soyons amis!

congrès, groupeQuestion: Il ya beaucoup de nations et de cultures en Europe qui se sentent séparées et divisées. Comment pouvons-nous construire un récipient européen sans barrières?

Réponse: Les différences de culture et de mentalité ne sont pas pertinentes puisque nous nous élevons au-dessus.

Nous devons comprendre qu’il s’agit de la distinction spirituelle qui a pris naissance dans la Babel antique. C’est intentionnel. C’est de là que toutes les langues et les nations découlent. Donc, il ne faut pas la combattre, mais simplement s’élever au-dessus!

Les différences linguistiques sont un problème, mais dans l’ensemble, à l’exception de la langue, il n’y a pas d’autres problèmes dans la communication. Aujourd’hui, les différences linguistiques peuvent être réglées. D’une part, l’anglais devient la langue internationale et, d’autre part, il ya beaucoup de traducteurs du monde entier. Je ne pense pas que c’est un problème. Exception faite des différences de langue, tout le reste est sans importance.

Nous devons travailler sur la question des différences de langue et nous élever au-dessus, mais seulement jusqu’à ce que nous commençions à sentir une communauté. Pouvez-vous imaginer ce que d’un seul cœur et une seule âme signifie? Vous vous levez à un autre niveau de communication où il n’est pas nécessaire pour la langue ou pour toute autre chose, vous sentez tout simplement un de l’autre, car l’information circule de l’un à l’autre sans mots. Vous travaillez selon un plan unique qui est au-dessus de toutes les différences. C’est ce que nous devons atteindre.

Ainsi, l’Europe a été construite de cette façon exprès, variée et pleine de contradictions où, pendant des siècles, les relations mutuelles entre toutes les nations et les cultures ont été très complexes. Toutefois, il n’est même pas nécessaire de comprendre et de clarifier ce point. La seule chose que nous devrions faire est simplement de s’élever au-dessus tout cela ensemble!

Si vous prêtez attention à la langue d’une personne qu’il utilise, à son caractère, points de vue, et ses habitudes, vous n’atteindrez jamais une opinion! C’est tout le problème!

Pourquoi les gens en Europe ont-ils peur de faire face à la connexion entre eux? C’est parce qu’ils craignent que les choses peuvent s’aggraver: «Qu’est-ce qui se passera si nous commençons à nous connecter » Quand les voisins sont éloignés les uns des autres, ce n’est pas si mal, et tout va bien. Mais quand ils ne sont séparés que par un mur, les problèmes commencent.

C’est la même chose en Europe: Les problèmes commencent entre proches voisins. Si deux états sont séparés par un autre Etat, il n’ya guère de problèmes. Donc, ils ont peur de se connecter et de s’unir car elle pourrait conduire à de grands problèmes.

Cependant, nous suggérons que nous devons nous unir au-dessus de tous les problèmes ci-dessus, tout ce qui existe sur l’ordinaire, le niveau corporel. Ensuite, il n’y aura pas de problèmes. C’est toute la méthode d’éducation intégrale.

 

Du congrès européen en Allemagne 22/03/13, Leçon 2

L’Europe est le centre du monde et de la Babylone moderne

Dr. Michael LaitmanLa sagesse de la Kabbale dit que toute la nature est un désir pour le plaisir, le désir de recevoir la satisfaction. Ce désir s’est développé au fil des milliards d’années toujours à partir du végétal, de l’animé, du niveau du parlant. Au cours du développement, une personne passe par les mêmes étapes du minéral, végétal, animal et parlant.

Durant toutes ces étapes, l’humanité passe d’une étape à l’autre, d’une région à l’autre. La vie a été créée quelque part en Afrique, et de là a erré quelque part à l’Est, et après s’est installée en Europe …

Et aujourd’hui, nous avons atteint un stade particulièrement unique. Aujourd’hui, l’Europe se trouve au centre du monde, et en fonction de son mélange et intégration, elle est devenue une sorte de Babylone moderne. Elle donne le ton pour le monde: culturellement, scientifiquement et technologiquement. Malgré le fait que l’Amérique semble distincte de l’Europe, il s’agit en fait de la même civilisation. Ainsi, nous devons parler de l’Europe comme le centre du monde. D’une manière générale, ce qui se passe en Europe influe sur le monde entier.

Il fut un temps où l’humanité se propagea de l’ancienne Babylone sur la surface de la terre. Il y existe aussi une communauté d’un nombre immense de différentes tribus qui ont été unies par un espace commun au moyen d’une culture relative et d’un niveau d’existence communs. Aujourd’hui, la même chose se passe en Europe.

Il s’agit d’un très grand nombre de personnes, une nation, s’il est possible de dire ainsi, qui est composée d’un grand nombre de tribus, de peuples et de nations qui dans l’ensemble sont unis par une culture, un niveau uniforme, et une compréhension du monde et une mentalité particuliers. Même s’ils sont différents les uns des autres, ils ont, en général, le même schéma commun. Et cette tendance s’est progressivement étendue à travers le monde.

L’Europe est l’origine et l’esprit de l’existence moderne. Mais elle-même est passée par des changements très douloureux, car notre monde est en mutation, et pas seulement dans un sens technique, mais aussi parce que les désirs qui se trouvent à la base de notre système ont changé récemment dans une forme particulière et qualitativement aiguë.

Tout au long des millénaires, l’humanité s’est développée d’une manière simple par le désir de s’élever. Les gens voulaient plus: gagner plus, obtenir plus, se développer plus, profiter plus. Ils voulaient simplement satisfaire leurs désirs. En général, ils ont développé quantitativement et, en pratique, très peu qualitativement.

Mais aujourd’hui, une transition très compliquée prend place vers de nouveaux désirs. Nous avons progressivement dévié de la direction traditionnelle du développement qui mène à la richesse, la gloire, la puissance et la connaissance. L’humanité n’est plus à la recherche de ces choses qui, auparavant, intéressaient et remplissaient. Aujourd’hui, elle traverse une existence passive, « amorphe », parce qu’elle se trouve dans une phase de transition.

Dans nos changements spirituels, parfois nous nous trouvons dans une grande montée et après nous nous retrouvons dans le désespoir de la descente, même l’indifférence. Et donc nous ne pouvons rien faire, nous ne voulons plus rien. Et après que quelque chose de nouveau « explose » de l’intérieur, encore une fois nous sommes attirés dans une sorte de direction, et encore, nous sommes remplis d’énergie. Avec nous, ces états se transforment très rapidement, et dans l’humanité, dans son développement, ils changent très lentement.

Et aujourd’hui, nous traversons cette étape. Nous nous trouvons en elle depuis un certain temps: elle s’exprime dans le nihilisme, le déni, l’apathie; son origine est dans les années qui suivirent la seconde guerre mondiale, dans les années cinquante et soixante. A partir de ce moment, ces phénomènes ont reçu de nouvelles formes: une augmentation du nombre de divorces, des gens ne voulant pas fonder une famille ou donner naissance à des enfants, voulant être seuls et abandonnant leurs parents. Il n’y a pas de sentiment de communauté une fois que la famille est fournie, un groupe de personnes qui soient reliées par un sentiment de famille. Ceci est également perdu.

À la suite de cela, une personne se trouve dans un état de confusion. Et cela se ressent en particulier en Europe, comme la partie la plus développée de l’humanité.

Mais d’une manière fondamentale, ce processus n’est qu’une transition vers un état dans lequel on recherche de sens. Les gens ont perdu le plaisir, ont perdu les désirs, perdu l’envie des anciens accomplissements. Il n’y a rien à faire ici. Il n’y a tout simplement pas d’envie! Il est difficile de contraindre les gens.

Vous-mêmes au travail, à la maison, lors de divers événements, probablement vous rencontrez des gens comme cela: un peu déçus, vides et indifférents. Divers moyens de communication, la publicité, essayent d’éveiller tout le temps quelque chose: le sport, le football, faire du shopping, et ainsi de suite. Tout cela semble excitant, mais en fait ce ne l’est pas. Une personne est attirée parce qu’elle a besoin de se remplir de quelque chose.

En outre, ce processus en Europe a ajouté à d’autres processus. Vous voyez, en principe, la force unifiée de la Lumière influer sur nous tous. Dans la même mesure elle influence le niveau intellectuel et moral, tous les niveaux. Et à la suite de cela, nous ressentons une descente collective.

Cependant, la crise a influencé non seulement la famille, l’éducation et la culture. La chose la plus importante pour nous en ce moment est la crise économique, financière. Vous voyez, l’économie, les finances ont toujours relié les personnes. Si les gens n’étaient pas dépendants économiquement des uns et des autres avec la nécessité de gagner de l’argent pour exister, ils ne seraient pas organisés dans des villes, en peuples, nations, et toutes sortes d’associations, ils n’auraient pas eu la motivation pour le faire.

Qu’est-ce qui, en principe, stimule la connexion entre nous? Nous avons besoin de gagner notre vie, exister, jouir et nous développer dans une forme partagée. Et quand il y a une crise, la crise financière, écart économique entre nous devient déjà une base, une séparation fondamentale, et ça représente la transition la plus significative pour l’étape suivante.

Et ici, le rôle de l’Europe est très important: l’Europe se trouve au point focal des événements d’aujourd’hui et peut montrer au monde entier la bonne approche pour une solution aux problèmes, qui, tôt ou tard, tout le monde aura besoin de lutter.

Du congrès européen en Allemagne le 22/03/13, Leçon 1

 

.

Qui détruit l’économie mondiale?

Dr. Michael LaitmanQuestion: Il y a 10 -12 ans, lorsque nous avons commencé à traiter avec la sagesse de la Kabbale, il y avait très peu de groupes, et il y avait très peu de problèmes dans le monde. Maintenant il y a beaucoup de groupes et bien plus encore de nombreux problèmes. Sont-ils reliés entre eux? Ou est-ce parce que nous nous unissons que nous détruisons l’économie mondiale?

Réponse: Non, nous ne détruisons pas l’économie mondiale. Le fait est que l’économie est détruite en particulier parce que le monde ne sait comment agir, et nous le voyons maintenant.

Nous voyons comment les gens qui ont étudié tant, qui savent tant de choses sur notre monde, sur l’économie, sur les finances, qui contrôlent tout, ont simplement levé les mains et n’ont rien fait. Ils ne peuvent rien faire parce que le système a changé! Le monde se dirige vers un autre réseau de relations et le réseau précédent dans lequel ils savaient quelles cordes tirer et ce qu’il fallait faire, ce qui ne fonctionne plus maintenant.

Ils ne savent pas quoi faire pour que tout reste comme ça. Personne ne lutte contre la crise! Tout se passe comme ça a été. Si nous avons besoin d’imprimer de l’argent, nous l’imprimons. Nous avons une dette de 15 milliards d’euros, que ce soit 30 ou 100 milliards d’euros. Alors qu’est-ce c’est? Il n’y a nulle part où aller. Maintenant, le taux de chômage est de 10%, il sera de 50%. Comment allons-nous nourrir les chômeurs? Qu’à cela ne tienne, nous allons les nourrir, car il est facile de nourrir le monde entier aujourd’hui. C’est ainsi que tout est résolu.

Pourquoi? Parce que personne n’a la moindre solution aux problèmes. La famille se désagrège, on la laisse être détruite, que pouvons-nous faire? Le nombre de personnes âgées augmente plus rapidement que le nombre de personnes qui travaillent, de sorte que peu importe. Cela signifie que tout est négligé, et personne ne se bat pour quoi que ce soit. Le fait que différents dirigeants apparaissent devant nous est tout simplement un jeu, du théâtre. En tout cas, tout le monde sait que nous ne savons pas quoi faire, et c’est pourquoi nous restons les bras croisés, même pas avec l’intention de faire quoi que ce soit! Il s’agit de la meilleure solution possible.

Donc, nous ne détruisons pas l’économie. Au contraire, nous devons montrer au monde que nous avons à nous connecter, mais pas économiquement. Sur le plan économique, nous sommes reliés d’une manière terrible. Voyez ce qui se passe, c’est à Chypre dès maintenant! Ce n’est qu’un petit exemple de comment nous sommes reliés mutuellement.

Nous devons montrer au monde la façon de démarrer correctement notre coopération mutuelle. Ce n’est pas sur le plan économique, mais seulement sur le plan de l’éducation intégrale et rien de plus que cela! Donc, nous allons commencer.

Du congrès européen en Allemagne 22/03/13, Leçon 1

 

D’où vient la culture de consommation?

Dr. Michael LaitmanAux Nouvelles: les Américains n’ont pas toujours été accros au shopping comme aujourd’hui. Autrefois ils achetaient seulement des choses nécessaires. Tout a changé pendant la période de l’abondance après la Première Guerre mondiale. Et si les gens, après avoir acquis tout ce qui est nécessaire, arrêteraient d’acheter? Un problème de surproduction est apparu et les entreprises ont commencé à le résoudre par des stratégies de manipulation psychologique.

Nous devons enseigner aux gens de désirer des choses nouvelles, bien  avant de l’expiration de la durée de vie des choses anciennes. L’Amérique a besoin de former une nouvelle mentalité. Les désirs des gens doivent dépasser leurs besoins réels. Il est nécessaire d’obliger les gens à acheter des choses dont ils n’ont pas besoin, en reliant des produits de masse à leurs désirs inconscients.

Présenter des produits pour les hommes comme un symbole de la sexualité masculine. Faire d’une cigarette un symbole de l’indépendance féminine. Utilisé un avis compétent de célébrités dans la publicité, la répétition interminable d’un appel pour acheter un produit particulier. Il est nécessaire d’implanter dans l’esprit des gens l’idée qu’ils ont absolument besoin d’acheter des actions.

En 1927, la démocratie américaine a finalement pris une nouvelle forme – l’idéologie de la consommation. Maintenant les Américains ne sont pas des citoyens pour leur pays mais des consommateurs. La stimulation de l’intérêt des consommateurs est devenue la politique de l’Etat.

Mon commentaire: Les désirs se développent chez les gens avec le temps et ils ne sont plus satisfaits avec des achats. Il y a le désir – mais il n’y a pas de remplissage parce que les désirs sont devenus virtuels, vers le sens de la vie, vers le sentiment du bonheur. En outre, les gens comprennent que la satisfaction des désirs matériels tue le désir lui-même et la sensation de plaisir et de bonheur disparaît. Après tout, le plaisir se ressent seulement lors du premier contact du désir avec la satisfaction, ensuite la satisfaction diminue la sensation du bonheur.

Il s’avère que le bonheur est inaccessible si le désir est satisfait, comment on peut le remplir pour qu’il ne se remplisse pas, rester tout le temps désirer et recevoir?

Pour cela, il existe une méthode de recevoir – la science de la Kabbale ( la réception), qui nous enseigne comment atteindre le bonheur – infini et éternel! Cela est possible en rompant le lien entre le désir et la satisfaction- si j’aime quelqu’un, alors en remplissant son désir, j’éprouve un plaisir. C’est pourquoi, l’amour (pas pour un corps, mais envers une personne) est un moyen d’atteindre le bonheur. (Voir la discussion sur l’économie du bonheur du 01.03.2013).