Category Archives: Perception

Tout dépend absolument de ma perception

Changing the World Starts With Changing Our IntentionsUne question reçue: Que signifie « ce qui ne peut être atteind, ne peut être nommé »?

Ma réponse: contrairement à la philosophie ou notre perception du monde, rien n’existe par soi même dans la science de la Kabbale.

Tout existe d’après ma perception et sensation, et c’est la seule chose dont je peux parler.

Il n’y a pas de Créateurn pas de création, pas de mondes. On ne peut pas dire si quelque chose existe. Je suis le seul qui ressent ce qui existe, je suis celui qui pense, celui qui voit, et c’est le seul contexte dans lequel je peux parler de tout ce que je perçois.

je perçois tout à travers mes sens, et tout dépend de mon attitude et m’est destiné.

C’est pourquoi nous ne pouvons parler que de ce qu’une personne découvre et atteint. En hébreu; le Créateur se nomme « Bo-Ré » – « vient et voit ». Le Créateur n’existe pas sans la création.

La qualité du don sans réserve se dévoile dans nos Kelim en fonction de la ressemblance de nos attributs avec quelque chose d’extérieur que nous ne percevons pas. Ceci, nous l’appelons le Créateur, « vient et voit ce que je vois! ».

Je Le perçois dans mes sens qui ont changé dans mes qualités qui évoluent, ces changements ont lieu en moi.

Je dits: « Le Créateur est en moi! pourquoi? Regardez la forme que j’ai prise! » Cette forme est ce que nous appelons le Créateur.

Je ne Le désigne pas directement, je ne parle que de Sa forme qui est gravé dans ma matière, et c’est cette forme que j’appelle le Créateur. La matière (le désir de recevoir) a changé sa forme en un désir de donner sans réserve.

C’est pourquoi nous évaluons et déterminons tout uniquement par rapport à notre perception personnelle et non pas par rapport à quelque chose en dehors de nous. Tous les mondes sont mes Kelim, mes récipients de réception, et je ne les perçois pas comme en dehors de moi.

Je me perçois à l’intérieur de mes désirs intérieurs, mais je perçois le monde dans mes désirs extérieurs car mes Kelim sont divisés en une partie inétieure et extérieure. Lorsqu’ils apparaitront, je percevrai les 10 Sefirot de mon âme, le monde disparaitra et tout entrera en moi.

Pour le moment, je sens tout autour de moi comme extéireur car mon Kli n’est pas complet, il est caché. S’il était complet, je ne parviendra pas à discerner quelqu’un à l’extérieur de moi. Je ressentirai tout comme le monde de l’Infini.

Le Monde de l’Infini est là, mais nous y sommes indifférents

infinityDans toute la réalité, je ne perçois que les choses qui me sont utiles, du point de vue d’un profit ou d’une perte. Tout le reste je ne le perçois pas. Je peux être entouré par des milliers de choses, mais j’y suis indifférent. Et si je suis indifférent, je ne les vois pas tout simplement.

A cet égard, une personne ne doit en aucune façon changer, ni se trandformer en un « ange ailé ». Elle doit annihiler ses limites et ouvrir ses sens pour voir, entendre et sentir le monde qui existe autour d’elle – ceci se fait en percevant tout « en faveur d’autrui ».

Alors, vous ressentirez véritablement le monde en dehors de vous et vivrait dans le Monde de l’Infini. Cependant, où est ce Monde de l’Infini? Derrière une étoile ou une galaxie? Non. Il est là et maintenant.

Vous n’avez jamais vu une telle chose!

the-kabbalistic-meaning-of-the-star-of-david-and-why-we-should-respect-sports-stadiumsNous sommes nés dans un monde comprenant certaines conditions et qui a déjà été arrangé d’une certaine façon. Nous le connaissons ainsi. Nous n’avons jamais ressenti autre chose et nous nous sommes tellement habitués à ce monde (dans lequel tout nous est si naturel) que nous ne nous imaginons pas qu’il est subjectif et qu’il pourrait être complètement différent.

Notre imagination et rêve ne vont pas au delà des limites auxquelles nous sommes habitués dans ce monde. C’est pourquoi il est si difficile de comprendre ce que les kabbalsites disent à propos d’une autre réalité, qui est révélée à une personne si elle atteind un nouveau niveau de perception.

De nos jours, nous nous éveillons à une nouvelle réalité, tout comme le monde entier découvre cette nouvelle réalité, cette perception fera que les gens changeront. Lorsqu’une nouvelle réalité née en nous, la science de la Kabbale parle précisemment de comment nous pouvons développer une sensation intérieure de cette nouvelle réalité en nous et éviter les souffrances à venir.

Une nouvelle étude: Les yeux voient plus que ce que le cerveau communique à notre conscience

in2520the2520news2520the2520biggest2520physics2520expeAux infos: (Science Daily);  » Les découvertes apportent une nouvelle lumière sur le processus de fonctionnement du cerveau et de ce que voient les yeux » . Les chercheurs du Centre Moléculaire et de Neuroscience du comportement de l’Université Rutgers à Newark ont identifié le besoin de développer un nouveau réseau pour comprendre « la stabilité perceptuelle » et comment nous voyons le monde avec leur découverte : la mémoire visuelle obtenue durant les mouvements des yeux a été activée par le cerveau mais bloquée par la conscience.

Mon commentaire: Nous sommes entourés par tous les mondes spirituels, mais nous ne pouvons les percevoir que si nous devenons similaires à eux. Parce que tous les mondes, sauf le notre, ont la force du don sans réserve, plutôt que la réception (attraction), nous ne les percevons pas.

Cependant, si une personne se sert de la science de la Kabbale – la méthode pour acquérir la qualité du don sans réserve, alors en atteignant le degré de cette qualité, elle commence à sentir les Mondes Supérieurs et se sent vivre en eux.

Le monde est un terrain de jeu

adultsUne question reçue: Vous mentionnez souvent que l’homme doit se mettre entièrement en harmonie avec la nature. La nature n’a t-elle pas été créée en harmonie?

Ma réponse: La nature fonctionne en totale harmonie, mais il lui manque un élément – l’Homme, le « moi ». Il est absent de l’harmonie de la nature parce que l’égoïsme est inhérent à l’homme, et qu’il a été intentionnellement créé en lui. Lorsque nous observons la nature via l’ego de l’homme, elle apparait chaotique et disharmonieuse.

Il existe un monde et une Nature qui sont plus grands et judicieux, bien plus intégral et global que ce que nous voyons. Il inclut tout le système de l’univers, où tous les éléments sont reliés idéalement. Ce système entier est gouverné par des forces que nous ne pouvons pas ressentir ni voir. La raison au fait que nous ne les percevons pas, ni ne les comprenons est notre égoïsme. Notre égoïsme se tient sur le chemin et déforme la perfection de la nature.

Ainsi, nous voyons un système immense et parfait comme ne l’étant pas, car déformé par notre égoïsme. Cependant, il nous donne une opportunité de nous corriger: via nos efforts en vue de la correction, nous devenons égaux au Créateur.

Imaginez que j’achète un puzzle dans un magasin de jouet. Je le ramène à la maison, mélange les pièces et les donne à mon jeune fils pour qu’il les assemble. Pourquoi ai-je cassé le puzzle? Pour que mon fils apprenne et réalise comment assembler les morceaux correctement.

Donc, toute notre société, tout ce que l’homme a créé au cours des millénaires, toute notre culture et civilisation, ne sont rien d’autre qu’un jeu que nous devons maitriser, pour être comme la Nature (le Créateur). Alors le monde entier disparaitra de notre perception et cessera d’exister. Lorsque nous atteindrons le monde spirituel, alors tout notre univers, tout ce que nous percevons aujourd’ui avec nos cinq sens, y compris nous-mêmes et le monde autour de nous, disparaitra. Ce monde apparaitra comme un vieux jouet.

A la place, nous percevrons un tout nouveau niveau d’existence, un autre monde, différents types d’interactions, et autre couche de la réalité – Une réalité éternelle et parfaite.

Nous voyons uniquement ce que nous voulons voir

Annunaki and Kabbalah Have Nothing in CommonAux actualités (News Bureau): « Les incertitudes de nos propres idées sont plus resistantes aux opinions des autres » Nous baignons dans une mer d’information, mais filtrons la plupart de ce que nous voyons ou entendons… Cette étude citée ce mois ci dans le Bulletin de Psychologie, publié par l’Assocation Américaine de Psychologie a été menée par les chercheurs des universités de l’Illinois et de Floride, et rapporte des données de 91 études impliquant presque 8000 participants… Les chercheurs ont trouvé que les gens ont tendance à selectionner les informations qui encouragent leurs propres points de vue (67%) plutôt que de prendre en considération les idées opposées (33%)… Les chercheur sont également trouvé, ce n’est pas une surprise, que les gens sont plus réticents aux nouvelles idées lorsque les leurs sont liées à la politique et aux valeurs religieuses et éthiques.

Mon commentaire: La plupart des gens entendront toujours ce qu’ils veulent entendre et vous n’avez pas besoin de mener des recherches coûteuses pour découvrir ceci. En effet, notre nature est fondée sur l’égoïsme, ou le désir de satisfaire nos désirs, que ce soit des désirs de gloire, prestige, de puissance, de richesse ou de connaissance. C’est ce qui détermine ce que nous sommes capables d’entendre, de voir, de ressentir et de comprendre.

Page 142 des 142« Première50138139140141142