Category Archives: Science

La Kabbale n’implique pas la méditation

Question : La méditation est aussi une contemplation intérieure. En quoi est-ce différent du regard kabbalistique ?

Réponse : Il n’y a pas de méditation dans la Kabbale. Parfois, la méditation est appelée prière, c’est-à-dire une demande, une aspiration du plus bas degré pour le plus haut. Une telle demande oblige le niveau supérieur à aider l’inférieur. Cela s’appelle la prière. Il n’y a pas d’autre méditation.

J’ai beaucoup entendu parler de la méditation. Certaines personnes ont même essayé de me l’enseigner. Mais tout cela s’est terminé rapidement parce que j’étudie et enseigne uniquement la Kabbale classique.

Les inventions des gens, qu’ils croient ou non, ne sont pas une preuve pour moi. Par conséquent, je ne comprends pas comment on peut méditer. En d’autres termes, comment développe-t-on l’imagination au point qu’elle commence à nous affecter ? Quelqu’un est inclus dans un certain cycle où il s’enthousiasme lui-même et se transporte prétendument vers d’autres espaces imaginaires. La Kabbale n’accepte pas cela parce que la Kabbale est une science.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 01/04/2018

Révéler l’inconnu

Question : Les scientifiques de notre monde sont constamment en conflit et en désaccord. Chacun favorise sa propre théorie. Comment cela fonctionne-t-il parmi les scientifiques kabbalistes ?

Réponse : Si un scientifique kabbaliste sait clairement où il existe et parle seulement à partir du niveau de ses atteintes sans traverser quelque chose qu’il n’a pas révélé, alors il est un vrai scientifique et ses conclusions peuvent être fiables.

Si un kabbaliste est incapable de définir clairement où il existe et qu’il peut légèrement « outrepasser » sa limite, alors ses atteintes dans ce domaine ne sont pas réellement vraies. Alors, il a toutes sortes de suppositions, de théories, d’hypothèses et parfois d’erreurs. Les kabbalistes eux-mêmes écrivent sur ce sujet.

En particulier, le Baal HaSoulam a écrit un livre sur un grand kabbaliste du 17ème siècle qui a incorrectement décrit toute une phase d’atteinte de la nature supérieure. Dans la Kabbale, comme dans toute autre science, cela a sa place.

Les kabbalistes, tout comme les autres scientifiques, peuvent avoir des différends et se critiquer. Cela peut s’exprimer à travers leurs connaissances, leurs hypothèses, leurs dessins ou bien d’autres choses.

En d’autres termes, la Kabbale est comme la science ordinaire où une personne est confrontée au fait de révéler quelque chose d’inconnu.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 11/03/2018

De quoi dépend la durée de vie de quelqu’un ?

Question : Qu’est-ce qui détermine l’espérance de vie de différentes personnes ?

Réponse : Cela a-t-il vraiment de l’importance ? Est-ce vraiment un cadeau de vivre longtemps ?

Cela vaut la peine de vivre tant que vous pouvez résoudre les problèmes graves pour lesquels la vie est donnée. Et dès que cette possibilité s’épuise et que vous n’existez que pour servir votre corps animal, alors cela ne vaut plus la peine de vivre. Mais nous ne nous débarrassons pas de cela ; par conséquent, il est interdit de réduire l’espérance de vie de quelque manière que ce soit.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 31/12/2017

La racine spirituelle des maladies de peau

Question : Quelle est la racine spirituelle des maladies de peau et pourquoi est-il si difficile de les guérir ?

Réponse : Il est difficile de guérir les maladies de peau parce que la peau est la couche la plus externe et égoïste de toutes les parties du corps. Par conséquent, elle a un contact avec le monde extérieur.

Le corps humain comprend le cerveau, les os, les tendons, la chair et la peau. La peau est la gaine externe du corps et il est donc difficile de la guérir.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 20/08/2017

Les maladies sont le résultat des relations

Remarque : Les scientifiques ont déterminé que la cause de 32 à 40 % de toutes les maladies ne provient pas des virus ou des bactéries, mais des troubles émotionnels, du stress et des traumatismes psychologiques qui résultent des relations entre les gens.

Mon Commentaire : Certes, si le système nerveux est la base de la régulation de tous les systèmes du corps et si l’équilibre est rompu, ils sont déséquilibrés, alors c’est la cause de toutes les maladies.

Les maladies peuvent être sans rapport avec les nerfs. Le système nerveux maintient le corps entier en bonne condition et a ainsi une telle influence sur lui.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 20/08/2017

Quand les robots occupent nos postes

Quand les robots occupent nos postes

Les fausses nouvelles et la vérité sur la nature humaine

Les fausses nouvelles et la vérité sur la nature humaine

Le vrai mur que Trump doit démolir

Le vrai mur que Trump doit démolir

Donner un sens au jour du Souvenir de l’Holocauste

Donner un sens au jour du Souvenir de l’Holocauste

Pourquoi le monde compte-t-il sur l’éducation juive en 2017

Pourquoi le monde compte-t-il sur l’éducation juive en 2017