Grèce: Le créateur de l’histoire européenne

Dr. Michael LaitmanAvis (Mark Mazower , professeur d’histoire à l’Université de Columbia): « Ce n’est pas la première fois que, pour comprendre l’avenir de l’Europe, vous avez besoin de vous détourner de grandes puissances au centre du continent et de regarder de près ce qui se passe à Athènes. Pendant les 200 dernières années, la Grèce a été à la pointe de l’évolution européenne.

«Dans les années 1820,  alors qu’elle a mené une guerre d’indépendance contre l’Empire ottoman, la Grèce est devenue un symbole précoce de l’évasion de la prison impériale.

«Au cours du prochain siècle, la combinaison radicalement nouvelle de la démocratie constitutionnelle et le nationalisme ethnique que la Grèce a incarné s’est répandu  à travers le continent, aboutissant à« la paix pour mettre fin à toutes les paix »à la fin de la Première Guerre mondiale, quand l’Empire ottoman, les  empires des Habsbourg et de la Russie se sont désintégrés et ont été remplacés par des Etats-nations.

«Il est ironique, ensuite que la Grèce ait  été également à la pointe de la résistance aux nazis. À l’hiver 1940-1941, ce  fut  le premier pays à se battre efficacement contre les puissances de l’Axe, humiliant Mussolini dans la guerre gréco-italienne tandis que le reste de l’Europe a applaudi.

«Seulement quelques années après la défaite d’Hitler, la Grèce s’est trouvée à nouveau au centre de l’histoire, comme ligne de front dans la guerre froide.

« La Grèce a été l’emblème d’une nouvelle phase de son histoire. La chute de la dictature militaire en 1974 a non seulement apporté pleinement l’adhésion du pays à ce qui allait devenir l’Union européenne ; cela aussi  …a préfiguré la vague de démocratisation globale des années 1980 et 90 …

« L’Union européenne était censée consolider une Europe fragmentée, consolider son potentiel démocratique et transformer le continent en une force capable de rivaliser sur la scène mondiale. Il convient peut-être que l’un des états nations les plus anciens d’Europe et le plus démocratique doive être sur la nouvelle ligne de front, en mettant en question toutes ces réalisations. Car nous sommes tous de petites puissances aujourd’hui, et encore une fois la Grèce est à la pointe du combat pour l’avenir. »

 Mon commentaire: Cette approche s’apparente davantage à l’opinion d’un conteur, comme l’ «oracle de Delphes » en Grèce, qu’à une démarche scientifique. Mais aujourd’hui, il est clair pour tous qu’à moins que l’UE ne surmonte la tendance naturelle de chaque Etat membre de ne soucier que de lui-même et de mettre tout en œuvre pour préserver et consolider l’union en se déplaçant vers un gouvernement unique, au-dessus de toutes les contradictions nationales et économique, l’Europe cessera d’exister. Seule la décision définitive qu’il n’y a pas d’autre moyen donnera au monde un exemple d’unité  complète dans le  futur et amènera l’UE hors de la crise.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed