N’importe qui est en capable

Dr. Michael LaitmanLe Rav Kook: « Les grandes questions spirituelles, qui sont résolues uniquement pour d’éminentes et exceptionnelles personnes, doivent désormais être résolues aux différents niveaux de la nation toute entière. Afin d’abaisser les merveilleuse et nobles choses, du haut de leur grandeur vers la profondeur du niveau des masses, une formidable richesse d’esprit est nécessaire, ainsi qu’une constante activité sociale devenant une habitude. C’est alors seulement que la connaissance s’étendra et que le langage semblera permettre aux choses plus profondes d’être exprimées dans un style facile et populaire, ramenant ainsi les âmes affligées. « 

 La science de la Kabbale est vraiment très dissimulée et éloignée des gens, même si tout est dans un seul « endroit »: les mondes et les âmes, les Sefirot, les Partsoufim, les cercles et les lignes. Tout ce que nous étudions dans la science de la Kabbale se trouve dans un seul endroit, dans un seul état. Cependant, dans la perception des receveurs, ce lieu se révèle selon la loi de l’équivalence de forme. Nos qualités actuelles déterminent quelle partie de la réalité parfaite, nous sommes capables de percevoir.
Aujourd’hui, nos qualités sont égoïstes, extrêmement limitées, et restreintes. Par conséquent, nous ne percevons qu’une infime partie du vaste monde dans lequel nous sommes. Et nous le percevons à travers une perception matérielle, qui est confinée par les frontières du temps, du mouvement et de l’espace. Tout cela nous limite énormément.

Tout au long de l’histoire, les créatures humaines étaient dans cet état, et seuls certains individus étaient capables de percevoir la véritable réalité, où « percevoir » signifie la vivre, exister dans la même qualité. C’est parce que je vis en concordance avec les qualités que je suis capable de développer à l’intérieur. Si elles sont au-dessus du temps, alors je suis éternel, et si elles sont plongées à l’intérieur du temps, alors mon existence est temporaire. Si mes qualités sont au-dessus de l’espace, je sens toute la réalité de bout en bout, mais si elles sont enfermées dans un quelconque minuscule fragment, alors je suis à l’intérieur de lui et me perçois comme étant limité en volume, à l’intérieur de ce système 3D. Je suis également limité en mouvement, me déplaçant le long de l’axe physique, plutôt que celui du temps.

En bref, il y a de nombreuses limites, et à cet égard tout dépend de mes qualités. Nous ne comprenons pas vraiment cela, parce que nous sommes habitués à certaines qualités avec lesquelles nous sommes nés, avons grandi, et vivons maintenant. Cependant, si nous les changeons réellement, alors nous transformerons complètement notre réalité. En percevant une couche supérieure de cette réalité, nous la ressentons comme infinie, située au-dessus du temps, de l’espace et du mouvement. Là, nous pouvons vivre dans des conditions totalement différentes.

C’est pourquoi la Kabbale est appelée la sagesse de la réception, car avec son aide, nous pouvons recevoir ou percevoir une réalité complètement différente. Nous acquérons un certain «régulateur» au moyen duquel nous pouvons changer l’axe du temps,de l’espace et du mouvement, passant à d’autres dimensions et d’autres temps, avec un léger changement des qualités intérieures.

Tout cela est réaliste. Cette capacité est présente à l’intérieur de nous. Nous pouvons influencer la Lumière qui nous forme et ainsi, elle nous dotera de qualités différentes. Ce mécanisme fut utilisé par les kabbalistes de toutes les générations jusqu’à nos jours.

Cependant, aujourd’hui, nous nous trouvons dans un état particulier, où l’ensemble de l’humanité est en train d’acquérir cette capacité. L’impulsion de changer la forme actuelle de l’existence est en train de naître en nous. Nous commençons à nous sentir de mal en pis dans ce monde et nous y trouvons de moins en moins de bénéfice de vivre.Nous nous accrochons toujours à ce monde, en raison de notre manque de choix et de notre réticence à souffrir, mais nous commençons à nous poser avec plus de persistance la question : «Pourquoi? Pourquoi ? Quelle est la raison de cette existence ?  »

Des questions et souffrances de différents niveaux nous poussent à rechercher. Et en même temps, nous révélons une capacité interne à contrôler la force qui nous a créés, dans la mesure où nous voulons vraiment changer avec son aide. Puis, dans ce laps de temps, dans cette vie, dans notre réalité, nous serons capables de tourner les petites roues en nous et de nous trouver dans des dimensions complètement différentes.

C’est ce que le Rav Kook écrit à ce sujet: « Les grandes questions spirituelles, qui sont résolues uniquement pour d’éminentes et exceptionnelles personnes, doivent désormais être résolues aux différents niveaux de la nation toute entière. » N’importe qui en est capable.

De la conférence n°2 de New York 12/09/11

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed